Alexandre Exquemelin, témoin ou flibustier ? Son Histoire des aventuriers flibustiers (1686)

Edition de référence : Alexandre-Olivier Exquemelin, _Histoire des aventuriers flibustiers_.Etablissement du texte, introduction et notes Réal Ouellet et Patrick Villiers, Paris, PUPS 2005.

Bibliographie Exquemelin

Éditions de l’Histoire des aventuriers
Édition originale en néerlandais (1678) : De Americaensche Zee-Roovers. Behelsende een pertinente en waerachtige Beschrijving van alle de voornaemste Roveryen, en onmenschelijcke wreedheden [...]. Beschreven door A. O. Exquemelin. [...] t’Amsterdam, By Jan ten Hoorn, Boeckverkoper, over’t Oude Heeren Logement, Anno 1678. In-quarto, 186 p.
Traduction en allemand (1679) : Americanische Seeräuber. Beschreibung des grössesten durch die Französische und Englische Meer-Beuter, wider die Spanier in America verübten Raubery Grausamkeit [...]. Durch A. O. Nürnberg, 1679. In-douze.
Traduction en espagnol (1681) : Piratas de la America, y Lux à la defensa de las costas de Indias Occidentales. [...] Traducido de la lengua Flamenca en Española, por el Dor. Alonso de Buena-Maison [...]. Colonia Agrippina [Cologne], Lorenzo Struickman, 1681. In-quarto, 328 p.
Traductions en anglais (1684) : Bucaniers of America : or a True Account of the Most Remarkable Assaults Committed of Late Years upon the Coasts of the West Indies, by the Bucaniers of Jamaica and Tortuga, both English and French. Wherein are contained more especially, the Unparallel’d Exploits of Sir Henry Morgan, our English Jamaican Hero, who sack’d Puerto Velo, burnt Panama, &c. Written originally in Dutch, by John Esquemeling, one of the Bucaniers, who was present at those Tragedies; and thence translated into Spanish, by Alonso de Bonne-maison, Doctor of Physick, and Practitioner at Amsterdam, now faithfully rendred into English. London, Printed for William Crooke, at the Green Dragon, without Temple-bar, 1684. In-quarto, en trois parties paginées séparément: 115, 151, 124 p.
Bucaniers of America [...] Panama, &c. Written originally in Dutch, by John Esquemeling, one of the Bucaniers, who was present at those Tragedies; and translated into Spanish, by Alonso de Bonne-maison, M. D. &c. The Second Edition, Corrected, and Inlarged with two Additional Relations, viz. the one of Captain Cook, and the other of Captain Sharp. Now faithfully rendred into English. London, Printed for William Crooke, at the Green Dragon, without Temple-bar, 1684. In-quarto, en trois parties paginées séparément: 55 , 80, 84 p.
The History of the Bucaniers: Being an Impartial Relation of all the Battels, Sieges, and other Most Eminent Assaults Committed for Several Years upon the Coasts of the West-Indies, by the Pirates of Jamaica and Tortuga. Both English, & other Nations. More especially, the Unparallel’d Atchievements of Sir H. M. Made English from the Dutch Copy . Written by J. Esquemeling, one of the Bucaniers, very much corrected, from the Errours of the Original, by the Relations of some English Gentlemen, that then resided in those Parts. [...] London, Printed for Tho. Malthus at the Sun in the Poultrey, 1684. In-douze, 192 p.
Éditions en français : Histoire des aventuriers qui se sont signalés dans les Indes, contenant ce qu’ils ont fait de plus remarquable depuis vingt années. Avec la vie, les mœurs, les coutumes des habitants de Saint-Domingue et de la Tortue, et une description exacte de ces lieux, où l’on voit l’établissement d’une Chambre des comptes dans les Indes, et un état, tiré de cette chambre, des offices tant ecclésiastiques que séculiers, où le roi d’Espagne pourvoit, les revenus qu’il tire de l’Amérique, et ce que les plus grands princes de l’Europe y possèdent. Le tout enrichi de cartes géographiques et de figures en taille-douce. Par Alexandre Olivier Œxmelin. À Paris, Chez Jacques Le Febvre, au dernier pilier de la Grand’Salle, vis-à-vis les requêtes du Palais, M.DC.LXXXVI. Avec privilège du roi. Deux vol. in-douze, 366, 406 p.
Histoire des aventuriers qui se sont signalés dans les Indes [...]. À Paris, Chez Jacques Le Febvre [...], M.DC.LXXXVIII [...]. Deux vol. in-douze, 248 , 285 p.
Histoire des aventuriers flibustiers qui se sont signalés dans les Indes. Contenant ce qu’ils y ont fait de plus remarquable. Avec la vie, les mœurs [...]. Nouvelle édition augmentée des expéditions que les flibustiers ont faites jusqu’à présent et des cartes géographiques des lieux où ils ont fait descente, avec les plans des villes et des places dont ils se sont rendus maîtres. À Paris, Chez Jacques Le Febvre, rue de la Harpe, au Soleil d’Or, vis-à-vis la rue S. Severin, M.DC.XCIX. Avec privilège du roi. Deux vol. in-douze, 486, 537 p.
Rééditée sous le titre Les aventuriers et les boucaniers d’Amérique , éd. illustrée, publiée par B. Guégan, Paris, Éditions du Carrefour, 1930, 371 p.; réédition: Paris, Sylvie Messinger, 1990.
Réédition partielle de la précédente sous le titre A. O. EXMELIN, Histoire des frères de la côte, avec une préface de F. Lacassin, Paris, Éditions maritimes et d’outre-mer, 1980; Paris, J’ai lu l’histoire, 1984, 379 p.

