Daniel Defoe, le rêve pirate et l'océan Indien : un siècle de distorsions (1905-1998)

De C. Hill (1926) à M. Brown (1978) et G.- M. Razi (1978), les études anglo-saxonnes ont désigné depuis longtemps le leurre de Libertalia. Cela quand les présentations françaises, depuis A. et G. Grandidier (1905, 1907) jusqu'à M. Le Bris (1990 rééd. 1992), ont insisté sur l'historicité des événements amplifiés par Defoe. Il aura fallu attendre A. Molet-Sauvaget (1969, 1988, 1992, 1994), J.-M. Racault (1986, 1994), G. Jacob (1994) et surtout M. C. Camus (1998) pour qu'enfin les jeux du mensonge soient définitivement mis au jour par la critique française.
D'une discipline à l'autre, la même dichotomie s'est installée entre d'un côté les littéraires spécialistes du Voyage et de l'autre les historiens et les publicistes. Ceux-ci manifestent en effet une curieuse répugnance à brûler les idoles de Libertalia, qu'il s'agisse de H. Deschamps (1949 rééd. 1972, 1952), A. Toussaint (1961, 1974) ou P. Vérin (1972, 1975, 1994), de D. Vaxelaire, qu'appuient L'Événement et Le Monde (1986, rééd. 1991), ou G. Lapouge (1969 rééd. 1976 et 1988).
Ces distorsions de la critique historienne et littéraire depuis un siècle convoquent un double questionnement : - quelle peut être la nature d'un texte qui se distingue par l'excessive liminarité de son dispositif narratif et qui a ainsi autorisé l'ambiguïté des représentations ? Le lieu et le temps choisis par Defoe ne constitueraient-ils pas l'espace de tous les possibles qu'analyse V. Turner dans son Ritual Process (1969) ? Le conte de Libertalia résisterait ainsi aux siècles parce qu'il participerait du rituel de suspension de toute société contraignante - ici européenne.
Comment expliquer la longue discrétion des chercheurs et érudits indianocéaniques sur cette question quand, par ailleurs, le réseau précise sa quête identitaire à travers colloques, collectifs, revues, thèses et travaux divers ? Le processus de Libertalia ne s'inscrit-il pas justement dans la pensée de la différence qui régit le comparatisme immanent de la rencontre - comparatisme porteur de l'identité de l'autre comme du même ?

Corpus
D. Defoe, Histoire générale des plus fameux Pyrates, t. I : Les Chemins de la Fortune, t. II : Le grand Rêve flibustier, préfaces de Michel Le Bris, traduction de Henri Thiès et Guillaume Villeneuve, P. Phébus, 1990, 442 et 326 p ; rééd. P., Payot, coll. "Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs", 1992 (trad. de Captain Charles Johnson [Daniel Defoe], A General History of the Robberies and Murders of the most notorious Pyrates, London, t. I : 1724 et t. II : 1728).

Critique sur l'épisode de Libertalia (1905-1998)
A. et G. Grandidier, Collection des ouvrages anciens concernant Madagascar, t. 3, Comité de Madagascar, t. 3, 1905, p. 480-514.
S. Ch. Hill "Notes on Piracy in Eastern Waters", Indian Antiquary, Bombay, 1923-28, 1926.
Ch. Grey, Pirates in the Eastern Seas (1618-1723), Londres, 1933.
H. Deschamps,
Les Pirates à Madagascar au XVIIe et XVIIIe siècles, P. Berger-Levrault, 1949 ; rééd. 1972.
Pirates et Flibustiers, P.U.F., 1952.
M. E. Novak Daniel Defoe : of Captain Misson (1728), Los Angeles, The Augustan reprint Society, Pub n° 87, 1961.
A. Toussaint, Histoire de l'océan Indien, P.U.F., coll. Pays d'Outre-mer, 1964.
G. Lapouge, Les Pirates, Phébus, 1969 ; rééd. 1976 : P. Balland ; rééd. 1988 : P. Phébus.
A. Molet-Sauvaget., Madagascar ou le Journal de Robert Drury par Daniel Defoe, thèse de 3e cycle, microfiches, 1969.
M. Schonhorn, édition critique de D. Defoe, A General History of the Pyrates, London, J. M. Dent and Sons et Columbia, E.S.C. University of Carolina Press, 1972.
P. Vérin, "Histoire du Nord-Ouest de Madagascar", Taloha [revue d'Archéologie de Université de Madagascar], n° 5 , Tananarive, 1972.
J. T. Hardyman, "La République de Libertatia (sic)", Bulletin de l'Académie Malgache, t. 51/2, 1975, p. 9-11
A. Toussaint, L'Océan Indien au XVIIIe siècle, Flammarion, 1974.

