Présentation et bibliographie

Anne Duprat : Parler d’Orients plutôt que d’Orient, c’est tout d’abord reconnaître le caractère essentiellement pluriel d’un espace dont on connaît bien la nature idéologiquement construite. Parler d’Orients, c’est donc choisir d’aborder avant tout sous l’angle de leur diversité les discours qu’ont pu tenir les littératures d’Europe sur les espaces géographiques ou symboliques qu’elles ont, tour à tour, choisi de définir comme orientaux. Mais c’est aussi repérer tout ce qui, dans l’évocation de ces différents Orients qui se sont succédé dans l’imaginaire européen de la Renaissance au Romantisme, peut avoir contribué — ou peut avoir fait obstacle à la formation idéologique de ce discours commun sur l’Orient que la période post-coloniale désigne à la suite d’E. Said comme l’«orientalisme ».
Après un rapide rappel des principales propositions formulées par Said (Orientalism. New York, Vintage, 1979), en particulier sur la coïncidence idéologique entre les champs de savoir universitaire, poétique, et politique sur l’Orient, au principe de la création d’un champ de savoir sur l’Orient au XVIIIe siècle, on peut ainsi évoquer quelques-unes des pistes ouvertes dans ce domaine par l’étude d’autres Orients, ou d’autres rapports à l’Orient qui ont marqué la formation des littératures vernaculaires d’Europe, au début de la modernité (16e-17e siècle). Les premières séances du séminaire seront donc consacrées à l’étude des très proches Orients du pourtour méditerranéen : marches du Levant, régences ottomanes d’Afrique du Nord, Orient des pèlerinages à Jérusalem et Orient des récits « historiques » de la fin d’Al-Andalus. Ce sera l’occasion de rappeler l’importance de cette période charnière de la constitution d’une identité européenne, entre la fin du XVe siècle et la fin du XVIIe siècle : une période marquée d’un côté par la fin de la présence arabe à l’intérieur de l’espace européen mais aussi, à l’inverse, par l’apogée de l’expansion de l’Empire ottoman dans le Bassin Méditerranéen. Un double mouvement qui n’est pas sans conséquences sur la construction d’imaginaires de l’Orient pendant les Lumières, puis lors de la période romantique.

François Moureau : L’Orient tel qu’on le conçoit dans ce séminaire est notre Orient le plus proche, puisque que l’Orient comme l’Occident sont définis par rapport à un point fixe : notre Europe. Cet Orient est essentiellement le bassin méditerranéen, dans ses rives diverses, parfois au sud, comme le nord de l’Afrique. C’est un univers de frontières assez bien définies entre le nord et le sud, l’est et l’ouest. Pour la période qui intéresse le séminaire, cet Orient est surtout celui de l’Empire ottoman, de Constantinople devenu Istanbul en 1453. Cet Empire ottoman est aux portes de Trieste, il concerne les divers états actuels de Balkans et la Grèce, outre les régences barbaresques du nord de l’Afrique (Tripoli, Tunis et Alger) ; il est voisin du royaume indépendant du Maroc sur l’Atlantique. L’Egypte, la Syrie et la Turquie sont de son ressort. La Méditerranée, dont l’essentiel de ses îles, relève en grande partie de la puissance ottomane. Pour ce qui est du voyage dans cet univers à la fois unifié et divers, les Européens, qui en écrivent, y vont pour des raisons qui n’ont guère à voir avec la littérature. Ce sont au sens du XVIIe siècle des « relateurs » plus que des « voyageurs écrivains ». Les Français y ont quelques privilèges de circulation. Depuis la conclusion, au XVIe siècle (1536), des «capitulations » entre François Ier et Soliman le Magnifique, la France a des avantages commerciaux en Orient, des ports d’appui (Smyrne, Alep) et elle est la protectrice officielle des chrétiens d’Orient. Dans l’Europe chrétienne, elle passe pour l’amie des Turcs. Les relations que nous possédons pour les XVIe et XVIIe siècles sont en grande partie la conséquence de ce statut particulier. Le pèlerinage en Terre sainte par Venise diminue, au moins dans ses relations imprimées. En revanche, la politique de connaissance de l’Orient porte ses premiers fruits : à côté des relations d’ambassadeurs, on trouve des enquêtes savantes, certaines assez classiques dans les voyages lointains (histoire naturelle et cartographie), d’autres plus adaptées à la spécificité des lieux et des demandes officielles. La création des « jeunes de langues » à Istanbul dans le « palais de France » (l’ambassade) permet la formation des premiers « orientalistes » occidentaux. Un certain Antoine Galland, qui en fut, parcourt la terre ottomane à la recherche des documents manuscrits et imprimés destinés à la Bibliothèque du Roi : il acquiert à Alep un manuscrit qu’il va ensuite traduire : il s’agit des _Mille et une nuits_ , source féconde pour des siècles d’un certain orientalisme littéraire.

Bibliographie sommaire
(Anne Duprat)

Etudes générales sur la question de l’orientalisme littéraire (XVIe-XVIIe siècles)
Baccar, Alia et Haddad-Chemakh, Fatma, L’Echo de la prise de Grenade dans la culture européenne aux XVIe et XVIIe siècle, Actes du colloque de Tunis (18-21 nov. 1992), Tunis, Cérès éd. et Ministère de l’Education et des Sciences, 1994 [nombreux articles importants].
Barfoot, CC, D’Haen, Théo, Oriental prospects : western literature and the lure of the East, DQR Studies in Literature 22, Amsterdam and Atlanta, Rodopi, 1998.
Behdad, Ali, Belated Travelers: Orientalism in the Age of Colonial Dissolution, Durham, Duke University Press, 1994.
Bennassar, Bartolomé, Sauzet, Robert (dir.), Chrétiens et musulmans à la Renaissance, Paris, Le Cerf, 1994.
Bolens Lucie, Buchs Mina, Gabrieli Francesco, Les Arabes et l’Occident, Contacts et échanges, Publications orientalistes de France, Labor et Fides, coll. “Arabiyya”, Aurillac/Genève, 1982.
Brett, Michael, The Moors. Islam and the West, Harper & Collins, London,1980.
Burton, Jonathan, Traffic and turning : Islam and English drama, 1579-1624, Cranbury, University of Delaware Press, 2005.
Cardaillac, Louis, (dir.), Les Morisques et l’Inquisition, Publisud, coll. “Ibériques”, Paris, 1990.
Charnay, Jean-Paul, Les Contre-Orients ou Comment penser l’autre selon soi, Sindbad, coll. “La bibliothèque arabe”, Arles, 1980.
Davies, Natalie Zemon, Society and Culture in Early modern France, Stanford, Stanford University Press, 1975.
Douthwaite, Julia V., Exotic Women : Literary heroines and Cultural Strategies in Ancient Regime France, Philadelphia, University of Pennsylvania Press, 1992.
Duprat, Anne and Picherot, Emilie, (dir.), Récits d’Orient dans les littératures d’Europe (XVIe-XVIIe siècle) Paris, P.U.P.S, collection « Recherches Actuelles en Littérature Comparée », 2008.
Gillies, John, Shakespeare and the Geography of Difference, Cambridge U.P. 2003.
Hartog, François, Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Seuil, 2003.
Les Andalousies de Damas à Cordoue, I.Q.R.A., Paris, Hazan, 2000.
Longino, Michèle, Orientalism in French Classical Drama, Cambridge U.P., 2006.
Lowe, Lisa, Critical Terrains : French and British Orientalisms, Ithaca, Cornell U.P., 1991.
