Adventures of a Younger Son (Mémoires d'un gentilhomme corsaire) d'E.J. Trelawney : de la relation d'aventures maritimes à l'apologie de soi

L'authenticité des Mémoires d'un gentilhomme corsaire d'Edward John Trelawney a été mise en cause et demeure sans doute sujette à caution. Ce n'est pourtant pas cet aspect du texte qui nous intéresse ici.
On préférera voir en quoi cet écrit, riche de réminiscences livresques, reprend une forme et des topoï éprouvés, ceux des récits rétrospectifs menés à la première personne du dix-huitième siècle, centrés sur des personnages d'aventuriers et de pirates, et leur donne des couleurs plus précisément romantiques.
Dans un texte autobiographique, les épisodes, souvent répétitifs, pillages, abordages et poursuites, s'organisent en fonction d'un itinéraire personnel dont le maître mot est celui de liberté, placé à l'orée comme au terme du parcours auquel il confère une rectitude. Contextes familial et politique dans une Europe qui voit la faillite des idéaux de la Révolution française sont présentés de manière à conférer un caractère logique à l'engagement dans la course.
Pour être bien présente et se décliner dans sa formule libertaire, l'idéologie ne fournit pourtant pas le centre d'une narration dévolue à l'expression d'une personnalité d'exception. Le titre fait sonner d'emblée l'orgueil d'une identité : tandis que la narration prend des allures de célébration de soi, les péripéties apparaissent souvent comme autant de prétextes à une mise en scène du gentilhomme corsaire que fut le narrateur. Pourtant, le fait que pulsion de meurtre et gestes de sadisme prennent systématiquement le nom de la vengeance témoigne dans le même temps de la difficulté à dire la transgression et invite à repérer le travail de la justification.

Corpus
Edward John Trelawney, Adventures of a Younger Son. Londres, Colburn, 1831,
Mémoires d'un gentilhomme corsaire. Paris, Phébus, 1989.

Éléments pour un corpus complémentaire
Jean-Baptiste Boyer d'Argens, Mémoires de Monsieur le Marquis d'Argens. [Londres,
1735]. Paris, Aux armes de France, 1941.
Honoré de Balzac,
Argow le pirate. Paris, Buissot, 1824.
"Les deux rencontres", Revue de Paris, 23 et 30 janvier 1831 in Esquisse de la vie d'une femme. Paris, Mame-Delaunay, 1832, 5e chapitre de La femme de trente ans. Paris, Le livre de poche, 1991.
Byron, The Corsair, a Tale. Londres, J. Murray, 1814. Le corsaire. Paris, Ressouvenances,1986.
Manfred, Londres, John Murray, 1816, Paris, Ressouvenances, 1993.
François-René de Chateaubriand,
René in Le Génie du christianisme, Paris, 1802, Garnier-flammarion, 1964.
Mémoires d'outre-tombe. Édition du centenaire établie par Maurice Levaillant, Paris, Flammarion, 1947 (manuscrit de 1841).
James Fenimore Cooper,
The Pilot (Le pilote). New York : Wiley, 1824.
The Red Rover (Le corsaire rouge). Paris : H. Bossange, 1827.
Richard Henry Dana,Two Years before the Mast [1840]. Deux années sur le gaillard d'avant, Paris, Robert Laffont, 1990, Rivages et Payot, 1995.
Daniel Defoe,
La vie, les aventures et les pirateries du capitaine Singleton. [1720]. Rennes, éditions Maritimes et d'Outre-Mer, 1991.
Histoire des pirates anglais, Paris, E. Ganeau et G. Cavelier, [1726]. Le grand rêve flibustier. Histoire des plus fameux pirates, Paris, Phébus, 1990.
Alexandre Dumas, Le capitaine Pamphile, Paris, 1839, L'Âge d'Homme, 1978.
T. E. Lawrence, Seven Pillars of Wisdom. Les sept piliers de la sagesse. Paris, Gallimard, 1992.

Alain-René Lesage, Aventures du chevalier de Beauchêne. [1732]. Genève, Éditions Famot, 1977.
Pierre Mac Orlan, A bord de l'Etoile matutine, Paris, Crès, 1921, Gallimard, Folio, 1984.
Alexandre Olivier Exquemelin, Les Flibustiers du Nouveau Monde. Histoire des Flibustiers et Boucaniers qui se sont illustrés dans les Indes, Paris, J. Le Febvre, 1686, Phébus, 1996.
Jean-Jacques Rousseau, Les Confessions. Londres, [s.n.], 1782.
Eugène Sue,
Kernok le pirate, Paris, La mode, 1830, Mille et une nuit, 1997.
Atar-Gull, Paris, 1831, Librairie Ollendorff, s. d., collection "le roman de mer et d'outre- mer" dirigée par Pierre Mille.

Eléments de bibliographie critique
Michel Delon, L'Idée d'énergie au tournant des Lumières (1770-1820), Paris, P.U.F., 1988.
Nietzche,
Le gai savoir. [E. O : 1882 pour les livres I-IV, 1887 pour le livre V]. Paris, Gallimard, 1950.
Généalogie de la morale. [E. O : 1887]. Paris, Gallimard, 1971.
Mario Praz, La carne, la morte e il diavolo nella letteratura romantica. Florence, Sansoni, 1966. La chair, la mort et le diable dans la littérature du 19e siècle. Le romantisme noir, Paris, Denoël, 1977, Tel Gallimard, 1998.
Suzanne Roth, Les aventuriers au 18e siècle, Paris, Galilée, 1980.
Roger Stéphane, Portrait de l'aventurier. T. E Lawrence, Malraux, Von Salomon, Paris, Bernard Grasset 1965, Cahiers rouges.

Publications sur les voyages
Le roman d'aventures depuis L'Île au trésor, Paris, L'Harmattan, collection "Critiques littéraires", septembre 1999.
"Les prophéties dans Heart of Darkness de Joseph Conrad : une condamnation des aventures ?". Babel, n° 4, Littérature et prophéties, Université de Toulon et du Var, février 2000.
"Diamant noir de Jean Aicard, un roman fin de siècle". Colloque Présence de Jean Aicard, Université de Toulon et du Var, 12 décembre 1998. À paraître.
"La Rose de Java de Joseph Kessel : un roman d'aventures ?" in Présence de Joseph Kessel, Nice, Publications de la faculté de Nice, 1998, pp. 157-169.
"Aventures autour d'un homme-mouton : l'hybride dans Hitsuji o meguru bôken (La course au mouton sauvage) d'Haruki Murakami". Colloque L'hybride organisé par le G.E.R.F., Grenoble III, 6-7 mars 2000.
"La polyphonie dans Youth et Heart of Darkness de Joseph Conrad". Colloque La voix narrative, organisé par le C.N.A., Université de Nice-Sophia Antipolis, 7-9 avril 2000.

Chercheur: 

Session: 

9h