La tolérance et ses dérives en Perse d'après les relations des voyageurs français du XVIIe siècle.

Negin Malevergne évoque à partir de quatre voyageurs français du XVIIe siècle les conceptions de la « tolérance » dans le royaume de Perse. Ces voyageurs sont trois missionnaires catholiques et un marchand : Le p. Philippe de la Très Sainte-Trinité (carme, en Perse à partir de 1629), le p. Gabriel de Chinon (capucin, en Perse de 1640 à sa mort en 1668), le père Alexandre de Rhodes (jésuite, en Perse de 1619 à sa mort en 1660) et Jean-Baptiste Tavernier (de 1636 à 1660). La sémantique de la notion de « tolérance » témoigne d’une grande évolution depuis le XVIe siècle jusqu’au « traité de la tolérance » (1763) de Voltaire : la tolérance n’est que l’acceptation de l’autre ; tolérance théologique : ce qui dans une religion ne choque pas l’autre ; tolérance civile : présence légale de plusieurs confessions dans un même Etat. En persan, l’équivalent signifie supporter avec indulgence, mais aussi ce que l’on trouve injuste. L’antonyme est la prohibition au nom de la religion. La notion d’islam apparaît dans le Coran à propos d’Abraham, soumis à Dieu (muslem). En pays musulman, l’interdit à toujours une valeur religieuse, absolue, fixiste, alors qu’en Occident, toute valeur est évolutive. Le discours des voyageurs est attendu dans l’essentiel des relations des missionnaires : rejet de l’islam, mise en exergue de la persécution des chrétiens en terre musulmane. Par ailleurs, faute de pouvoir convertir, les religieux tentent une ouverture vers les chrétiens schismatiques, en particulier, vers la forte communauté arménienne. En contrepartie, on assiste à une diabolisation des musulmans (« maudite secte ») et du prophète (« antéchrist), à l’emploi d’un vocabulaire nosologique ( « peste », « infection », « venin »). Le seuil d’intolérance est vite atteint entre les communautés : interdiction de fréquenter des Persans, confinement dans un espace clos, expulsion vers Goa des convertis quand ils ne sont pas exécutés. Cela est à peine compensé par la préférence que les Persans accordent aux chrétiens par rapport à leurs ennemis traditionnels, les Turcs. Un rituel du rejet s’élabore des deux parts : l’autre est impur, par sa nourriture, par ses vêtements. Malgré le tolérantisme très politique de shah Abbas (1617-1657) qui cherche l’alliance de la France contre les Turcs et à utiliser les Arméniens comme bouclier contre les mêmes ennemis, malgré l’ouverture vers l’Occident d’une certaine élite persane, malgré aussi l’hospitalité du peuple que remarquent les voyageurs, le monolithisme de la conception musulmane de la société ne permet pas l’intégration des valeurs de liberté religieuse et de coexistence. Il est vrai qu’en Occident le principe : « un roi, une foi » règne dans la plupart des pays de l’Europe occidentale…

Mots-clés : religion. Islam. Perse. Tolérance. Arménie. Turquie. mœurs.

BIBLIOGRAPHIE

ADAM J.- M, PETITJEAN A., " Le Texte descriptif - Poétique historique et linguistique textuelle", Nathan, 1989.

BABEAU Albert , " Les voyageurs en France depuis la Renaissance jusqu'à la Révolution", Paris, Firmin Didot, 1885.

BENNASSAR Bartolomé, "Les Chrétiens d’Allah : l’histoire extraordinaire des renégats : XVIe et XVIIe siècles", Paris, Perrin, 1989.

CARNOY Dominique, "Représentation de l’Islam dans la France du XVIIe siècle : la ville des tentations", Paris, L’Harmattan, 1998.

CORNATON Michel (sous la direction de), "La Tolérance au risque de l’histoire : de Voltaire à nos jours", Lyon, Aléas, 1995.

FLAGIE Albert , « Jeux de pouvoir, dialectique et l’exclusion », in : CARE (Centre Antillais de
Recherche et d’Etude), 8 mai 1981, p. 25-55.

HOMAÏ Djalaledin, "Tarikh-e adabiat-e Iran" (Histoire de la littérature iranienne), Téhéran, Foroughi, 1366(1997).

KNEUBÜHLER Michel (textes réunis et présentés par), "De la tolérance aux droits de l’homme : écrits sur la liberté de conscience, des guerres de religion à la Révolution française", 1998.

LAZARD Gilbert, "Dictionnaire Persan-Français", Téhéran, Djanzadeh Publication, 1375 (1996).

MENDUS Susan, "Justifying tolerance : conceptual and historical perspectives", 1988.

MOALLEM Morteza, "Nouveau dictionnaire Persan-Français", Tehran, Amir-Kabir Publication, 1372 (1993).

NAFICY Saïd, "Dictionnaire Français-Persan", Téhéran, Centre commémoratif Saïd Naficy, Marvi, 1991.

NEGRONI Barbara de, "Intolérances : catholiques et protestants en France, 1560-1787", Paris, Hachette, 1996.

PERONNET Michel (recueillis par), "Naissance et affirmation de l’idée de tolérance, XVIe et XVIIe siècles : bicentenaire de l’édit des non catholiques, novembre 1787, Actes du Ve Colloque Jean Boisset, Montpellier, Publications de l’Université Paul Valéry,1988.

REY Alain (sous la direction de), "Dictionnaire historique de la langue françaisee", Paris, Dictionnaires Le Robert, 1992.

SAFA Zabihollah, "Tarikh-e adabiat dar Iran "(Histoire de la littérature iranienne, Téhéran, Editions Ferdosi, 1363 (1984).

SANCIER-CHATEAU Anne, "Introduction à la langue du XVIIe. 1- Vocabulaire. 2- Syntaxe", 1993

VAN Valérie, "Le Traité sur la tolérance de Voltaire : un champion des Lumières contre le
fanatisme", Paris, H. Champion, coll. Unichamp, 1999.

VAULX Bernard de, "Histoire des missions catholiques françaises", Paris, A Fayard, 1951.

WOLFZETTELL Friedrich, "Le Récit de voyage en France, du Moyen Age au XVIIIe siècle", Paris, PUF, 1996.

Chercheur: 

Session: 

3 avril