Martino Pierre, L’Orient dans la littérature française au XVIIe et au XVIIIe siècles, Paris, Hachette, 1906, reprint, Genève, Slatkine, 1970.
Matar, Nabil, Islam in Britain, 1558-1685, Cambridge UP, 1998.
Moussa, Sarga, La relation orientale, Paris, Klincksieck, 1995.
Munari, Simona, Il mito di Granada nel Seicento : la ricezione italiana e francese Edizioni dell’Orso, Alessandria, 2002. [résumé en français : « Grenade dans la littérature européenne : fondements et avatars d'un mythe littéraire » , dans Récits d’Orient en Occident (op.cit.)]
Parker, Kenneth (éd.), Early Modern Tales of Orient. A critical anthology, Routledge, 1999.
Poulet, Régis, L'Orient : généalogie d'une illusion, Presses Universitaires du Septentrion, 2002.
Pratt, Mary Louise, Imperial eyes ; Travel Writing and transculturation, London, Routledge, 1992.
Rouillard, Clarence Dana, The Turk in French History, Thought, and Literatur (1520-1660), Paris, Boivin, 1940.
Said, Edward W., Orientalism, New York, Vintage, 1979.
Said, Edward W., Reflections on exile and other essays, Cambridge (Mass.), Harvard university press, 2000.
Vernet, Juan, La cultura hispanoárabe en Oriente y Occidente, Ariel, 1978, tr. française Ce que la culture doit aux Arabes d'Espagne, avec une introduction de Gabriel Martinez-Gros, Sindbad-Actes Sud, Paris, 2000.
Vitkus, Daniel, Turning Turk: English Theater and the multicultural Mediterranean, 1570-1630, New York, Palgrave Macmillan, 2003.
Vitkus, Daniel, Three Turk Plays from Early Modern England, Columbia U.P., New York, 2000 [Pièces à sujet turc ou arabe de R. Greene, R. Daborne et P. Massinger]
Vovard, André, Les turqueries dans la littérature française, Toulouse, 1959 [étude ancienne mais toujours utile]
Zayas, Rodrigo de, Les Morisques et le racisme d’Etat, La Différence, coll. « Les voies du Sud », Paris, 1992.

Le monde arabe dans les littératures d’Europe (XVIe-XVIIe siècles)
Baccar Bournaz, Alia (éd), L’Afrique au XVIIe siècle. Mythes et réalités, Tübingen, Gunter Narr Verlag, 2003.
Balagna, Josée, L’imprimerie arabe en Occident, XVIe, XVIIe et XVIIIe siècles, Maisonneuve et Larose, Paris, 1984.
Basset, René, Mille et un contes, récits et légendes arabes, anthologie, rééd. Aboubakr Chraïbi (dir.), José Corti, Collection Merveilleux n° 29, 2005, 2 tomes.
Bennassar, Bartolomé et Lucile, Les Chrétiens d’Allah. L’histoire extraordinaire des renégats, XVIe-XVIIe siècles, Paris, Perrin, (1989), rééd. 2001.
Brahimi, Denise, Voyageurs dans la Régence de Tunis, éd. Carthaginoiseries, Tunis, 2008.
Braudel, Fernand (dir.), La Méditerranée et le monde méditerranéen à l’époque de Philippe II, 3 tomes, (A. Colin, 1949), rééds. 1966, 1990.
Bunes Ibarra, Miguel Angel de, La imagen de los musulmanes y del norte de Africa en la España de los siglos XVI y XVII, los caracteres de una hostilidad, CSIC, Instituto de filología, Madrid, 1989.
Canavaggio, Jean, Cervantès dramaturge. Un théâtre à naître, Paris, PUF, 1977.
Carrasco Urgoiti, María Soledad, El moro de Granada en la literatura, del siglo XV al siglo XX, Madrid, Revista de Occidente, 1956 [essentiel pour l’étude de la représentation du Maure en Espagne]
Case, Thomas E., Lope and Islam : Islamic Personages in his ‘Comedias’, Newark, Juan de la Cuesta Hispanic Monographs, 1993.
Vitkus, Daniel (éd.), Three Turk Plays from Early Modern England, Columbia U.P., New York, 2000.
Fisher, Godfrey, Barbary Legend : War, Trade and Piracy in North Africa, 1415-1830, Oxford, 1957.
Fontenay, Michel, « Le Maghreb barbaresque et l’esclavage méditerranéen aux XVIe-XVIIe siècles », Les cahiers de Tunisie, 43, 1991, p. 7-43.
Friedman, Ellen. G., Spanish captives in North Africa in the Early Modern Âge, The University of Wisconsin Press, Madison, 1983.
Gallico, Augusto, Tunisi, i berberi e l’Italia nei secoli, Ancona, La lucerna, 1928.
García Arenal, Mercedes, Bunes Ibarra, Miguel Angel de, Aguilar, Victoria, Repertorio bibliográfico de las relaciones entre la península ibérica y el Norte de Africa (siglos XV-XVI), Fuentes y bibliografía, CSIC, Instituto de Filología, Madrid, 1989.
Gonzalez-Raymond, Anita, La croix et le croissant. Les inquisiteurs des îles face à l'islam, 1550-1700, Ed. CNRS, coll “Sud”, Paris, 1992.
Heers, Jacques, Les Barbaresques, la course et la guerre en Méditerranée XIV-XVIe siècle Paris, Perrin, 2001
Jones, Eldred, Othello’s Countrymen. The African in English Renaissance Drama, Londres, Oxford University Press, 1965.
Linon-Chipon, Sophie, and Requemora, Sylvie (dir.), Les Tyrans de la mer. Pirates, corsaires et flibustiers à l'âge classique, PUPS, coll. Imago Mundi, 2002.
Martinez Montavez, Pedro, Ruiz Bravo-Villasante, Carmen, L’Islam en Europe. L’essor, le déclin et l’héritage d’une civilisation; trad. fr. A. Vaneigern, Herscher, Paris, 1991.
Matar, Nabil, Britain and Barbary 1589-1689, UP of Florida, 2005.
Matar, Nabil, Turks, Moors, and Englishmen in the Âge of Discovery, Columbia UP, 1999.
Méchoulan, Henry, Le Sang de l’Autre ou l’Honneur de Dieu. Indiens, juifs, morisques dans l’Espagne du siècle d’Or, Fayard, Paris, 1979.
Moureau, François (dir.), Captifs en Méditerranée (XVIe-XVIIIe siècles). Histoires, récits et légendes, Paris, PUPS, 2008, 270 p., 10 ill. (coll. « Imago mundi » 16).
Peña, de la, José F. et Sola, Emilio, Cervantes y la Berbería, Madrid, F. C. E., 1996.
Scaraffia, Lucetta, Rinnegati. Per una storia dell’identità sociale, Laterza, 1993.
Smith, Paul Julian, Writing in the margin, Oxford, Clarendon Press, 1988.
Tolan, J., Sons of Ishmael: Muslims through European Eyes in the Middle Ages. Gainesville, University Press of Florida, 2008.
Vitkus, Daniel J., and Matar, Nabil, Piracy, Slavery and Redemption. Barbary captivity Narratives from Early Modern England, Columbia University Press, New York, 1999.
Wolf, John B., The Barbary Coast : Algiers under the Turks, 1500-1830, New York, 1979.

Quelques œuvres françaises à motif ou sujet oriental au XVIIe siècle (par ordre de parution)
[Fortan], Les Guerres civiles de Grenade par Ginés Perez de Hita, trad. anonyme, Paris, 1608.
