La littérature de la mer

Le mardi, de 11 à 13 h., Maison de la Recherche, salle D 35
Séminaire M1FR436A
CRLV : François Moureau

Des Grandes Découvertes du XVe aux Circumnavigations du XVIIIe siècle, la mer a toujours été le lieu favori d’une littérature de la remise en cause des certitudes factices. On ne mesure pas nettement la longitude avant la fin du XVIIIe siècle et les îles dérivent à la surface des océans. De même, le voyage sur la mer est l’occasion d’un repli sur soi-même, d’une ascèse imposée par la monotonie des jours sans perspective terrestre. Le voyage en mer est aussi celui du rêve de côtes inconnues et de populations qui redisent la naissance du monde. L’enfermement sur le navire prépare la libération des esprits et des corps à l’atterrage tant attendu.
Textes de François de L’Estra, de Robert Challe, de René Duguay-Trouin, d’Alexandre-Olivier Exquemelin, de Louis-Antoine de Bougainville, d’Yves-Joseph de Kerguelen-Tremarec, etc. …

Programme