Études sur Exquemelin
Camus, Michel-Christian, «Une note critique à propos d’Exquemelin», Revue française d’histoire d’outre-mer, mars 1990, p. 79-90.
Cruikshank, Ernest Alexander, The Life of Sir Henry Morgan, with an Account of the English Settlement of the Island of Jamaica (1655-1688), Toronto, Macmillan, 1935, chap. 12, p. 372-392.
Ouellet, Réal, «Un grand classique de la flibuste : l’Histoire des aventuriers d’Exquemelin», Neptunia, décembre 2001, p. 23-29.
Ouellet, Réal, «Fiction et réalité dans Nouvelles de l’Amérique (anonyme, 1678) et l’Histoire des aventuriers (1686) d’Exquemelin», dans S. Requemora et S. Linon-Chipon, Les tyrans de la mer: pirates, corsaires et flibustiers, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, et Québec, Septentrion, 2002, p. 281-294.
Pioffet, Marie-Christine, «Flibustiers et écumeurs de la mer des Antilles à travers les mailles du discours viatique (XVIIe siècle)», dans S. Requemora et S. Linon-Chipon, Les tyrans de la mer: pirates, corsaires et flibustiers, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, et Québec, Septentrion, 2002, p. 315-333.
Robillot, M., «Montbars l’imaginaire», Comité des travaux historiques et scientifiques, Bulletin de la section de géographie, 1942, p. 73-78.
Vrijman, M., «L’identité d’Exquemelin. Les premières éditions de l’Histoire des aventuriers», Comité des travaux historiques et scientifiques, Bulletin de la section de géographie, 1933, p. 43-57.

