« Un regard arabe sur la colonisation de Mayotte. Chronique de Maoré (1865) par Oumar Aboubakari Housséni »

À la croisée de plusieurs genres — chronique, généalogie, épopée, dialogue, ... — le texte de O. A. Housséni permet de « déplacer notre point d’observation » et ainsi de « nous déprendre de nos habitudes mentales » (Nathan Wachtel) européo-centristes. S’il est, certes, est un précieux document historique, ce texte est aussi une œuvre dont on peut s’attacher à traquer la littérarité, et ce en dépit de la traîtresse traduction, à mi-chemin entre littérature et oraliture.

Chercheur: 

Session: 

15h20