Les Barbaresques : galanterie et islamisme dans le roman du XVIIIe siècle

Dans plusieurs romans français du XVIIIe siècle, la présence des pirates barbaresques établit une médiation entre la Méditerranée du Nord, majoritairement catholique et la Méditerranée du Sud, à dominante musulmane. La confrontation de ces deux mondes culturels, unis et séparés par une mer commune, permet, grâce aux prestiges de la fiction exploitant les bons offices des pirates, une réflexion documentée sur une religion différente et une approche intéressée de l'univers des sérails. Il s'ensuit, selon la formule de Morel de Vindé, "un curieux mélange de galanterie et d'islamisme". C'est à cette exploitation du motif des Barbaresques que nous nous attacherons à travers Rousseau, Fromaget et Morel de Vindé entre autres.

Chercheur: 

Session: 

17h00