Lancelot, La Palme de Fidélité ou récit véritable des amours infortunes et heureuses de la princesse Orbelinde et du prince Clarimant, Mores grenadins, Lyon, M. Chavalier, 1620.
Camus, J-P., Eugène, histoire grenadine, Paris, Cl. Chappelet,1623.
Dan, R. P. Pierre, Histoire de Barbarie et de ses corsaires, divisée en six livres, où il est traité de leur Gouvernements, de leur Mœurs, de leurs Cruautés, de leurs Brigandages, de leurs Sortilèges et de plusieurs autres particularités assez remarquables. Ensemble des grandes misères et des cruels tourments qu’endurent les Chrétiens captifs parmi ces Infidèles, Paris, 1637, 1649, et Histoire van Barbaryen en des zelfs Zee-Roovers, Amsterdam, 1684.
Marin Le Roy de Gomberville, Polexandre, 1637, 5 vol. (autres version en 1619, 1629, 1632, 1642).
Mairet, J. de, L’illustre corsaire, Paris, A. Courbé, 1640.
L’Estoile, Claude De, La belle esclave, Paris, P. Moreau et F. Rouvelin, 1643.
Juvenal, Dom Pelage ou l’entrée des Maures en Espagne, Paris, 1647.
Scudéry, Georges de [with Madeleine de Scudéry], Ibrahim ou l’illustre Bassa, tragi-comédie, Paris, Toussaint Quinet et Nicolas de Sercy, 1643.
-, Almahide ou l’esclave reine, 8 vols, (inachevé) Paris, 1660-63.Le Tolédan, an. [Segrais], Paris,1649-1655].
Mme de Villedieu, Alcidamie, Paris, 1661.
Jean Le Roy, Histoire de Célimaure et de Félime, Paris, Sommaville, 1665.
Du Chastelet des Boys, René, L'Odyssée ou diversité d'aventures, rencontres et voyages en Europe, Asie et Afrique, divisée en quatre parties, à la Flèche, chez Gervais Laboé, 1665.
Mme de Lafayette Zayde, [signed by Segrais, with an important preface by Nicolas Huet, De l’origine des romans], Paris, 1670-71.
Molière, Le Bourgeois gentilhomme, comédie, 1670.
Montfaucon de Villars, Almanzaris, 1671.
Brémont, Gabriel de, L’Amoureux Africain, Amsterdam, H. et Th. Boom, 1671.
Racine, Bajazet, Paris, 1672.
Mme de Villedieu, Les Galanteries grenadines, Paris, 1672-1673 (éd. par E. Keller-Rahbé, Publ. de St-Etienne, 2006.)
-, Nouvelles afriquaines, 1973.
Roche Guilhen, Anne de la, Almanzaide, 1674.
-, Astérie ou Tamerlan, 1675.
-, Zamire, 1687.
-, Zinguis, 1694.
Brémond, Gabriel de, Hattigé ou les amours du roi de Tamaran, 1676.
-, L’heureux esclave, Cologne, P. Marteau, 1677.
-, Homaïs, reine de Tunis, Amsterdam, 1681.
Mouette, Germain, Relation de captivité dans les royaumes de Fez et de Maroc, (1683), Paris, rééd. Mercure de France, 2002.
Préchac, Jean de, L’ambitieuse Grenadine, Compagnie des Libraires associés au palais, 1678.
-, Don Sébastien de Portugal, 1679.
L’Innocente justifiée, an. La Haye, A. Troyel,1694.
Busnot, Dominique, Histoire du règne de Moulay Ismaïl, (1690), Paris, Mercure de France, 2002.
Bernard, Catherine, Histoire e la rupture d’Abenamar et de Fatime, (short story, published with Inès de Cordoue, nouvelle espagnole, Paris,1696
Relation historique et galante de l’invasion de l’Espagne par les Maures, an. [Brémond et Baudot de Juilly], La Haye 1699.
Pidou Saint-Olon, François, Etat présent de l’Empire de Maroc, (1703 ), rééd. Mercure de France, 2002.
Pétis de la Croix, François, Les Mille et un jours : Contes persans, éd. Paul Sebag, Phébus, 2003.

L’Orient des voyages

Bibliographie sommaire commentée (François Moureau)

Bibliographies particulières
Blondy, Alain, Bibliographie du monde méditerranéen. Relations et échanges. De la chute de Constantinople (1453) à la reconquête ottomane de Tripoli (1835), Paris, PUPS, 2003, 301 p. (col. « Imago mundi » 8).
Hafid-Martin Nicole, Volney, Paris, Éditions Memini, 1999, 172 p. (coll. « Bibliographie des écrivains français ») [sur l’auteur des Ruines et du Voyage en Syrie et en Égypte].
Paravicini, Werner éd., Europäische Reiseberichte des späten Mittelalters. Eine analytische Bibliographie. Teil 2 : Französische Reiseberichte bearbeitet von Jörg Wettlaufer in Zusammenarbeit mit Jacques Paviot, Frankfurt/M., Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Wien, Peter Lang, 1999, 270 p. [bibliographie analytique de 53 relations de voyages françaises entre 1300 et 1534 en particulier à Rome, Compostelle et Jérusalem. Index].
Saintes Pérégrinations. Récits de voyages en Terre sainte de la collection L'Escalopier, Amiens, Bibliothèque municipale, 1996, 84 p., ill. [la collection imprimée et manuscrite d'un voyageur et bibliophile, conservateur honoraire de l'Arsenal, Charles de L'Escalopier (1812-1862)].
Turbet-Delof, Guy,Bibliographie critique du Maghreb dans la littérature française 1532-1715, Alger, Société nationale d'édition et de diffusion, 1976 [essentiel pour la période].
Wolfzettel, Friedrich et Frank Estelmann, ‘L’Égypte ‘après bien d’autres’. Répertoire des récits de voyage de langue française en Égypte, 1797-1914, Moncalieri, CIRVI, 2002, 327 p. (coll. « Dimensions du voyage » 13) [un instrument bibliographique nécessaire sur le grand siècle du voyage en Égypte] [aussi disponible en ligne sur le site du CRLV : http://www.crlv.org/swm/Page_recherche_francfort.php ].
Zaïmova, D. Raïa, Correspondance consulaire des ambassadeurs de France à Constantinople, 1668-1708. Inventaire analytique des articles A, E, B1 376 à 385, ¨Paris, Centre historique des Archives nationales, 1999, 273 p. [correspondance avec le ministre de la Marine. Echos de la vie sociale, politique et économique à la Porte].

Textes
Ansse de Villoison, Jean-Baptiste Gaspard d’, De l’Hellade à la Grèce. Voyage en Grèce et au Levant (1784-1786) édité par Étienne Famerie, Hildesheim, Georg Olms Verlag, 2006, 294 p. [première édition du manuscrit des carnets, reprise de son traité d’épigraphie et projet inédit d’une étude comparative entre la Grèce antique et la moderne].
Aranda, Emmanuel d’, Relation de la captivité et liberté du sieur Emmanuel d'Aranda, jadis esclave à Alger. Où se trouvent plusieurs particularités de l'Afrique, dignes de remarque. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée de treize relations et autres tailles douces, par le même auteur, Paris, Compagnie des Libraires du Palais, 1665.
-, Les Captifs d’Alger. Texte établi et présenté par Latifa Z’Rari, Paris, Jean-Paul Rocher, 1997, 280 p. [d’après l’édition de Bruxelles, 1656. Une relation de captivité –1640-1642 - suivie de trois mémoires sur la Régence d’Alger et de cinquante anecdotes].
