« Littérature, culture et colonisation : le cas malgache »

Madagascar, la plus grande île de l’océan Indien, se trouve parmi les anciennes colonies françaises. De ce fait, il garde des traces de la colonisation, non seulement dans son histoire, mais aussi dans la culture et la mentalité de son peuple. Nous intéressant au domaine de la littérature, nous nous posons des questions sur les incidences de la colonisation sur la culture malgache, notamment sur la littérature. Comment se manifestent ces incidences dans le domaine de la littérature ? La littérature étant un fait culturel reçoit a priori des impacts de la colonisation, et étant un miroir des réalités sociales, contient des éléments révélateurs de ces impacts. Nous tenterons alors de répondre aux questionnements sur ces incidences par une double étude dissertative et analytique, en observant d’abord l’histoire, puis en nous intéressant à la culture, et enfin en nous penchant sur un point précis de la littérature qui recèle un fait intéressant de l’impact de la colonisation sur l’esprit créateur : la thématique de la production littéraire. Pour illustrer nos propos et réaliser nos analyses, nous nous intéresserons particulièrement au personnage et à la production littéraire de Jean Joseph Rabearivelo, écrivain type de la période coloniale.

Chercheur: 

Session: 

15h20