20e siècle

« Colonisation, décolonisation et post-colonialisme : le Mozambique en littérature des années 30 à nos jours »

On évaluera, à travers un certain nombre d'exemples puisés dans la littérature coloniale portugaise et dans la littérature mozambicaine, comment des représentations historiques et anthropologiques mouvantes, parfois contradictoires, se mettent en place dans des dispositifs de sens singuliers.

« Paulhan et Renel, une époque, deux perceptions de Madagascar et deux entreprises littéraires »

Charles Renel (1866-1925) et Jean Paulhan (1884-1968) séjournèrent en même temps à Madagascar entre 1908 et 1910 puis écrivirent sur sa culture durant toute leur vie. Tous deux enseignants, ils n'entrèrent pas en contact avec le pays avec les mêmes dispositions d'esprit. Alors que Paulhan, jeune homme de 23 ans, ne resta que 33 mois sur place (1908-1910), Renel, docteur en histoire des religions, dirigea la mise en place de l'enseignement français laïc durant plusieurs années et vécut à Madagascar jusqu'à sa mort.

« L’île Maurice dans quelques romans historiques sud-africains en langue afrikaans »

Coïncidence ou suite du processus de démocratisation en Afrique du Sud, le roman historique en langue afrikaans connaît depuis quelques années son heure de gloire, accordant la place qui leur revient à des personnages historiques indigènes négligés par la littérature sud-africaine,comme la femme Hottentote Eva Krotoa et sa fille Pieternella van Meerhof, de père danois.

« Images coloniales de la société comorienne : une méconnaissance durable »

Les deux grands traits de la société comorienne de Ngazidja, la matrilinéarité et le système d'âge, ont été longtemps méconnus des coloniaux. Ceci est dû en partie à l'image que voulaient donner d'eux les membres de l'élite. Henri Pobéguin fit preuve, malgré un séjour très court, d'un regard particulièrement attentif, qu'illustrent ses photographies (1897-1899). Léon Humblot et divers coloniaux en mission donnent des informations parcellaires sur l'ancienne société, et le magistrat Paul Guy finit par décrire en 1952 le principe matrilinéaire.

« Littérature, culture et colonisation : le cas malgache »

Madagascar, la plus grande île de l’océan Indien, se trouve parmi les anciennes colonies françaises. De ce fait, il garde des traces de la colonisation, non seulement dans son histoire, mais aussi dans la culture et la mentalité de son peuple. Nous intéressant au domaine de la littérature, nous nous posons des questions sur les incidences de la colonisation sur la culture malgache, notamment sur la littérature. Comment se manifestent ces incidences dans le domaine de la littérature ?

Pages

S'abonner à RSS - 20e siècle