[Belon, Pierre], Merle, Alexandra éd., Voyage au Levant. Les Observations de Pierre Belon du Mans de plusieurs singularités & choses mémorables trouvées en Grèce, Turquie, Judée, Egypte, Arabbie & autres pays étranges (1553) Paris, Chandeigne, 2001, 608 p., ill. et cartes (Collection Magellane) [savante édition d’un texte classique suivie de divers index].
-, Voyage en Égypte 1547, Grégoire Holtz éd., Paris, Klincksieck, 2004, XXXIV-209 p., ill (coll. « Cadratin ») [nouvelle édition annotée d’un grand classique avec deux annexes sur les « mumies » et les pyramides].
Boucher, Jean, Bouquet sacré composé des plus belles fleurs de la Terre sainte. Texte établi, présenté et annoté par Marie-Christine Gomez-Géraud, Paris, Honoré Champion, 2007, 608 p. (coll. « Sources classiques » 82) [réédition d’un grand classique de la littérature de pèlerinage, publié initialement en 1614].
Breidenbach, Bernhard von, Viaje de la Tierra Santa. Edición de Pedro Tena Tena, Zaragoza, Institución Fernando el Católico, 2003. 520 p., 73 ill. [traduction espagnole d’un grand incunable de la littérature de pèlerinage].
[Brémond, Sébastien], L’Heureux Esclave, ou Relation des aventures du sieur de la Martinière, comme il fut pris par les corsaires de Barbarie et délivré ; la manière de combattre sur mer, de l’Afrique et autres particularités, Paris, O. de Varennes, 1674 [roman de captif]
[Cagnat et Saladin] Le Voyage en Tunisie de R. Cagnat et H. Saladin. Édité par François Baratte, Paris, Éditions du CTHS, 2005, 560 p., ill. [L’épigraphiste René Cagnat et l’architecte Henri Saladin en 1882-1883 dans le nouveau protectorat. Récit assez enlevé publié d’abord dans Le Tour du monde (1884-1893), puis en volume chez Hachette (1894) : texte reproduit].
Chesneau Jean, Le Voyage de M. d'Aramon... , éd. Ch. Schefer, Paris, E. Leroux, 1887.
Colet, Louise, Les Pays lumineux. Voyage d’une femme de lettres en Haute-Égypte, 1869. Texte établi et présenté par Muriel Augry, Paris, Cosmopole, 2005, 349 p. [en marge de l’inauguration du canal de Suez, une invitée au voyage assez officielle. Publication originale posthume : 1879].
Du Fresne-Canaye, Philippe, Voyage du Levant (1573), éd. H. Hauser, Paris, Leroux, 1897.
Galland, Antoine, Voyages inédits. Edition critique établie par Manuel Couvreur et Didier Viviers, Tome Premier: Smyrne ancienne et moderne, suivie de Joseph Georgerine, Etat présent des îles de Samos, Nicarie, Patmos et du mont Athos traduit du grec vulgaire en français par Antoine Galland∞ et de Jacques-Paul Babin, Relation de l’île de Tine, contenue dans une lettre à Monsr. ****, Paris, Librairie Honoré Champion, 2001, 368 p. ill. [d’après un manuscrit autographe inédit].
Guerrero, Francisco, Voyage à Jérusalem, 1611. Introduction et notes par Olivier Trachier, Paris, Jérôme Millon, 1997, 176 p. (coll. « Orbita ») [un musicien sévillan en Terre sainte].
[La Croix, Édouard], Le Sérail des empereurs turcs. Relation manuscrite du sieur de la Croix à la fin du règne du sultan Mehmed IV, Corinne Thépaut-Cabasset éd., Paris, Éditions du CTHS, 2007, 245 p. (coll. « Format 63) [rédigée vers 1686-1687, par un secrétaire d’ambassade à la Porte d’après le ms. Mazarine 1937].
Lamartine, Alphonse de, Voyage en Orient. Texte établi, présenté et annoté par Sarga Moussa, Paris, Honoré Champion, 2000, 780 p. (coll. «Textes de littérature moderne et contemporaine»37) [édition très savante par le meilleur spécialiste]..
-, Voyage en Orient (1832-1833), Hussein I. El-Mudarris et Olivier Salmon éd., Alep, Ray Publishing and Science, 2009, 496 p. ill. [d’après l’édition des Œuvres complètes de 1861. L’annotation réalisée à Alep est originale sur les questions arabes].
[Lamartine, Julia de] Morin, Marie-Renée, « Une enfant en Orient. Lettres de Julia de Lamartine », Bulletin du Bibliophile, n° 1, 2009, p. 124-141, 2 ill. [les 6 lettres inédites de la fille de Lamartine lors du premier voyage en Orient de son père, où elle mourut en décembre 1832].
Laporte, Joseph, Mon voyage en Égypte et en Syrie. Carnet d’un jeune soldat de Bonaparte. Préface de Jean Tulard, Paris, Presses universitaires de France, 2007, 430 p. (coll. «Sources»).
La Roque, Jean de, Voyage de l’Arabie heureuse. Les Corsaires de Saint-Malo sur la route du Café, 1708-1710 et 1711-1713, Éric Poix éd., Besançon, La Lanterne magique, 2008, 206 p., cartes et ill. [rédigées par le Marseillais Jean de la Roque, frère du futur directeur du Mercure de France, ces deux relations de voyage au Yémen faites par le Malouin Godefroy Gollet de la Merveille furent publiées en 1716 avec un mémoire sur le café].
[Leibniz] Youssef, Ahmed, La Fascination de l’Egypte. Du rêve au projet. Avec Concilium Aegyptiacum, le texte inédit que Leibniz présenta à Louis XIV, Paris, L’Harmattan, 1998 [en fait, l’ouvrage reproduit en facsimilé la traduction publiée en 1842 par Vallet de Miriville de l’original latin conservé à la Bibliothèque de l’Institut de France et subtilisé à Hanovre en l’an XI par les armées de la République].
Lettres édifiantes et curieuses des Jésuites du Levant. Choisies et présentées par Isabelle et Jean-Louis Vissière, Paris, Desjonquères, 2004, 255 p. (coll. « XVIIIe siècle ») [|politique et pratique de la mission en Orient].
Lucas, Paul, Voyage du Sieur Paul Lucas dans le Levant, juin 1699-juillet 1703. Introduction et notes de Henri Duranton, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 1998, 272 p. (coll. « Lire le Dix-huitième siècle ») [Réédition du premier voyage publié en 1704].
-, Deuxième Voyage du Sieur Paul Lucas dans le Levant. Présenté par Henri Duranton, Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2002, 240 p., ill. (coll. « Lire le Dix-Huitième Siècle ») [Voyage dans l’Empire ottoman de 1704 à 1708, publié en 1712 dans une récriture de Fourmont].
-, Troisième Voyage du sieur Paul Lucas dans le Levant mai 1714- novembre 1717, Henri Duranton, éd., Publications de l’Université de Saint-Étienne, 2004, 335 p., ill. (coll. « Lire le XVIIIe siècle ») [Publiée en 1719 et largement revue par l’abbé Banier, une nouvelle plongée dans un Orient archéologique. Nouveau : le voyage en Haute-Égypte].
[Mahomet] Werner, Edelstraut, Die Jenseitsreise Mahommeds. Liber Scale Mahometi. Kitab al-mi’raj. Einleitung und Übersetzung ins Deutsche, Hildesheim, Georg Olms Verlag, 2007, 216 p. (coll. « Religionwissenschaftliche Texte und Studien » 14) [traduction du voyage nocturne de Mahomet en compagnie de l’archange Gabriel à Jérusalem, au Paradis et en Enfer d’après la « Collectio Toletana »].
