Septembre/Octobre 2009

Astrolabe N°: 

27

Sommaire

AU PAYS DU BLIZZARD

Voici que paraissent en traduction française les récits de deux expéditions d’exploration antarctique datant du début du XXe siècle, l’âge d’or des expéditions antarctiques. Après le récit de Apsley Cherry-Garrard , l’un des participants de l’entreprise de Robert F. Scott, un an plus tard c’est le récit de Douglas Mawson lui-même, - parus tous deux pour la première fois en français chez Paulsen, l’un en 2008 et l’autre en 2009.

L’ÉGYPTE DE GIOVANNI BELZONI

C’est en 1821 qu’à Paris, chez La Librairie Française et Étrangère de Galignani, Giovanni Belzoni publia la traduction française de la relation de ses voyages en Égypte et en Nubie. Aujourd’hui, la collection Texto des éditions Tallandier nous propose une très belle réédition en poche de ces voyages, précédé par un long et approfondi essai d’Alberto Siliotti, journaliste et spécialiste d’égyptologie.

NELL’ORIENTE FAVOLOSO DI GOZZANO

En 1912, Guido Gozzano voyage en Inde, pour soigner sa phtisie. Dans cette réédition de 2004, Epifanio Ajello recueille les articles publiés par Gozzano dans « La Stampa » et dans d’autres revues, entre 1914 et 1916, à la suite de sa permanence indienne. Nell’Oriente favoloso présente ces chroniques en suivant un ordre chronologique et en cherchant à reconstruire le parcours d’un voyage souvent imaginé par son auteur, qui n’a pas visité toutes les villes dont il parle, mais qui restitue aux lecteurs un Orient fabuleux.

QUANDO IL PILOTA È UNA DONNA

Fiorenza de Bernardi est la première femme pilote de vols commerciaux en Italie et la première femme à avoir piloté un DC-8. Elle est une pionnière de l’aviation italienne et fille de Mario de Bernardi, as de l’aviation qui gagna la coupe Schneider en 1926 ; elle se bat encore aujourd’hui pour la reconnaissance d’une juste place pour les femmes qui entreprennent la carrière dans le monde aéronautique. Cette autobiographie, parue chez LoGisma, avec le concours du musée de l’aviation italienne G. Caproni, nous restitue des croquis et les relations de voyages dans le monde entier, avec toute la passion et la vitalité que Fiorenza de Bernardi a toujours mises dans son travail.

PORTRAITURER L’EXOTIQUE

À l’aube du 1er août 1785, le Commandant des frégates "La Boussole" et "L’Astrolabe" Jean-François Galaup de Lapérouse (1741-1788), ordonne à ses hommes de lever les voiles. Une foule de badauds se presse alors le long de la jetée du port de Brest, pour assister au départ de ce que l’histoire de France retiendra comme la plus importante expédition scientifique du XVIIIe siècle. Les dessins "Insulaires et monumens de l’île de Pâque" et "Kleidung und Denkmäler der Insel Paque", présentée dans l’œuvre de l’érudit germanique Johann Reinhold Forster [1729-1798] à l’occasion de la traduction par celui-ci du voyage de Lapérouse, constituent l’objet central de cet article.