"Coloniaux" et voyageurs en Extrême-Orient (fin XIXe-début XXe siècle)

Voir de Norbert Dodille : "Introduction aux discours coloniaux" : http://unt.univ-reunion.fr/uoh/idc/co/IDC_web.html

L'opposition entre voyageurs et colons est très ancienne. Si les colons ont d'abord été des voyageurs, ils sont rapidement devenus, une fois installés, une population spécifique, dont la mentalité s'est constituée souvent en opposition avec celle des métropolitains. Les voyageurs, de passage, sont envisagés avec méfiance, et leurs écrits donnent une représentation des colonies qui est la seule à franchir les mers, et que les colons contestent. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, et particulièrement à partir des années 1880, les colonies abritent désormais, en plus des colons, une population de fonctionnaires, administrateurs, commerçants, militaires, hommes d'affaires, banquiers, etc. qui vont se désigner eux-mêmes comme des "coloniaux". A leur tour, ils vont considérer que les récits des voyageurs les desservent, et donnent d'eux-mêmes, de la colonie, et des indigènes une image fausse ou contestable. On essaiera, à partir de quelques exemples, de montrer, comment, en Indochine, les journalistes et les romanciers représentent ces "autres" que sont les coloniaux, et plus généralement le monde colonial. Et comment de nouvelles conceptions de l'exotisme (on parle de "nouvel exotisme" en désignant sous ce terme des idées fort différentes) tendent de se définir.

Bibliographie

Anthologie franco-indochinoise : Morceaux choisis des écrivains français, 5 volumes, Hanoi, 1927.
Babut, Ernest, Un livre de diffamation indo-chinoise : Les Civilisés de Claude Farrère, Hanoï, L. Gallois, 1907, 32 p.
Bonnetain, Paul, Au Tonkin, Paris, Charpentier, 1887.
Danguy, Henri, Le Nouveau Visage de la Cochinchine, Saïgon, La Rampe indochinoise, 1929.
Dorgelès, Roland, Sur la route mandarine, coll. Les exotiques, Paris / Pondichéry, Kailash, 1994, 281 p.
Dupuis, Jean, et Gros, Jules, La conquête du Tong-kin par vingt-sept Français commandés par Jean Dupuis : récit accompagné de son portrait : extrait du journal de Jean Dupuis, coll. Bibliothèque d'aventures et de voyages, Paris, M. Dreyfous, 1880, 332 p.
Durtain, Luc, Dieux blancs, hommes jaunes, Paris, E. Flammarion, 1930, 338 p.
Farrère, Claude, Les Civilisés (1905), Kailash Editions, 1997.
Ferry, Jules François Camille, Le Tonkin et la mère-patrie ; témoignages et documents, Paris, Victor-Havard, 1890, 406 p.
Harmand, Dr, "Souvenirs du Tong-King", Bulletin de la société géographique de Paris, n° 9, 1875, p. 278-290.
La Bissachére, Pierre Jacques Le Mounier de, Michel Duc Chaigneau, Jules-Léon Dutreuil de Rhins, et Paul Neïs, Anthologie franco-indochinoise. Morceaux choisis des écrivains français accompagnés de notes grammaticales et historiques (Honoré d'une souscription du gouvernement général de l'Indochine.), Hanoï, impr. Le Van Tan, 136, rue du Coton, 1927.
Lyautey, Louis Hubert Gonzalve, Lettres du Tonkin et de Madagascar : 1894-1899. 2 vols, Paris, A. Colin, 1920.
Malleret, Louis, L'Exotisme indochinois dans la littérature francaise depuis 1860, Paris, Larose, 1934, 372 p.
Pannier, Jacques, et Jane Pannier, Trois ans en Indochine : notes de voyage, Toulouse, Société des publications morales et religieuses, 1906, 357 p.
Tessan, François de, Dans l'Asie qui s'éveille ; essais indochinois, Paris, La Renaissance du Livre, 1922.
Valette, Jean, "Notes, reconnaissances et explorations" : 1895-1900, Antananarivo, Impr. Nationale, 1963, P. 758-766.
Viviès, Albert, L'Âme de la Cochinchine, Saigon, A. Portrail, 1924.
Werth, Léon, Cochinchine, Paris, F. Rieder, 1926, 273 p.

Chercheur: 

Session: 

15 mars