Marcellus, Marie, comte de, Souvenirs de l’Orient, Yves Leboucher éd., [Vendôme], Cy.ter, 2006, 448 p., ill. [réédition de l’édition de 1821]
[Marmòl y Carvajal, Luis del, et Jan Cornelisz Vermeyen] Histoire de derniers rois de Tunis, des troubles qui s'y déroulèrent , du malheur des Hafçides, de la prise de Tunis par Charles-Quint […], de Kheyreddine Barberousse, Aluch Ali, Dargouth, et autres valeureux raïs […] et l’histoire du tableau perdu du dernier roi de Tunis, d’après Marmol et Vermeyen, Jean-Pierre Vittu et Mika ben Miled éd., Carthage, Les Éditions carthaginoises, 2007, 168 p., ill. [d’après Luys del Marmòl y Carvajal, soldat, voyageur et historien (Grenade 1520 ou 1524 - 1600 ?) et Jan Cornelisz Vermeyen, peintre flamand (Haarlem 1500 – Bruxelles 1559)].
Mascarenhas, João, Esclave à Alger. Récit de captivité de J. M. (1621-1626), traduit du portugais par Paul Teyssier, Paris, Chandeigne, 1993, 245 p., cartes et ill. (coll. « Magellane »).
Meijn van Spanbroek, Jan Abraham, Le Voyage d’un gentilhomme d’ambassade d’Utrecht à Constantinople en 1765, présenté et annoté par Catherine Vigne, Paris, L’Harmattan, 2007, 245 p., ill. (coll. « Là-bas ») [en compagnie du nouvel ambassadeur des Provinces-Unies, quinze lettres en français].
[Mouette, Germain], Relation de la captivité du Sr Moüette dans les royaumes de Fez et de Maroc où il a demeuré pendant onze ans. Où l’on voit les persécutions qui y sont arrivées aux Chrétiens Captifs, sous les Règnes de Mouley Archy, et de Mouley Sémein son successeur régnant aujourd’hui, et des travaux ordinaires auxquels on les occupe. Avec un Traité du Commerce, et de la manière que les Négociants s‘y doivent comporter. Ensemble les termes principaux de la Langue qui est le plus en usage dans le pays, Paris, Jean Cochart, 1683.
Nicolay, Nicolas de, Dans l'empire de Soliman le Magnifique, éd. M.-Ch. Gomez-Géraud et S. Yérasimos, CNRS, 1989 [ dans l’Empire ottoman au XVIe siècle].
Osmân Agha de Temechvar, Prisonnier des infidèles. Un soldat ottoman dans l’Empire des Habsbourg. Récit traduit de l’ottoman, présenté et annoté par Frédéric Hitzel, Arles, Sindbad-Actes Sud, 1998, 240 p. [d’après un ms. de la British Library, un récit rédigé vers 1720 de onze ans de captivité –1688-1699 -, d’une évasion et du retour en terre d’Islam].
Ouasti, Boussif (trad.), Une ambassade marocaine chez Louis-Philippe. Rilhah al-faqîh Assaffâr ilâ Bâriz 1845-1846, Paris, Éditions Paris-Méditerranée, EDDIF, 2002, 260 p. ill. [de véritables « lettres marocaines »].
[Pellow, Thomas] L’Histoire de la longue captivité et des aventures de Thomas Pellow dans le Sud de la Barbarie [v. 1743], Présentation : Denise Brahimi. Traduction introduction et notes : Magali Morsy, Paris, Bouchène, 2008, 195, ill. [traduction de la relation de 23 années au Maroc d’un renégat britannique au service du Sultan].
Regnard, Jean-François, La Provençale, œuvre posthume, in Œuvres, Rouen et Paris, Vve de Pierre Ribou, 1731, t. II [le roman d’une captivité à Alger du futur auteur dramatique].
Riccold de Monte Croce, Pérégrination en Terre Sainte et au Proche Orient. Lettres sur la chute de Saint-Jacques d’Acre. René Kappler éd., Paris, Honoré Champion, 1997, 280 p. [texte latin et/ou traduction de ces récits de croisade d’un dominicain de Florence. La Pérégrination est d’après un manuscrit inédit annoté par l’auteur].
[Scetti, Aurelio] Monga, Luigi, Galee toscane e corsari barbareschi : Il diario di Aurelio Scetti, galeotto fiorentino (1565-1577), Pisa, CLD, 1999, 162 p.,ill.
-, trad : Galères toscanes et corsaires barbaresques. Le Journal d’Aurelio Scetti galérien florentin (1566-1577). Traduction et avant-propos d’Alain Blondy. Présentation de Danilo Barsanti, Paris, Éditions Bouchène, 2008, 209 p., ill. [traduction française et commentée du journal rédigé par un acteur malgré lui de la bataille de Lépante].
Thevet, André, Cosmographie de Levant. Édition critique par Frank Lestringant, Genève: Droz, 1985, CXXII + 374p. (coll. « Travaux d'Humanisme et Renaissance » CCIII) [voyage réécrit par le Cosmographe du roi]
Tinayre, Marcelle, « Notes d’une voyageuse en Turquie », Revue des Deux Mondes, septembre 2009, p. 9-41 [republication d’un article de la revue, novembre 1909].
Tott, François de, Mémoires du baron de Tott sur les Turcs et les Tartares, Maestricht, 1785, Paris, Honoré Champion, 2004, 384 p. (coll. « Bibliothèque des Correspondances » 7) [un voyageur très romanesque].
Voyages en Egypte des années 1549-1552 : Jean Chesneau, André Thevet. Présentation, choix de textes et notes par Frank Lestringant, Le Caire, Presses de l'Institut Français d'Archéologie Orientale, 1984, IV + 311p., 19 pl. en fac-similé.
Le Voyage en Égypte. Anthologie des voyageurs européens de Bonaparte à l’occupation anglaise, Moussa, Sarga éd., Paris, Robert Laffont, 2004, XXI-1066 p. (coll. « Bouquins ») [classement thématique. Avec introductions, notes, biographies et bibliographie].

Études
Almarcegui, Patricia, Alí Bey y los viajeros europeos a Oriente, [Barcelona], Bellaterra, 2007, 309 p. [un aventurier espagnol en costume oriental, Domingo Badía y Leblich, 1761-1818. Sa vie, ses lectures de voyageurs et ses propres récits de voyage].
Amalfitano, Paolo et Loretta Innocenti (dir.), L’Oriente. Storia di una figura nelle arti occidentali (1700-2000), Rome, Bulzoni, I Libri dell’Associazione Sigismondo Malatesta, 2007, 2 vol.
Apostolou, Irini, L'Orientalisme des voyageurs français au XVIIIe siècle. Une iconographie de l'Orient méditerranéen, Paris, PUPS, 2009, 448 p., ill. (coll. « Imago mundi » 16) [comment l’on représente l’Orient méditerranéen dans l’illustration des récits voyage].
Bardakçi, Öskan et François Pugnière, La dernière croisade. Les Français et la guerre de Candie 1669. Préface de Robert Sauzet, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2008, 182 p. 22 ill. [voyage militaire en Empire ottoman sous Louis XIV].
Bennassar, Bartolomé, Les Chrétiens d’Allah : l’histoire extraordinaire des renégats : XVIe et XVIIe siècles, Paris, Perrin, 1989 [conversion et voyage dans les religions].
