Izmir, ville phare du négoce dans les relations de voyage françaises (XVIIe-XVIIIe siècles)

À partir de sources imprimées et manuscrites françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, en particulier des papiers Raynal, l'étude analyse l'image spécifique d'Izmir dans les relations de voyage de l'Âge classique. La ville est en dehors de la route habituelle qui mène de France à Istanbul, résidence diplomatique vers où convergent voyageurs et "antiquaires". Victime de séismes répétés, elle ne conserve pas de ces grands ensembles architecturaux qui passionnent les archéologues. Elle est d'abord un site, un magnifique spectacle depuis la mer dont témoignent les vues dessinées ou gravées des voyages. C'est la cité marchande qui attire, un résumé sur quelques lieues carrées de l'Orient qui y apporte ses marchandises et de l'Occident qui les achète et y échange les produits du monde entier : sucre des Caraïbes contre soie de Perse, draps du Languedoc contre cuirs et raisins secs. Lieu de tolérance où toutes les religions coexistent pour le plus grand bien du commerce, Izmir est sur le pourtour de la Méditerranée la seule ville de ce type. De Grelot à Pitton de Tournefort, de Choiseul-Gouffier à Raynal, Izmir la pacifique et la marchande représente un idéal de civilisation.

Bibliographie primaire

Gravier, Etienne, marquis d'Ortières, "Etat des places que les Princes mahométans possèdent sur les côtes de la mer Méditerranée et dont les plans ont été levés par ordre du Roi à la faveur de la visite des Echelles de Levant que Sa Majesté a fait faire les années 1685, 1686 et 1687 avec les Projets pour y faire descente et s'en rendre maîtres" (BnF, ms. fr. 7176). Planches dépliantes dessinées par l'ingénieur Plantier : n° 25-27, f. 151-153.
Pitton de Tournefort, Joseph, "Relation d'un voyage du Levant fait par ordre du Roi. Contenant l'histoire ancienne et moderne de plusieurs îles de l'Archipel, de Constantinople, des côtes de la Mer noire, de l'Arménie, de la Géorgie, des frontières de Perse et de l'Asie mineure. Avec les plans des villes et des lieux considérables ; le génie, les mœurs, le commerce et la religion des différents peuples qui les habitent ; et l'explication des médailles et des monuments antiques. Enrichie de descriptions et de figures d'un grand nombre de plabtes rares, de divers animaux ; et de plusieurs observations touchant l'histoire naturelle", Paris, Imprimerie royale, 1717, 2 vol. in 4°, (18)-544 p. , (4)-526-(40) p. (Arsenal : 4° H 359). T. II, Lettre XXII et dernière : "Voyage de Smyrne et d'Ephèse, et retour de l'auteur à Marseille".
"Mission de Sevin et Fourmont en Orient" (BnF, ms. fr. 5384).
Bourlet de Vauxcelles éd., "Lettres sur Constantinople de M. l'abbé Sevin [n°8230;] au comte de Caylus, suivies de plusieurs lettres de M. Peyssonnel [N°8230;] écrites au même, contenant des détails curieux sur l'Empire ottoman. On y a joint la relation du Consulat de M. Anquetil à Surate, adressée à M. de Vergenne ; un mémoire du savant Beschi, sur le calendrier de l'intérieur de l'Inde, revu par Jérôme Lalande", Paris, Obré, an X (1802). XV I-452 p. table des matières (Arsenal : 8° H 1106).
Colier, Justin, "Journal du voyage de Mr Collier resident à la Porte pour Messieurs les Etats Généraux des Provinces Unies. Traduit du Flament", Paris, Gervais Clouzier, 1672, in-12 (Arsenal : 8° H 1104).
Choiseul-Gouffier, Marie-Gabriel-Auguste-Florent, comte de, "Voyage pittoresque de la Grèce". T. I : Paris, s. l. , 1782. T. II : Paris, Tilliard, de Bure, 1809. T. II, IIe Partie : Paris, J. J. Blaise, 1822. Joint : le Prospectus, 1778, in-8°, 8 p. Grand folio de XVI-204, (6)-346, XII- 347 à 518 p. (Arsenal : Gd. Fol. 241).
"Papiers du baron François de Tott, inspecteur général des Etablissements français au Levant " (BnF, ms. nafr 20543, microfilm 7147).
Guys, Pierre-Augustin, "Voyage littéraire de la Grèce ou Lettres sur les Grecs anciens et modernes, avec un parallèle de leurs mœurs. Troisième édition revue, corrigée, considérablement augmentée, et ornée de dix belles planches. On y a joint divers voyages, et quelques opuscules du même". Paris, Veuve Duchesne, 1783. 4 vol., in-8° de VIII-527, 382, 373, 140-(8) p. (Arsenal : 8° H 1621).
[Guillaume Grelot], "Relation nouvelle d'un voyage de Constantinople enrichie de plans levés par l'auteur sur les lieux, et des figures de tout ce qu'il y a de plus remarquable dans cette ville. Présentée au Roi", Paris, Pierre Rocolet et Vve Damien Foucault, 1680 ; (12)-306-(1) p., in-4° (Arsenal : 4° H 437). Un autre ex. (Arsenal : 8° H 1107), in-12, à la même adresse " suivant la copie " (éd. hollandaise). Planches gravées par Jan Luyken et Johannes van den Aveele.
Papiers manuscrits. BnF, ms. fr. 6429-6431. Fr. 6429, f. 2 : "Manuscrits de Guillaume Thomas Raynal" (liste des ms. vendus en 1842 par le libraire Techener à la Bibliothèque royale, dont des mémoires sur Tunis, Tripoli de Barbarie, Alger, le Maroc, Smyrne - au fr. 6430 -, l'Atlas et le Sahara, la Barbarie, la Syrie, Constantinople, Trieste, le Levant, le " négoce de Marseille ", tous documents rassemblés dans fr. 6429-6431).

Chercheur: 

Session: 

11h15