L’œuvre plastique à l’aune du texte : implications de la photographie et du langage dans l’affirmation d’un nouveau paradigme dans les années 1960-1970 »

Au tournant des années 1960-1970, le courant philosophique du Linguistic Turn, qui place le langage au cœur de la préhension du monde, baigne aussi bien les sciences humaines et sociales que l’art par le biais de sa branche conceptuelle. Or, au carrefour de cette modélisation linguistique se trouve la photographie qu’interrogent du même pas les théoriciens et les artistes. Cette convergence des discours et des pratiques autour de l’image semble, dans ce mouvement, donner de nouveaux outils de réception des œuvres, autres que ceux de la visualité pure moderniste et de l’extase. A partir de l’exemple du Narrative art, il s’agira d’analyser comment le paradigme du texte et son corollaire, le couple écriture/lecture, modèlent la réception.

 

Mots clés : Réception, texte, écriture/lecture, modernisme, photographie et texte, art conceptuel, Narrative art

Chercheur: 

Session: 

17h00-18h00