Berchet, Jean-Claude éd., Le Voyage en Orient de Chateaubriand, [Houilles], Éditions Manucius, 2006, 349 p. [une somme sur le sujet].
Bernard, Yvelise, L'Orient du XVIe siècle à travers les récits des voyageurs français: regards portés sur la société musulmane, Paris, 1988
Brahimi, Denise, Voyageurs dans la régence de Tunis. XVIe-XIXe siècles, [Carthage], Carthaginoiseries, 2008, 2008 p., ill. [du chevalier d’Arvieux à Flaubert].
Carnoy, Dominique, Représentations de l'Islam dans la France du XVIIe siècle, Paris, L'Harmattan, 1998.
Champagne, Annie, « La campagne d'Égypte du général Bonaparte et l'exotisme oriental : portrait de l'indigène chez Anne-Louis Girodet (1767-1824) », Études littéraires, 3, été 2006, 37, p. 145-168 [ l’indigène est l’Égyptien…].
[Chateaubriand] Antoine, Philippe, Les Récits de voyage de Chateaubriand. Contribution à l’étude d’un genre, Paris, Honoré Champion, 1997, 324 p. (coll. « Romantisme et modernités » 10) [une excellente synthèse].
- , du même : Itinéraire de Paris à Jérusalem de François de Chateaubriand, Paris, Gallimard, 2006, 203 p. (coll. « Foliothèque ») [étude utile].
-, Guyot, Alain et Roland Le Huenen, L’Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand. L’invention du voyage romantique, Paris, PUPS, 2006, 311 p. (coll. « En toutes lettres »).
Córdoba, Joaquín Maria, éd., « Españoles en Oriente próximo (1166-1926). Aventureros y peregrinos, militares, científicos y diplomáticos olvidados en le redescubrimiento de un mundo », Arbor, n° 711-712, marzo-april 2005, XXIII, p.445-936, ill. [un ensemble très diversifié de voyageurs espagnols au Proche Orient, de l’Antiquité tardive à l’époque moderne].
Cortés Arrese, Miguel éd., Caminos de Bizancio, Cuenca, Ediciones de la universidad de Castilla-La Mancha, 2007, 286 p. [voyageurs dans l’Empire romain d’Orient des origines aux croisades].
Crogiez, Michèle, « Les Lettres turques de Saint-Foix : une réécriture des Lettres persanes?", dans Malcolm Cook et Marie-Emmanuelle Plagnol-Diéval éd., Réécritures 1700-1820, Oxford, Berne, Berlin, Bruxelles, Francfort, New York et Vienne, Peter Lang, 2002.(coll. « French Studies of the Eighteenth and Nineteenth Centuries », 4)
Dalle, Ignace, Un Européen chez les Turcs. Auger Ghiselin de Busbecq (1521-1591), Paris, Fayard, 440 p., cartes [biographie de l’ambassadeur impérial à la Porte, auteur des Lettres turques latines, traduites en 1646 sous le titre : Ambassades et voyages en Turquie et Amasie de Mr Busbequius, nouvellement traduites en français par S. G. Gaudon ].
Daunais, Isabelle, L’Art de la mesure ou l’invention de l’espace dans les récits d’Orient (XIXe siècle), Saint-Denis/Montréal, Presses universitaires de Vincennes/Presses de l’Université de Montréal, 1996.
Deledalle-Rhodes, Janice, L’Orient représenté. Charles Montagu Doughti et les voyageurs anglais du XIXe siècle, Bruxelles, Bern, Peter Lang, 2000, 374 p., ill. et cartes [sur l’Arabia deserta de C. M. Doughti].
Estelmann, Frank, Sphinx aus Papier. Ägypten im französichen Reisebericht von der Aufklärung bis zum Symbolismus, Heidelberg, Winter, 2006, 528 p. [voyageurs français en Égypte des Lumières au Symbolisme].
« L’Europe vue d’ailleurs », Genèses. Sciences sociales et histoire, Editions Belin, n° 35, juin 1999, 176 p. [voyageurs d’Orient et en Orient : Bengale, Maroc, Empire ottoman, Japon].
Gadoin, Isabelle et Marie-Élise Palmier-Chatelain, Rêver d’Orient, connaître l’Orient. Visions de l’Orient dans l’art et la littérature britanniques, Paris, ENS Éditions, 2008, 368 p., 18 ill. (coll. « Signes ») [une approche pluridisciplinaire].
Gallouët, Catherine, « La topique de l’Orient selon les Lettres persanes et dans les Lettres d’une Péruvienne », dans Max Vernet éd., Étrange topos étranger. Actes du XVIe Colloque de la SATOR, Sainte-Foy (Québec), Presses de l’Université Laval, 2006, p. 223-245.
Germain-de Franceschi, Anne-Sophie, D'Encre et de poussière. L'écriture du pèlerinage à l'épreuve de l'intimité du manuscrit. Récits manuscrits de pèlerinage rédigés en français pendant la Renaissance et la Contre-Réforme (1500-1620), Paris, Honoré Champion, 2009, 621 p., ill. (coll. "Les Géographies du Monde" XIII) [le manuscrit de voyage comme témoignage].
Gomez-Géraud, Marie-Christine, Le Crépuscule du Grand Voyage. Les récits de pèlerins à Jérusalem (1458-1612), Paris, Honoré Champion, 1999, 1034 p., ill. (coll. « Les Géographies du Monde » 2) [synthèse fondamentale].
Goutalier, Régine, Le Chevalier d'Arvieux. Laurent le Magnifique, un humaniste de belle humeur, Paris, L'Harmattan, 1997, 256 p. [un agent secret de Louis XIV dans l'Empire ottoman].
Grosrichard, Alain, Structure du sérail. La fiction du despotisme asiatique dans l'Occident classique, Paris, Seuil, 1979 [un grand classique].
Hahn, Franz, François Pétis de La Croix et ses Mille et Un Jours, Amsterdam et New York, Rodopi, 2002, 189 p. [un autre orientaliste traducteur, contemporain de Galland].
L’Invention scientifique de la Méditerranée. Égypte, Morée, Algérie, M.-N. Bourguet, B. Lepetit, D. Nordman et M. Sinarellis éd., Paris, Éditions de l’École des Hautes Études en Sciences sociales, 1998, 328 p., ill. [missions scientifiques et colonialisme, de la Révolution à la Monarchie de Juillet].
Joubin, Rebecca, « Islam and Arabs through the Eyes of the Encyclopédie: The « Other » as a Case of French Cultural Self-Criticism », International Journal of Middle East Studies, 32, 2, mai 2000, p. 197-217 [Les Lumières et les Arabes].
Juilliard, Colette, Imaginaire et Orient. L’écriture du désir, Paris, L’Harmattan, 1996, 186p. (coll. « Histoire et perspectives méditerranéennes) [la femme et l’Orient dans la littérature du XIXe siècle].
Kaiser, Wolfgang (dir.), Le Commerce des captifs : les intermédiaires dans l'échange et le rachat des prisonniers en Méditerranée, XVe-XVIIIe siècles, Rome, École française de Rome, 2008, 406 p., 5 pl. n/b [recueil utile sur un type de voyage involontaire].
Lauthelier, Rachel, « Quand le récit de l’aventure supplante la relation du voyage : le voyage en Perse au XVIIe siècle », Revue d’Histoire littéraire de la France, octobre-décembre 2004, 104e année, n° 4, p. 871-886.
