Les voyageurs naturalistes en Orient au XVIIIe siècle

Au XVIIIe siècle, les voyageurs français témoignent d'un intérêt particulier pour la flore et la faune levantines. Au cours de leurs pérégrinations, qui sont souvent financées par l'Etat français, les voyageurs naturalistes étudient et décrivent les différentes espèces végétales qu'ils cherchent à identifier en s'appuyant sur les auteurs anciens.
Dans notre communication, il sera question de la présence de l'Histoire naturelle dans les récits des voyages du Siècle des Lumières et de la contribution des recherches des voyageurs naturalistes dans leurs publications scientifiques.

Chercheur: 

Session: 

16h00-16h30