De l'héroïsme à la transgression : les flibustiers et les pirates dans les fictions romanesques de Lesage, Marivaux et Voltaire

N'était-ce pas renouer avec "les puérilités" romanesques méprisées par Vauvenargues et les "vrais gens de Lettres" selon le mot de Voltaire, que d'inscrire encore au XVIIIe siècle une fiction dans l'espace de la flibuste ou de la piraterie ? Pour Marivaux, ces aventures sont belles : "Je dis belles aventures, peste voici un mot qui choque mon critique et qui lui arrache un ris moqueur" (Pharsamon ou les folies romanesques). L'objet de la communication sera de montrer comment Lesage dans Les aventures de Monsieur Robert Chevalier dit de Beauchêne, Marivaux dans ses œuvres de jeunesse et Voltaire dans ses Contes usent du flibustier et du pirate comme autant de personnages aventuriers dont ils mettent en lumière l'héroïsme ou la grandeur sombre.

Publications sur les voyages
"L'utopie dans la fiction romanesque de la Révolution française" in Utopies et fictions narratives, Alta Press inc., Parabadis 7, 1995, p. 233-240.
"Regards sur l'autre, Jean-Jacques Rousseau et le voyage, du Discours sur l'origine de l'inégalité aux Confessions". Journées d'étude sur Rousseau et le voyage organisés par le CAER XVIIIe, Aix-en-Provence, mai 2000. À paraître aux Publications de l'Université de Provence, 2001.

Chercheur: 

Session: 

17h30