P. Vérin, Les Échelles anciennes de commerce sur les côtes nord de Madagascar, Université de Lille, Service de reproduction des thèses, 1975.
M. Brown, Madagascar rediscovered, a history from early times to independance, London, Damien Tunnacliffe, VIII, 1978, ["The Pirates of Madagascar , p. 72-91].
G. M., Razi, "Madagascar dans l'œuvre de Defoe", communication devant l'Académie Nationale Malgache, Antananarivo, Imprimerie nationale, 1978, 30 p.,.
S. Ch. Hill, "Radical Pirates" in The Collected Essays of Christopher Hill, vol. III, The University of Massachusetts Press, 1986.
J.-M. Racault, "Les jeux de la vérité et du mensonge dans les préfaces des récits de voyage imaginaires à la fin de l'Âge classique (1676-1726)", in F. Moureau (ed.), Métamorphoses du récit de voyage [Actes du Colloque de la Sorbonne et du Sénat (2 mars 1986)], P.-Genève, Champion-Slatkine, p. 82-109, 1986.
D. Vaxelaire, Les Mutins de la liberté, Lieu Commun [4ème de couverture], 1986 ; rééd. 1991 : ibid.
A. Molet-Sauvaget, Madagascar dans l'oeuvre de Daniel Defoe : étude de la contribution de cet auteur à l'histoire de l'île, thèse de Doctorat d'Etat, Université de Dijon, microfiches, 1988.
M. Le Bris, "Les anges noirs de l'utopie", préface de D. Defoe, Les Chemins de la Fortune (Histoire générale des plus fameux Pirates, t. I ) et "Imaginer la mer...", préface de D. Defoe, Le grand Rêve flibustier (Histoire générale des plus fameux Pirates, t. II), traduction de Henri Thiès et Guillaume Villeneuve, Phébus ; rééd. 1992 : P., Payot, coll. "Petite Bibliothèque Payot/Voyageurs", 1990.
A. Molet-Sauvaget, Madagascar ou le Journal de Robert Drury, trad. critique, L'Harmattan, coll. "Repères pour l'océan Indien", 1992.
G. Jacob, "Daniel Defoe, Histoire générale des plus fameux pyrates...", compte rendu in Omaly sy anio, revue d'Études historiques, Université d'Antananarivo, Tananarive, n° 29-32 [1989-1990], p. 491-495, 1994.
A. Molet-Sauvaget, Documents anciens sur les Comores, Institut des Langues et Civilisations Orientales, coll. Travaux et documents n° 28, 1994.
J.-M. Racault, "Pirates and Writers at the Beginning of the 18th Century : Utopian Projects and Ideal Micro-states in the Indian Ocean", Insula. International Journal of Island affairs, Year 3, n° 2, december 1994, p. 40-50.
P. Vérin, Les Comores, L'Harmattan, 1994.
M.-C. Camus, "L'inexistence du pirate Misson de Daniel Defoe", XVIIIeSiècle, n° 30, 1998, p. 489-498.

Publications sur les voyages
Ouvrages
Relation véritable de la prise d'un terrible géant en l'isle de Madagascar..., anonyme de 1665, récit présenté par Nivo Andrianjafy, Antananarivo, éd. du Centre culturel Albert camus, 68 p., 1995.
Madagascar dans la littérature française de 1558 à 1990. Contribution à l'étude de l'exotisme, Lille, Presses Universitaires du Septentrion, 2 tomes, 1160 p. (thèse de doctorat d'Etat), 1997.
Chronobibliographie analytique de la littérature de voyage en français sur l'Océan indien, des origines à 1896, Madagascar, Réunion, Maurice, Paris, Champion, coll. "Bibliographie", n° 1, 239 p. [Sous presse]

Articles
"Nos décivilisés : naissance, vie et mort", in Le roman colonial, Itinéraires et contacts de culture, Publication du Centre d'études francophones de l'Université de Paris XIII, volume 7, L'Harmattan, 1986, p. 61-98.
"Les représentations de la femme malgache dans la littérature française", Dires (Montréal), vol. 8, printemps 1990, p. 153-164.
"Regards d'exotes sur la Grande Île : Madagascar vu par les écrivains français", Notre Librairie (Paris, C.L.E.F.), n°110, juillet-septembre 1992, p. 32-39.
Introduction de Charles Renel, Le "Décivilisé", [Le Décivilisé de Charles Renel à Robert Mallet], Saint-Denis de La Réunion, éd. du Grand Océan, collection "Le roman colonial", p. 7-19.
"Les écrivains français et Madagascar : de la relation véritable au conte philosophique", in Sulla via delle Indie Orientali. Aspetti della francofonia nell Oceano Indiano / sur la route des Indes orientales. Aspects de la francophonie dans l'océan indien, t. 2, Fasano/Paris, Schena/Nizet. À paraître en 2000.

Chercheur: 

Session: 

11h00