La correspondance du cardinal Bentivoglio : un fin lettré nonce apostolique dans l'Europe des Habsbourg et de la Contre-Réforme

Trois thèmes peuvent être retenus pour évoquer ce recueil de lettres intitulé exactement, Lettres du Cardinal Guido Bentivoglio sur divers matières de politique et autres sujets importants : Ecrites aux Premiers Princes de l'Europe et à plusieurs personnes considérables par leur savoir et leurs emplois. Cette correspondance est rééditée en 1730 (édition bilingue, traduction française revue). Le premier intérêt de l'oeuvre est évidemment historique : nonce apostolique en Flandres et en France, Bentivoglio a joué un rôle de premier plan. Livre dans le livre, ses lettres au duc de Montéléon, ancien ambassadeur d'Espagne à Paris, revenu à Madrid, illustrent son rôle à la cour de Louis XIII. D'autre part, Bentivoglio (1579-1644) semble dédaigner la relation de voyage, mais chaque traversée des Alpes, son passage en Suisse et en Allemagne, son retour à Rome sont commentés avec art. Enfin, la correspondance de ce courtisan, issu d'une illustre famille longtemps ennemie des papes, le peint de profil. Désuète, cette écriture de soi révèle les qualités d'un style que Diderot et Chateaubriand ont comparé à celui de Tite-Live.

Session: 

Chercheur: 

14h30