Savants en voyages et en images dans les Alpes

On sait que les bords de mer et la montagne furent de véritables laboratoires des sciences de la nature. Les Alpes, terrain d’observations fécondes pour l’histoire de la Terre, virent s’affronter les partisans du plutonisme et du diluvianisme ; au XIXe siècle, les savants y trouvèrent la clé des grandes variations climatiques qu’a connues la planète. Le récit de voyage fut souvent le medium choisi par les savants pour exposer leurs hypothèses, leurs recherches et leurs découvertes : le voyage savant dans les Alpes constitue ainsi une bibliothèque remarquable de la littérature de voyage. Ces ouvrages nous intéresseront non seulement sous leur face textuelle, mais aussi pour les illustrations nombreuses et riches qu’ils contiennent. Nous étudierons la mise en image du savant et de l’observation scientifique, en mettant en rapport les textes et les documents iconiques à travers quelques exemples du XVIe au XIXe siècle. Nous verrons qu’y sont représentées les fonctions du récit de voyage, non seulement la fonction épistémique, cœur du voyage savant, mais aussi les fonctions testimoniale et esthétique.

Eléments de bibliographie

Sources
Agassiz, Louis, Etudes sur les Glaciers, ouvrage accompagné d'un atlas de 32 planches, Neuchâtel, 1840.
Forbes, James David, Travels through the Alps of Savoy…, Edinburgh – London, 1843.
Kircher, Athanasius, Mundus subterraneus, Amsterdam, 1678.
Saussure, Horace-Bénédict de, Voyages dans les Alpes, Neuchâtel – Genève, 1774-1796, 4 vol.
Scheuchzer, Johann Jacob, Ouresiphoites Helveticus, sive itinera per Helvetiae alpinas regiones, Leyden, 1723.

Etudes
Briffaud, Serge, Naissance d’un paysage. La montagne pyrénéenne à la croisée des regards. XVIe-XIXe siècle, Toulouse, CIMA-CNRS, 1994.
Broc, Numa, Les Montagnes au siècle des Lumières, Paris, 1991 (2e éd.).
Conan, Michel, postface à Trois Essais sur le beau pittoresque de William Gilpin, Paris, éd. du Moniteur, 1983.
Corbin, Alain, Les Territoires du vide. L’Occident et le désir du rivage, 1750-1840, Paris, Aubier, 1988.
Engel, Claire-Eliane, La littérature alpestre en France et en Angleterre aux XVIIIe et XIXe siècles, Chambéry, 1930.
Godwin, Jocelyn, Athanasius Kircher, A Renaissance Man and the Quest for Knowledge, London, Thames and Hudson, 1979.
Grand-Carteret, John, La Montagne à travers les âges, Grenoble, 1904, 2 vol.
Joutard, Philippe, L’Invention du Mont-Blanc, Paris, Gallimard/Juliard, coll. « Archives », 1986.
Licoppe, Christian, La Formation de la pratique scientifique. Le discours de l’expérience en France et en Angleterre (1630-1820), Paris, La Découverte, 1996.
Linon-Chipon, Sophie et Vaj, Daniela (dir.), Relations savantes. Voyages et discours scientifiques, Paris, PUPS, 2006.
Pinault, Madeleine, Le Peintre et l’histoire naturelle, Paris, Flammarion, 1990.
Reichler, Claude, La Découverte des Alpes et la question du paysage, Georg, Genève, 2002.
ID, « Science et sublime dans la découverte des Alpes », in SIGRIST (infra).
ID., « Relations savantes et découverte de la montagne : Conrad Gesner (1515-1565) », in LINON- CHIPON (supra).
ID., « Pourquoi les pigeons voyagent. Remarques sur les fonctions du récit de voyage», in Versants No 50, « Littérature de voyage », 2005.
Ring, Jim, How the English Made the Alps, Londres, Murray, 2000.
Saint Girons, Baldine, Le paysage et la question du sublime, catalogue de l’exposition de Valence, Réunion des musées nationaux, 1997.
Sigrist, René (dir.), H.-B. de Saussure (1740-1799). Un regard sur le monde, Genève, Georg, 2001.
Stafford, Barbara M., Voyage into Substance : Art, Science, Nature, and the Illustrated Travel Account, 1760-1840, Cambridge – Londres, MIT Press, 1984.

Sites internet
http://www2.unil.ch/viatimages
(Les images des ouvrages sources (sauf Kircher) se trouvent sur cette base de données ; les ouvrages eux-mêmes sont accessibles à partir de la base).
http://www.unil.ch/viaticalpes
(Site du projet de recherche sur les images des voyages dans les Alpes).

Chercheur: 

Session: 

29 novembre

Vidéo conférence: