Séminaire M2FR436A/M4FR436A : Voyages XVIe-XVIIIe siècles : Voyages aux îles d’utopie

Maison de la Recherche, Salle D.35, Début des séances : mardi 7 février 2012, 14h00-16h00
Francois Moureau
En association avec Norbert Dodille (Université de La Réunion)

En 1516, paraissait la première édition de l’Utopie de Thomas More qui fut à l’origine d’une littérature des voyages extraordinaires dans des îles ou des continents que des voyageurs immobiles construisirent sous la forme de relations viatiques vraisemblables. Des sociétés fictives y brillaient d’une perfection immuable où la folie d’une création ex-nihilo permettait à leurs inventeurs toutes les expériences sociales et morales. Dans la société d’Ancien Régime où la censure des livres et des idées régnait, cet espace de liberté était à la fois un voyage au pays de nulle part et un laboratoire littéraire, poétique et politique.

Textes de Thomas More, Tommaso Campanella, Cyrano de Bergerac, Gabriel de Foigny, Marivaux, Louis-Sébastien Mercier.

Programme