Voltaire : des lettres anglaises aux "lettres anglaises"

La rencontre entre Voltaire et la culture anglaise est en même temps une rencontre entre l'auteur et la langue anglaise ; elle s'exprime par le moyen de lettres, et plus précisément, de deux genres épistolaires distincts. Il y a d'abord les "vraies" lettres que Voltaire écrit pendant son séjour en Angleterre, et dont certaines sont rédigées directement en anglais. Viennent ensuite les lettres fictives qui consituent les "Lettres anglaises", dont la version anglaise, les Letters concerning the English Nation, contient une préface (éliminée par la suite des Lettres philosophiques) qui insiste sur le statut épistolaire du livre. La thèse de Harcourt Brown (1967), selon laquelle Voltaire aurait écrit les deux tiers des "Lettres anglaises" directement en anglais, n'est plus universellement admise. Quels rapports la correspondance "anglaise" de Voltaire entretient-elle avec les "lettres anglaises fictives" ? Et, dans quelle mesure, les lettres rédigées en anglais fournissent-elles un témoignage nous permettant de juger de l'authenticité de l'anglais des Letters concerning the English Nation ?

Chercheur: 

Session: 

15h00