19e siècle

« Un regard arabe sur la colonisation de Mayotte. Chronique de Maoré (1865) par Oumar Aboubakari Housséni »

À la croisée de plusieurs genres — chronique, généalogie, épopée, dialogue, ... — le texte de O. A. Housséni permet de « déplacer notre point d’observation » et ainsi de « nous déprendre de nos habitudes mentales » (Nathan Wachtel) européo-centristes. S’il est, certes, est un précieux document historique, ce texte est aussi une œuvre dont on peut s’attacher à traquer la littérarité, et ce en dépit de la traîtresse traduction, à mi-chemin entre littérature et oraliture.

« Stéréotypes raciaux et essentialisation musicale à La Réunion au XIXe siècle »

Cette communication se propose, à travers l'analyse de récits de voyage et de journaux de colons, de montrer comment s'est forgée à La Réunion une stéréotypie musicale en lien avec l'idéologie raciale dominante. Le propos portera principalement sur les modalités de perception et de description de l'altérité musicale (liée à l'esclavage et à l'engagisme) par les observateurs coloniaux.

« La Réunion, une colonie au service de la colonisation de l’Indochine : discours et lobbies coloniaux pour la mise en place d’un nouveau courant d’engagisme »

En 1859, alors que les Français ne sont établis que très précairement à Saigon, à La Réunion, on commence à s’intéresser activement à la possibilité d’y engager des travailleurs. La colonie est en pleine croissance sucrière : il faut faire feu de tout bois. Un courant d’engagisme existe déjà en provenance d’Asie et d’Afrique.

« Médecins de Marine à Bourbon, des années 1810 aux années 1830 »

Présentation de la situation sociale et sanitaire de l'île Bourbon au début du XIXe siècle
— à une époque où l'île accueille de plus en plus de bras rentrés clandestinement d'Afrique, de Madagascar ou munis d'un contrat d'engagement d'Inde puis de Chine — par les médecins des navires militaires voyageant dans la zone. Cette étude permet de mettre en exergue leur vision de l'espace colonial.

Il viaggio dantesco, les voyageurs du XIXe siècle sur les pas de Dante

Cette communication a pour objet ce que Jean-Jacques Ampère, en 1839, a appelé le « voyage dantesque » et qui consiste en une manière nouvelle de parcourir des lieux très connus et même trop connus et visités en Italie, comme la Toscane, Florence et la vallée de l’Arno, à l’aide des descriptions que Dante Alighieri en a données dans la Divine Comédie, à la suite de son propre voyage.

Ombres chinoises, éclairage français : l’exotisme extrême-oriental dans le théâtre de voyage au XIXe siècle

L’Extrême-Orient au XIXe siècle, c’est avant tout la Chine et le Japon. Deux pays aux cultures pourtant très différentes mais que l’éloignement géographique réunit dans un même flou conceptuel aux yeux des occidentaux. Pièces exotiques et pièces de voyage s’emparent très vite de cette étrange matière asiatique. Le théâtre de voyage, en particulier, rebondit sur la brûlante actualité géopolitique pour dresser un portrait contrasté de l’Empire du Milieu. Les stéréotypes abondent et sont lourds de sens.

Pages

S'abonner à RSS - 19e siècle