« Contes de la Mille et deuxième nuit »

Contes de la mille et deuxième nuit PREMIERES EDITIONS ET TRADUCTIONS Théophile Gautier, «La Mille et Deuxième Nuit» (1842) – «La Mille et Deuxième Nuit», Musée des Familles, Lectures du soir, vol. IX, n° 11, août 1842, p. 321-330 [avec 5 compositions de Gérard-Séguin, gravées par Andrew, Best, Leloir]. – «Fin de la mille et unième nuit. La Mille et Deuxième Nuit», Le Compilateur, Revue des journaux français et étrangers, 1re série, tome I, n° 6, 31 août 1842, p. 84c-89a. – La Peau de tigre, Paris, Hippolyte Souverain, 1852, vol. I, p. 7-98. Edgar Allan Poe, «The Thousand-and-Second Tale of Scheherazade» (1845) – Godey’s Magazine and Lady’s Book for February 1845, n° 30, p. 61-67. – Broadway Journal, 25 October 1845, n° 2, p. 235-240 [avec «The Power of Words»]. – The Works of the late Edgar Allan Poe, with a Memoir by Rufus Wilmot Griswold, in three volumes, New York, Redfield, 1850, vol. I (Tales), p. 131-149. Edgar Allan Poe, traductions en français – «La 1.002e nuit», trad. de Léon de Wailly, L'Illustration, Journal universel, 17 mai 1856, p. 330-332. – La Mille et Deuxième Nuit, conte inédit d'Edgar Poë, illustré par André Gill [«Traduit librement d'Edgar Poe, par le Grand Jacques»], Coulommiers, Impr. de A. Moussin [Paris, Librairie du Petit Journal], 1868. Nicolae Davidescu, «O mie de nopţi şi a doua noapte, povestire critică» (1937) – Vremea (Bucureşti), anul X, n° 511, Duminica 31 Octombrie 1937, p. 9-10 [en vignette inaugurale, un corbeau inspiré du corbeau de Manet pour l’édition française du Corbeau de Poe]. – Apocalips profan, Bucureşti, Editura Contemporană, 1941, p. 269-288. Le conte des deux rêveurs («Le rêve du trésor», V. Chauvin, n° 258) – «Le Songe réalisé», Contes inédits des Mille et une Nuits, extraits de l'original arabe par M. J. de Hammer, Traduits en Français par M. G.-S. Trébutien, Paris, Librairie Orientale de Dondey-Dupré père et fils, 1828, vol. III, p. 337-338. BIBLIOGRAPHIE CRITIQUE SELECTIVE – ABOUL-HUSSEIN, Hiam et PELLAT, Charles, Chéhérazade : personnage littéraire, Alger, Société Nationale d'Édition et de Diffusion, 1976. – CHAUVIN, Victor, Bibliographie des ouvrages arabes ou relatifs aux Arabes publiés dans l’Europe chrétienne de 1810 à 1885, Liège et Leipzig, H. Vaillant-Carmanne et O. Harrassowitz, 1892-1922, 12 vol. – CHRAÏBI, Aboubakr, Les Mille et Une Nuits : Histoire du recueil et classification des contes, Paris, L’Harmattan, 2008. – GHAZOUL, Ferial J., Nocturnal Poetics. ‘The Arabian Nights’ in Comparative Context, Cairo, The American University in Cairo Press, 1996. – IRWIN, Robert, The Arabian Nights, A Companion, London, Allan Lane, The Penguin Press, 1994 ; London, Tauris Parke Paperbacks, 2005. – KILITO, Abdelfattah, L'Œil et l'aiguille, essais sur Les Mille et Une Nuits, Paris, Éditions La Découverte, 1992. – KILITO, Abdelfattah, «Les Nuits, un livre ennuyeux ?», Les Arabes et l’art du récit : une étrange familiarité, Actes Sud, «Sindbad», 2009, p. 129-136. – MAY, Georges, «Schéhérazade et la paralittérature», dans Lettres et Réalités. Mélanges de littérature générale et de critique romanesque offerts au Professeur Henri Coulet par ses amis, Aix-en-Provence, Université de Provence, 1988, p. 227-245. – MAY, Georges, Les Mille et Une Nuits d'Antoine Galland, ou le chef-d'œuvre invisible, Paris, PUF, «écrivains», 1986. – Mille et un contes de la nuit, par Jamel Eddine BENCHEIKH, Claude BREMOND, André MIQUEL, Paris, Gallimard, 1991. – PAINO, Marina, L'ombra di Scheherazade : suggestioni dalle Mille e una notte nel Novecento italiano, Cava de' Tirreni, Avagliano editore, 2004. – SALLIS, Eva, Sheherazade through the Looking Glass, The Metamorphosis of The Thousand and One Nights, Great Britain, Curzon, 1999. – SCHOLZ, Piotr O., Die Sehnsucht nach Tausenundeiner Nacht, Begegnung von Orient und Okzident, Stuttgart, Jan Thorbecke Verlag, 2002. – STEAD, Évanghélia, «La nouvelle Schéhérazade, la machine fiction et la lecture croisée», dans Les Mythologies lointaines et les littératures européennes, sous la dir. de V. Gély, J.-M. Moura, J. Prungnaud et É. Stead, Lille, «UL3», 2006, p. 89-100. – STEAD, Évanghélia, «La Mille et Deuxième Nuit. Réflexions sur un corpus en construction et sur un titre», dans Medioevo romanzo e orientale, Sulle orme di Shahrazàd: le “Mille e una notte” fra Oriente e Occidente, VI Colloquio Internazionale, Ragusa, 12-14 ottobre 2006, Atti a cura di Mirella Cassarino, Postfazione di Antonio Pioletti, Soveria Mannelli, Rubbettino, 2009, p. 321-337. – STEAD, Évanghélia, «La mille et deuxième nuit, facettes et valeurs d’un corpus littéraire», Dictionnaire littéraire de la nuit, dir. Alain Montandon, Paris, Éditions Honoré Champion, à paraître en 2012. – The ‘Arabian Nights’ in English Literature : Studies in the Reception of ‘The Thousand and One Nights’ into British Culture, edited by Peter L. Caracciolo, London, Macmillan, 1988. – TODOROV, Tzvetan, «Les Hommes-récits» [1967], Poétique de la prose, Paris, Éditions du Seuil, 1971, p. 78-91.

Chercheur: 

13 décembre