Mars/Avril 2008

Astrolabe N°: 

18

Sommaire

LES HOMMES QUI MARCHENT DI MALIKA MOKEDDEM

Les Hommes qui marchent est un roman autobiographique où l’auteur raconte l’histoire de sa famille de l’époque coloniale à nos jours. Zohra, la grand-mère de la petite protagoniste, Leïla, transmet à la fille la tradition du désert évoquant le passé nomade du clan des Ajalli. Le Sahara, espace du mouvement des nomades, devient l’espace psychique de l’imaginaire de la petite sédentarisée.

ANDERE ANDEN

L’écriture expérimentale d’Alexander von Humboldt montre comment le discours colonial européen et ses propres préjugés atteignent leurs limites au fil du voyage et doivent finalement être corrigés.