Laveille, Jean-Louis, Le Thème du voyage dans les Mille et une nuits. Du Maghreb à la Chine, Paris, L’Harmattan, 1998, 241 p. , ill. [angle d’attaque nouveau sur la version d’Antoine Galland].
Lestringant, Frank, André Thevet, cosmographe des derniers Valois, Genève, Droz, 1991. 430 p. (coll. «Travaux d'humanisme et Renaissance » 251).
-, « Altérités critiques : du bon usage du Turc à la Renaissance », D'un Orient l'autre. Les métamorphoses successives des perceptions et connaissances. Vol. I : Configurations, Paris, Éditions du CNRS, 1991, p.85-105.
-, « La monarchie française au miroir ottoman : le portrait de Soliman le Magnifique, de Charles IX à Henri III », in Gilles Veinstein (dir.), Soliman le Magnifique et son temps. Actes du colloque de Paris, Galeries nationales du Grand Palais (7-10 mars 1990), Paris, La Documentation Française, 1992, p.51-68 (coll. « "Rencontres de l'École du Louvre).
-, « Histoires tragiques et vies des hommes illustres : la rencontre des genres. À propos de quelques histoires orientales chez Belleforest et Thevet », Travaux de Littérature, XIII, 2000, p. 49-67.
-, « L’Orientalisme dévoilé : Musset, lecteur de Hugo », Revue d’Histoire littéraire de la France, juillet-août 2002, n° 4, p. 563-578 [dénonciation de l’Orientalisme littéraire dans Mardoche et Namouna].
Levallois, Michel et Moussa, Sarga éd., L’Orientalisme des saint-simoniens, Paris, Maisonneuve et Larose, 2006, 294 p. ill. [une autre vision de l’Orient à l’époque romantique].
Luca, Anouar, L’autre Égypte de Bonaparte à Taha Hussein, Le Caire, Institut français d’archéologie orientale, 2006, X-223 p., ill. (Cahier des Annales islamologiques, 26) [savante étude sur l’Égypte dans ses rapports avec la pensée occidentale, 1798-1910].
Martin, Christophe, « Le sérail et son double. Topique du harem des Mémoires du sérail (1670) aux Intrigues historiques et galantes du sérail de J.-B. Guys (1755) », dans Nathalie Ferrand, éd., Locus in Fabula. La topique de l'espace dans les fictions françaises d'Ancien Régime, Leuven-Paris, Peeters, 2004, p. 178-199 (coll. « La République des Lettres »).
Maziane, Leila, Salé et ses corsaires (1666-1727). Un port de course marocain au XVIIe siècle, Publications des universités de Rouen et du Havre/Presses universitaires de Caen, 2007, 368 p., ill. (coll. « Pôle universitaire normand ») [excellente étude sur la course musulmane dans l’Atlantique].
Méditerranée, mer ouverte, Ch. Villain-Gandossi, L. Durteste, S. Busuttil, Universités de Malte, de Marseille I et II et de Montpellier III, 1997, 2 vol. de plus de 900 p. [actes du colloque de Marseille, septembre 1995. Comporte plusieurs articles ayant trait au voyage : Jean Cabot, « Un Vénitien ‘redécouvre’ Terre-Neuve (1497). Certitudes et incertitudes généalogiques ». Laureano Carbonell-Relat, « Hechos de mar en el viaje de Pedro Mártir de Anglería a Egipto (1501-1502) ». Robert Mantran, « Le drogman, instrument de la connaissance de l’Orient musulman ». Jean-Pierre Farganel, « Les Orientaux vus par les marchands français établis dans les Echelles du Levant (XVIIe-XVIIIe siècles) ». Gérard Jaeger, « Les préjugés littéraires de l’imagerie barbaresque en pays chrétien (1630-1830) ». Gérard Richez, « Tourisme de nature en Méditerranée ». Jan Berting, « Les images de la Méditerranée vue de l’Europe du Nord-Ouest »].
Morlin, Isabelle, « Images pittoresques, texte romanesque » : la représentation de l’indigène dans le Voyage du chevalier d’Arvieux (Paris, André Cailleau, 1717) », Études littéraires, 3, été 2006, 37, p. 15-36 [Laurent d’Arvieux un diplomate curieux en Orient, inspirateur des turqueries du Bourgeois gentilhomme].
Merle, Alexandra, « Le Dévot Pèlerin du père Antonio del Castillo : un regard humaniste sur la Terre sainte », XVIIe siècle, n° 189, janvier mars 1998, p. 137-150 [étude de El Devoto Peregrino, viaje de Terra santa publié à Madrid en 1654].
Moureau, François, Le Théâtre des voyages. Une scénographie de l’Âge classique, Paris, PUPS, 2005, 584 p. (coll. « Imago mundi » 11) [quelques images de l’Orient]
- (dir.), Captifs en Méditerranée (XVIe-XVIIIe siècles). Histoires, récits et légendes, Paris, PUPS, 2008, 270 p., 10 ill. (coll. « Imago mundi » 16) [les effets de la course chrétienne et barbaresque sur les voyages involontaires et leur relation].
Moussa, Sarga, « Arabize yourself before you get here. Sur la notion d'"acculturation" chez quelques voyageurs en Orient du XIXe siècle », Voyages et voyageurs au Proche-Orient ancien , Leuven, Peeters, 1995, p. 151-157 ( coll. « Les Cahiers du CEPOA » 6).
-, « Rencontres en images. Regard du voyageur, regard du modèle », L'Image dans le monde arabe, sous la direction de G. Beaugé et J.-F. Clément, Paris, CNRS Editions, 1995, p. 217-230, ill. [artistes et photographes dans les voyages en Orient au XIXe siècle].
-, La Relation orientale. Enquête sur la communication dans les récits de voyage en Orient (1811-1861), Paris, Klincksieck, 1995, 272 p. (coll. "Littérature des voyages" IX) [les intermédiaires culturels]
-, « Orientalisme et rousseauisme : la représentation des Bédouins d’Arabie par un voyageur polonais, le comte W. Rzewuski », Revue d’Histoire moderne et contemporaine, 45-2, avril-juin 1998, p.. 346-356 [le neveu de Jean Potocki, voyageur en Orient (1817-1819) et auteur d’un curieux manuscrit Sur les chevaux orientaux].
-, « Un détournement littéraire de la Description : L’Alméh de Vigny », L’Expédition d’Égypte, une entreprise des Lumières, Patrice Bret (dir.), Paris, Éditions Tel et Doc, 1999, p. 365-373 [à propos d’un récit inachevé de Vigny sur le désert et les Bédouins inspiré de la Description de l’Égypte de Vivant Denon].
-, « Peuples ‘primitifs’, peuples ‘décadents’. L’imaginaire anthropologique de quelques artistes-voyageurs en Orient », Visualisation, Berlin, Berlin Verlag Arno Spitz GmbH, 1999, p. 185-197, 6 ill. [L’Orient méditerranéen au tournant des Lumières].
-, « Arabes et Juives. Mythes et représentations », Chassériau (1819-1856). Un autre romantisme, Paris, La Documentation française- Musée du Louvre, 2002, p. 197-222, 12 ill. [le regard ethnographique d’un peintre-voyageur en Algérie].
-, « Les saint-simoniens en Égypte : le cas d’Ismayl Urbain », La France & l’Égypte à l’époque des vice-rois 1805-1882, Daniel Panzac et André Raymond (dir.), Cahiers des Annales islamologiques 22, 2002, p. 225-233 [1833-1836 : un Français d’origine guyanaise communiant dans la fusion métisse de l’Orient et de l’Occident].