Livres
Abénon, Lucien-René, Petite histoire de la Guadeloupe, Paris, L’Harmattan, 1992.
Abénon, Lucien-René, et Fejic, Nenad (dir.), La Caraïbe et son histoire. Ses contacts avec le monde extérieur, Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Paris, Ibis rouge, 2001.
Acosta, Joseph de, Histoire naturelle et morale des Indes occidentales, Paris, Marc Orry, 1598 ; réédition par J. Rémy-Zéphir, Paris, Payot, 1979.
Barrey, Philippe, Les origines de la colonisation française aux Antilles, Le Havre, Société havraise d’études diverses, 1918.
Bégot, Danielle, et Hocquet, Jean-Claude (dir.), Le sucre, de l’Antiquité à son destin antillais, Paris, Édition du CHTS, 2000.
Bellin, Jacques-Nicolas, Le petit atlas maritime : recueil de cartes et plans des quatre parties du monde, Paris, 1764, 2 vol.
Bernand, Carmen, et Gruzinski, Serge, Histoire du Nouveau Monde, Paris, Fayard, 1991-1993, 2 vol.
Bonnefoux, Pierre-Marie-Joseph de, et Paris, Edmond, Le dictionnaire de la marine à voile, Paris, Baudouin, 1980; réédition : Dictionnaire de marine à voiles, s. l., Éditions du Layeur, 1999.
Bouton, Jacques, Relation de l’établissement des Français depuis l’an 1635 en l’île de la Martinique, l’une des Antilles de l’Amérique, Paris, Sébastien Cramoisy, 1640.
Bréard, Charles, Documents relatifs à la marine normande et à ses armements aux XVIe et XVIIe siècles pour le Canada, l’Afrique, les Antilles, le Brésil et les Indes, Rouen, Lestringant, 1889.
Bresson, Bénigne, L’histoire de l’île de Grenade en Amérique, manuscrit anonyme de 1659, présenté et annoté par J. Petitjean Roget, texte établi par É. Crosnier, Montréal, Presses de l’Université de Montréal, 1975.
Breton, Raymond, Dictionnaire caraïbe-français, mêlé de quantité de remarques historiques pour l’éclaircissement de la langue, Auxerre, Gilles Bouquet, 1665 ; réédition par M. Besada Paisa, dir., avec cédérom et plusieurs études, Paris, Karthala et Éditions de l’IRD, 1999.
Butel, Paul, Les Caraïbes au temps des flibustiers : XVIe-XVIIe siècles, Paris, Aubier Montaigne, 1982.
Butel, Paul, Histoire des Antilles françaises : XVIIe-XXe siècle, Paris, Perrin, 2002.
Charlevoix, Histoire de l’île Espagnole ou de Saint-Domingue, écrite particulièrement sur des mémoires manuscrits du P. Jean-Baptiste Le Pers, jésuite, Paris, F. Barois, F. Didot, L. Guérin, 1730-1731, 2 vol.
Chaunu, Pierre, et Chaunu, Huguette, Séville et l’Amérique aux XVIe et XVIIe siècles, Paris, Flammarion, 1977.
Cornevin, Robert, et Cornevin, Marianne, La France et les Français outre-mer, de la première croisade à la fin du Second Empire, Paris, Tallandier, 1990.
Corzani, Jack, dir., Dictionnaire encyclopédique des Antilles et de la Guyane, Pointe-à-Pitre et Fort-de-France, Désormeaux, vol. 1-4, 1992; vol. 5-7, 1993. Index-thésaurus, 1999, 2 vol.
Crouse, Nellis M., The French Struggle for the West Indies, 1665-1713, New York, Octagon Books, 1966 (1943).
Debien, Gabriel, Les engagés pour les Antilles (1634-1715), Paris, Larose, 1952.
Debien, Gabriel, Les esclaves aux Antilles françaises, XVIIe-XVIIIe siècles, Basse-Terre et Fort-de-France, Sociétés d’histoire de la Guadeloupe et de la Martinique, 1974 ; réédition : Gourbeyre, Société historique de la Guadeloupe, et Fort-de-France, Société historique de la Martinique, 2001.
Deveze, Michel, Antilles, Guyane : la mer des Caraïbes de 1492 à 1789, Paris, SEDES, 1977, classique, 2e éd., Paris, Belin, 1960 ; Paris, Larousse, 1992.
Dutertre, Jean-Baptiste, Histoire générale des îles de Saint-Christophe, de la Guadeloupe, de la Martinique et autres dans l’Amérique, Paris, J. et E. Langlois, 1654.
Élisabeth, Léo, La société martiniquaise aux XVIIe et XVIIIe siècles (1664-1789), Fort-de-France et Paris, SHM-Karthala, 2003.
Frostin, Charles, Les révoltes blanches à Saint-Domingue aux XVIIe et XVIIIe siècles, Paris, L’École, 1975.
Huetz de Lemps, Alain, Histoire du rhum, Paris, Desjonquères, 1997.
Labat, Jean-Baptiste, Nouveau voyage aux îles de l’Amérique, Paris, J.-P. Delespine, 1742, 4 vol. Réédition : Saint-Joseph (Martinique), Courtinaud, 1979.
Las Casas, Très brève relation de la destruction des Indes, traduction de J. de Miggrode (1579), gravures de T. de Bry (1598), introduction historique d’A. Milhou, établissement du texte et analyse iconographique de J.-P. Duviols, Paris, Éditions Chandeigne, 1995.
Le Pers, Jean-Baptiste, La tragique histoire des flibustiers : histoire de Saint-Domingue et de l’île de la Tortue, repaire des flibustiers, écrite vers 1715, éd. par P.-B. Berthelot, Paris, Crès, 1925.
Linon-Chipon, Sophie, Gallia orientalis. Voyages aux Indes orientales, 1529-1722. Poétique et imaginaire d’un genre littéraire en formation, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, 2003.
Lucena Salmoral, Manuel, Piratas, bucaneros, filibusteros y corsarios en América : perros, mendigos y otros malditos del mar, Madrid, Editorial Mapfre, 1992.
Moreau, Jean-Pierre, Les Petites Antilles de Christophe Colomb à Richelieu, Paris, Karthala, 1992.
Moureau, François, Un singulier Moderne : Dufresny, auteur dramatique et essayiste, Lille et Paris, Champion, 1979, 2 vol.
Ogeron, Correspondance publiée par M. Camus sous le titre Correspondance de Bertrand Ogeron, gouverneur de l’île de la Tortue et côte de Saint-Domingue au XVIIe siècle, dans Revue de la Société haïtienne d’histoire et de géographie, vol. 43, mars 1985, p. 19-188.
Pirates !, numéro spécial de Neptunia, revue de l’Association des amis du musée de la Marine, no 224, décembre 2001.
Pluchon, Pierre (dir.), Histoire des Antilles et de la Guyane, Toulouse, Privat, 1982.
Pluchon, Pierre (dir.), Histoire de la colonisation française, Paris, Fayard, 1991, 2 vol.
Raveneau de Lussan, Journal du voyage fait à la mer du Sud avec les flibustiers de l’Amérique en 1684 et années suivantes, Paris, J.-B. Coignard, 1689 ; réédition par P. Villiers, sous le titre Les flibustiers de la mer du Sud, Paris, France-Empire, 1992.
Requemora, Sylvie, et Sophie LINON-CHIPON, dir., Les tyrans de la mer : pirates, corsaires et flibustiers, Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, et Québec, Septentrion, 2002.
Starkey, David J. (dir.), Pirates and Privateers. New Perspectives on the War on Trade in the Eighteenth and Nineteenth Centuries, Devon, University of Exeter Press, 1997.
Verrand, Laurence, La vie quotidienne des Indiens caraïbes aux Petites Antilles (XVIIe siècle), Paris, Karthala, 2001.
Villiers, Patrick, Traite des Noirs et navires négriers au XVIIIe siècle, Grenoble 1981.
Villiers, Patrick, Marine royale, corsaires et trafic dans l’Atlantique de Louis XIV à Louis XVI, Dunkerque, Société dunkerquoise d’histoire et d’archéologie, 1991, 2 vol.
Villiers, Patrick, Les corsaires du littoral: Dunkerque, Calais, Boulogne, de Philippe II à Louis XIV (1568-1713) : de la guerre de 80 ans à la guerre de Succession d’Espagne, Villeneuve d’Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2002 (2000).
Villiers, Patrick, et Duteil, Jean-Pierre, L’Europe, la mer et les colonies, XVIIe-XVIIIe siècle, Paris, Hachette, 1997.1999.
Villiers, Patrick, Jacquin, Philippe et Ragon, Pierre, Les Européens et la mer : de la découverte à la colonisation (1455-1860), Paris, Ellipses/Marketing, 1997.
Villiers, Patrick, Les corsaires, Paris, éditions Gisserot, 2009.

