L'histoire des Îles Kerguelen d'après la toponymie cartographique

Il n'y a pas de cartographie sans toponymie. Si l'identité physique d'un pays est d'abord définie par sa représentation cartographique, c'est la toponymie qui lui donne son identité complète et définitive. Car ce sont les toponymes - les noms géographiques -, qui portent la mémoire historique d'un pays. Les Kerguelen sont un archipel qui fut découvert désert. Tous ces toponymes sont donc les témoins à la fois de la découverte faite progressivement par les européens, en même temps que de la civilisation intellectuelle de ces mêmes Européens. On évoquera donc les toponymes laissés sur Îles Kerguelen, depuis la découverte en 1772 jusqu'à aujourd'hui, par les explorateurs, chasseurs, pêcheurs, savants, marines nationales de tous pays : il y en a plus de mille. De plus, ils donnent un portrait géographique des Iles, de même qu'une description zoologique et botanique : ils en font l'histoire naturelle. Enfin, cette toponymie est susceptible de corruptions inattendues : c'est donc qu'elle est bien vivante, aussi longtemps que l'histoire qu'elle reflète et qu'elle transmet.

Session: 

Chercheur: 

10h45