-, « La métaphore de ‘l’homme malade’ dans les récits de voyage en Orient », Romantisme, n° spécial : « La Turquie », n° 131, 1er trimestre 2006, p. 19-28.
[Nerval] Gérard Cogez commente Voyage en Orient de Gérard de Nerval, Paris, Gallimard, 2008, 256 p. [utile mise au point sur un texte fondamental].
Olcay, Tijen, Istanbul face aux regards : visions, illusions, illuminations dans les arts et les récits des voyageurs français au XIXe siècle. Théophile Gautier, Pierre Loti, Alain Robbe-Grillet, Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Peter Lang, 2007, 282 p., ill. et carte [Istanbul entre deux siècles].
Orients littéraires. Mélanges offerts à Jacques Huré, Sophie Basch, André Guyaux, Gilbert Salmon éd., Paris, Honoré Champion, 2004, 515 p. [plusieurs étude sur le voyage au XIXe siècle en particulier].
Ouasti, Boussif, « La quête des traces de l'expédition de Bonaparte dans les récits de voyage en Égypte au début du XIXe siècle », dans Travaux des étudiants de doctorat, Tours, Université de Tours, U.F.R. de lettres, coll. « Cahiers d'histoire culturelle », numéro hors série, p. 117-125.
-, Profils du Maroc. Voyage images et paysages, Publications de la Faculté des Lettres et des Sciences humaines de Tétouan, 2001, 323 p. [capitaine Mougin, Florence Trystram, Jean Potocki, les frères Tharaud et Claude Olier].
Peltre, Christine, L'Atelier du voyage. Les peintres en Orient au XIXe siècle, Paris, Gallimard, Le Promeneur, 1995, 128 p., 40 ill.
-, Les Orientalistes, Paris, Hazan, 1997, 295 p., ill. [magnifique ouvrage somptueusement illustré en couleur qui est une histoire du goût orientaliste en France dans la peinture au XIXe et XXe siècles].
-, « L’Orientalisme aujourd’hui », Revue de l’Art, n° 150, 2005-4, p. 55-66, ill. [état présent des recherches d’histoire de l’art en liaison avec la littérature des voyages].
Pignot, Hélène, La Turquie chrétienne: récits des voyageurs français et anglais dans l'Empire ottoman au XVIIe siècle, Vevey (Suisse) [Boulogne], Xenia, 2007, 282 p., ill.
-, trad. : Christians under the Ottoman Turks. French and English Travellers in Greece and Anatolia (1615-1694), [Piscataway, NJ], Gorgias Press, 2009, 318 (coll. « Gorgias Ottoman Travelers » 2) [voyageurs français et anglais dans l’Empire ottoman au XVIIe siècle].
Requemora, Sylvie, « Les ‘turqueries’ : problèmes de définition d’une vogue théâtrale en mode mineur », Littérature classique, 51, 2004, p. 133-151 [une dizaine de pièces, tragédies et tragi-comédies, entre 1621 et 1656].
Rosenberg, Pierre, et Dupuy, Marie-Anne éd., Dominique-Vivant Denon. L’œil de Napoléon, Paris, Réunion des Musées nationaux, 1999, 540 p., ill. catalogue de l’exposition du Louvre. Chapitres sur Denon « voyageur » en Europe et en Egypte.
[Rousseau, Jean-Jacques] Launay, Michel, Une Grève d'esclaves à Alger au XVIIIe siècle, avec Émile et Sophie ou les Solitaires de Jean-Jacques Rousseau, Paris, Jean-Paul Rocher Éditeur, 1998, 155 p., ill. [analyse très contemporaine d’un texte peu connu de Rousseau, la suite romanesque d’Émile : esclave et fomenteur de grève à Alger. Excellente bibliographie sur les « barbaresques »].
-, Berchtold, Jacques, « L'empreinte du Bosphore dans l'imaginaire rousseauiste : la Nouvelle Héloïse, néoléandride lémanique », dans Paul Dumont et Rémy Hildebrand (éd.), L’Horloger du Sérail. Aux sources du fantasme oriental chez Jean-Jacques Rousseau, Istanbul et Paris, Institut français d'études anatoliennes et Maisonneuve & Larose, , 2005, p. 119-136. (coll. « Rencontres d'Istanbul »).
-, Dumont, Paul et Rémy Hildebrand éd., L'Horloger du Sérail. Aux sources du fantasme oriental chez Jean-Jacques Rousseau, Paris, Institut français d'études anatoliennes, Maisonneuve & Larose, 2005, 192 p. (coll.« Rencontres d'Istanbul ») [sur le père de Jean-Jacques à Istanbul].
Sáenz-López Pérez, Sandra, « La peregrinación a La Meca en la Edad Media a través de la cartografía occidental », Revista de poética medieval, 19 (2007), p. 177-218 [le pèlerinage à la Mecque au Moyen Âge à travers la cartographie occidentale].
Springstub, Lisa, Avec Vigny en Égypte. Le roman inachevé L’Almeh. Scènes du désert, Frankfurt/M., Berlin, Bern, etc., Peter Lang, 2007, 221 p. (coll. « Bonner romanistische Arbeiten » 98) [un écrit avorté de 1828-1829].
Thomson, Ann, «Travels among the Turks : discovery of the other or ideological weapon ? », L'Invitation au voyage. Studies in honour of Peter France. Edited by John Renwick, Oxford, Voltaire Foundation, 2000, p. 31-39.
Thornton, Lynne, Du Maroc aux Indes. Voyages en Orient, Paris, ACR Édition, 1998, 312 p., 260 ill..[avec extraits et biographies de voyageurs des XVIIIe et XIXe siècles].
Tinguely, Frédéric, L’Écriture du Levant à la Renaissance. Enquête sur les voyageurs français dans l’empire de Soliman le Magnifique, Genève, Droz, 2000, 304 p. (coll. « Cahiers d’Humanisme et Renaissance » 58) [autour et au-delà de l’ambassade d’Aramon].
Turbet-Delof, Guy, L’Afrique barbaresque dans la littérature française aux XVIe et XVIIe siècles, Genève, Droz, 1973 [ouvrage resté fondamental].
-, Bibliographie critique du Maghreb dans la littérature française 1532-1715, Alger, Société nationale d'édition et de diffusion, 1976.
Vergé-Franceschi, Michel et Graziani, Antoine-Marie éd., La Guerre de course en Méditerranée (1515-1830), Paris, Presses de l’Université de Paris-Sorbonne, Ajaccio, Éditions Alain Piazzola, 2000, 278 p., ill., index [actes du colloque de Bonifacio, 1999].
Vinson, David, « L’Orient rêvé et l’Orient réel au XIXe siècle : l’univers perse et ottoman à travers les récits de voyageurs français », RHLF, janvier-mars 2004, n° 1, p. 71-91.
Windler, Christian, La Diplomatie comme expérience de l’autre. Consuls français au Maghreb (1700-1840), Genève, Droz, 2002, 640 p. [le diplomate occidental dans le contexte méditerranéen].
Zilli, Luigia (dir.), Zilli, Luigia, éd., L’Europa e il Levante nel Cinquecento. Cose turchesche, Padova, Unipress, 2001, 161 p. (coll. « Gruppo di Studio sull’Europa e il Levante ») [articles en italien et en français sur les voyageurs européens en Turquie au XVIe siècle].
-, L’Europa e il Levante. II : Le Isole del Mediterraneo orientale nella letteratura di viaggio, [Padova], Unipress, 2004, 231 p. [collectif insulaire et viatique suivi d’une excellente bibliographie].

Chercheur: 

Session: 

20 octobre