19e siècle

La scène est à l'Isle de France. Paul et Virginie, drame, comédie et ballet-pantomime au XIXe siècle

Dès sa naissance en 1788, et surtout à partir de l’édition illustrée de 1789, Paul et Virginie a été perçu comme un livre, « aussi bien destiné à être lu qu’à être vu, cette double lecture se réalisant ici dans l’espace clos du texte et de l’image réunis du livre illustré », selon Valérie David. Le nombre considérable d’éditions illustrées et de transpositions à la scène démontre clairement l’importance des aspects visuels et exotiques de l’œuvre. En effet, dans son Répertoire bibliographique et iconographique (Paris, 1963, pp.

'Gardez votre macaroni; ne lui préférez pas la choucroute': l'idée de style national à l'Opéra de Paris autour des expositions universelles

Paris, mars 1867: l’exposition universelle va bientôt être inaugurée. Cela n’empêche pas que les critiques d’opéra soient plus chauvins que jamais au sujet de la présence d’étrangers sur la première scène nationale. Le comble est que Verdi, dont les Vêpres siciliennes étaient sorties juste au moment de la dernière exposition universelle, douze ans auparavant, est de nouveau à Paris pour la création de son Don Carlos. D’après certains feuilletonistes, l’honneur d’accueillir le monde entier à Paris aurait dû être accordé à un Français…

La relation de voyage et ses supports: presse, revue, ouvrage (1870-1914)

Prenant appui sur l’étude de l’édition et des auteurs lyonnais, on peut observer que la période s’étalant de 1870 à 1914 est sans doute celle qui offre la plus grande variété de support aux récits de voyage. Ouvrages, revue et journaux se combinent pour offrir plusieurs approches du voyage (de tourisme) à un lectorat plus large et plus diversifié que durant la période précédente.

Que découvrir après Cook et Bougainville ? Le voyage scientifique en Océanie au XIXe siècle

Cette conférence concerne les voyages en Océanie entre 1817 et 1840. Il s’agit alors pour les Français de renouveler les grands voyages du XVIIIe siècle. Le regard savant intéresse à la fois le technique, le scientifique et le politique. Il convient d’abord de situer ces voyages ; une dizaine de circumnavigations françaises (de Freycinet à Cécille : voir la bibliographie) qui sont à la fois de grandes expéditions scientifiques, mais dont les savants civils sont absents, contrairement à ce qui se passait au siècle précédent.

« L'homme civilisé retombé dans l'état sauvage » : politique, sexualité et religion dans l'Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand

Au retour d'Orient, Chateaubriand écrivait en 1807 dans une lettre de Pau que le « gouvernement absolu » de la Turquie et sa « religion sanguinaire et passionnée » lui faisaient horreur. Il assimilait de ce fait l'Islam au vice et au despotisme. L'_Itinéraire de Paris à Jérusalem_ fut publié en 1811 ; le voyage eut lieu de 1806 à 1807. La sexualité apparaît par des références voilées.

Sur les biologistes de l'expédition Baudin.

L’expédition du capitaine Nicolas Baudin quitta Le Havre en 1800, au milieu d’un enthousiasme populaire qui témoigne de l’importance que l’on accordait alors en Europe à ces équipées lointaines. Disputes, malentendus, dissensions et forte mortalité en on fait une expédition maudite et de Baudin un bouc émissaire très utile. Pourtant cette expédition fut l’une des plus importantes au tournant des deux siècles. Né en 1754, Baudin fut d’abord au service de la Marine royale, puis de la navigation marchande : il lui en resta le goût de rentabiliser ses voyages.

Sur les traces de Lewis et Clark, les deux Américains qui ont traversé le continent nord-américain depuis l'embouchure du Missouri jusqu'à l'embouchure du Columbia (1804 - 1806)

Il s'agira de présenter les deux Américains, Lewis et Clark, qui entreprennent l'exploration du cadeau que Napoléon fit à Jefferson - la grande Louisiane (1804-1806) - et leurs journaux de voyage qui figurent parmi les textes fondamentaux des États-Unis.

Dans le sillage de Sterne et Nodier : le Voyage de Paris à Java de Balzac et l'écriture du supplément.

Roland Le Huenen note d’abord que, pratiquant les divers registres de la fiction, Balzac n’a jamais montré d’intérêt véritable pour la littérature de voyage. On citerait seulement sa « Lettre de Kiev » (1847), dont l’incipit précise que « le fait voyage » lui paraît négatif, vulgaire et trop personnel. Le « Voyage de Paris à Java » fut publié dans la _ Revue de Paris _ le 25 novembre 1832. Il s’agit d’un voyage rêvé et jamais accompli, un voyage satirique aussi. Dans _ Un début dans la vie _, il représente en 1844 deux voyageurs ridicules devisant de l’Orient : charge et parodie.

Les missionnaires français, catholiques et protestants, et la question de l'esclavage, 1815 - 1848 (mémoires, correspondances, périodiques).

Chantal Paisant s’intéresse à la grande époque de la colonisation européenne qui est en même temps, dans la première moitié du XIXe siècle, une période de renouveau chrétien après la Révolution. Se fondant sur les archives manuscrites ou imprimées des congrégations missionnaires catholiques et des sociétés protestantes, elle envisage trois secteurs de cette entreprise : les Etats-Unis, les Antilles-Guyane et l’Afrique noire. Londres, Paris et Rome représentent les trois pôles de cette action.

Pages

S'abonner à RSS - 19e siècle