Le botaniste et poète Adelbert von Chamisso (1781-1838), explorateur du Pacifique nord

Louis Charles Adélaïde de Chamisso (1781-1838) eut une destinée pour le moins singulière, tout entière placée sous le signe des voyages, d'abord contraints puis choisis : fils d'émigrés champenois réfugiés à Berlin sous la Révolution, il devint sous le nom d'Adelbert von Chamisso, dans la langue de son pays d'adoption, l'un des écrivains allemands les plus populaires de son temps. Mais l'auteur de Peter Schlemihl fut aussi officier prussien, botaniste et explorateur, comme en témoigne l'île de Chamisso, située dans le détroit de Behring et découverte lors du voyage autour du monde qu'il effectua en tant que naturaliste de 1815 à 1818 sur le Rurik, navire russe armé par le comte Nikolaï Pétrovitch Romanzoff (1745-1826) et commandé par Otto von Kotzebue (1787-1846).

Le périple en question était, après l’interruption due aux guerres napoléoniennes, la suite logique du premier voyage russe de circumnavigation entrepris par la Nadiejda et la Néva sous le commandement d’Adam Johann, dit Ivan Fédorovitch von Krusenstern (1770-1846) qui, promu au rang d’amiral, assura la préparation technique de toutes les grandes expéditions maritimes russes de la première partie du XIXe siècle. Il semble que celle de Kotzebue ait eu pour mission principale la recherche d’une voie maritime permettant d’atteindre la mer de Baffin à partir du détroit de Béring – le fameux passage du Nord-Est que les Anglais avaient renoncé à franchir après les échecs de Cook et de Clerke. Outre Chamisso, l’équipe scientifique du Rurik comprenait le médecin et zoologue Johann Friedrich Eschscholtz (1793-1831), qui devint par la suite professeur à l’université de Dorpat – aujourd’hui Tartu en Estonie –, le peintre russe d’origine allemande Louis Choris (1795-1828) qui, établi à Paris au retour de l’expédition, en publia une relation richement illustrée, ainsi que le botaniste danois Morton Wormskjöld (1783-1845). Tout en esquissant les enjeux géostratégiques de cette expédition maritime, la présente communication en exposera le bilan à la fois scientifique et poétique.

  • Image 1 : Portrait de Chamisso par Adolf Neumann, gravure sur bois
  • Image 2 : Buste de Chamisso par Julius Moser, Berlin, Monbijouplatz
  • Image 3 : « Tchouktchis et leurs habitations ». L. Choris, Voyage pittoresque
  • Image 4 : « Habitants du golfe de Kotzebue ». L. Choris, Voyage pittoresque
  • Image 5 : Pavot de Californie (Eschscholtzia californica Cham)

Publications de R.M. Pille sur Adelbert von Chamisso

Thèse
Pille, René-Marc, « Les papiers d'Adelbert de Chamisso (1781-1838). Répertoire raisonné de la partie française du fonds Chamisso de la Deutsche Staatsbibliothek de Berlin ». Thèse pour le doctorat de 3ème cycle, Université de Provence (Aix-Marseille I), 1985.

Ouvrages
Adelbert von Chamisso vu de France (1805-1840). Genèse et réception d'une image, CNRS Editions, Paris, 1993 (collection De l'Allemagne). Les Chansons de la Révolution française du fonds Chamisso / Die Lieder der Französischen Revolution aus dem Nachlaß Chamisso. Bearbeitet von René-Marc Pille. Berlin, 1990 (Beiträge aus der Deutschen Staatsbibliothek 10).

Articles
« Une admiratrice discrète de Chamisso : sa cousine Louise de Sainte-Menehould. D'après neuf lettres inédites de Louise de Chamisso conservées à la Deutsche Staatsbibliothek de Berlin », in Horizons d'Argonne, Sainte-Menehould, 1985, n° 50, p. 39-53.
« Une visite importune de Chateaubriand à Chamisso. D'après une lettre de Chamisso, inédite dans le texte original », in Cahiers d'Études Germaniques, Aix-en-Provence, 9/1985, p. 105-111.
« La venue des Chamisso à Berlin », in Études Germaniques, janvier-mars 1986, n° 161, p. 24-35.
« La genèse de la première édition française de Peter Schlemihl », in Cahiers d’Études Germaniques, Aix-en-Provence, 11/1986, p. 25-39.
« Sechs ungedruckte Briefe Koreffs an Chamisso. Zeugnisse einer erloschenen Freundschaft », in Zeitschrift für Germanistik, Leipzig, 2/1987, p. 171-178.
« Un émigré français devenu poète allemand à la découverte du monde arctique pour le compte de la Russie : le botaniste Adelbert von Chamisso (1781-1838) », in Inter-Nord. Revue internationale d'Etudes arctiques, Éditions du CNRS, Paris, 18/1987, p. 67-71.
« Der Nachlaß Chamisso in der Deutschen Staatsbibliothek Berlin : Eine kaum erforschte Quelle zu den Auswirkungen der Französischen Revolution », in Friedehilde Krause / Hans-Erich Teitge (Hg.), Studien zum Buch- und Bibliothekswesen, Deutsche Staatsbibliothek, Berlin, 1989, vol. 7, p. 24-29.
« Une robinsonnade funèbre : le poème de Chamisso Salas y Gomez », in François Moureau (dir.), L'île, territoire mythique, Paris, 1989 (Collection Littérature et voyages), p. 149-156.
« Adelbert von Chamisso », in Gunter E. Grimm / Frank Rainer Max (Hg.), Deutsche Dichter. Leben und Werk deutschsprachiger Autoren, vol. 5, Romantik, Biedermeier und Vormärz. Stuttgart, Reclam, 1989, p. 218-228.
« Peter Schlemihl, récit initiatique? Essai de lecture anthropologique », in Cahiers d'Études germaniques, Aix-en-Provence, 1991, n° 21, p. 85-97.

Réédition in
La figure du Double. Textes réunis et présentés par Wladimir Troubetzkoy, Paris, Didier Érudition, 1995 (Collection Questions comparatistes, p. 101-114).
« Chamisso et le Groupe de Coppet. Fragments d'une correspondance inédite (1812-1831). Lettres de Sismondi, de Germaine, d'Auguste et d'Albertine de Staël », in Cahiers d'Études Germaniques, Aix-en-Provence, 1995, n° 28, p. 269-300.
« Chamisso et les Huguenots berlinois. Un lien paradoxal entre l'Émigration et le Refuge », in Revue germanique internationale, 4/1995, p. 215-221.

Édition allemande
« Chamisso und die Berliner Hugenotten. Eine paradoxe Beziehung zwischen Emigration und Refuge », in Comparativ. Leipziger Beiträge zur Universalgeschichte und vergleichenden Gesellschaftsforschung, 5-6/1997, p.135-143.
« Boncourt, Combourg, Lubowitz. L'image du château perdu chez Chamisso, Chateaubriand et Eichendorff », in Revue germanique internationale, 7/1997, Le paysage en France et en Allemagne autour de 1800, p. 205-216.
« Auch ein enfant perdu ? Die Chamisso-Legende », in Leila Kais (Hg.), Das Daedalus-Prinzip. Ein Diskurs zur Montage und Demontage von Ideologien. Steffen Dietzsch zum 65. Geburtstag, Berlin, Parerga Verlag, 2008, p. 437-444.

Chercheur: 

Session: 

4 janvier

Vidéo conférence: