Les marins portugais du temps de Zurara (1446-1453) : des ethnographes avant l'ethnographie

Zurara, hagiographe de l'infant Henri le Navigateur (1394-1460) nous montre dans sa Chronique de Guinée (1446), acquise par Louis XV pour la Bibliothèque du Roi à la mort du vice-amiral d'Estrées (1737), que les capitaines portugais de Sagres et de Lagos faisaient déjà de l'ethnographie -au milieu du XVe siècle- lorsqu'ils débarquaient sur leurs "barinels" (ancêtres des caravelles) dans l'embouchure des fleuves africains. Alors qu'on voit souvent dans ces premiers marins portugais des aventuriers à la violence légendaire, prédécesseurs des conquistadores et des négriers, il n'est pas inintéressant de constater que ces hommes de la pré-Renaissance s'intéressaient beaucoup à la faune, à la flore, et aux mœurs des indigènes des rivages africains.

Chercheur: 

Session: 

09h45-10h30