Articles
Debien, Gabriel, « Les premiers trafics des îles, flibuste, chasse et pêche », Annales des Antilles, nos 3-4, 1955.
Élisabeth, Léo, « Les engagés », Les Cahiers du patrimoine, Fort-de-France, mai 2000, t. I, p. 102-121.
Vignols, Léon, « L’institution des engagés (1626-1774) », Revue d’histoire économique et sociale, janvier 1928, p. 12-45.
Villiers, Patrick, « Introduction », Les flibustiers de la mer du Sud. Journal d’un voyage fait à la mer du Sud avec les flibustiers de l’Amérique depuis le 22 novembre 1684 jusqu’en janvier 1688, Paris, France-Empire, 1992, p. 7-75.
Villiers, Patrick, « Regards sur l’économie de la piraterie et de la course aux Antilles de Louis XIV à Louis XVI », dans G. A. Jaeger, dir., Vues sur la piraterie, des origines à nos jours, Paris, Tallandier, 1992, p. 167-183.
Villiers, Patrick, « Flibustiers, négriers, planteurs et engagés dans les Antilles françaises des années 1640 aux années 1680 », dans Rencontres d’histoire maritime de Normandie, colloque CFHM 1992, Le Havre, 1993, p. 42-62.

Chercheur: 

Session: 

7 décembre

Vidéo conférence: