Du Moyen Âge au XIXe siècle

François Moureau (Paris-Sorbonne) et Norbert Dodille (La Réunion) : Présentation

Orients lointains : fictions et voyages (A. Duprat)
Challe, Robert, Journal du voyage des Indes orientales. A Monsieur Pierre Raymond. Relation de ce qui est arrivé dans le royaume de Siam en 1688. Textes inédits publiés d’après le manuscrit olographe par Jacques Popin et Frédéric Deloffre, Genève, Droz, 1998
Flaubert, Gustave, Salammbô [1862], préf. H. Thomas, Folio Classique, 2005.
Galland, Antoine, Les Mille et une nuits, [1704], rééd. critique GF Gallimard, préf. J-P. Sermain et A. Chraïbi, 2004.

Présentation du séminaire et bibliographie

L’histoire des grands voyageurs de l’âge moderne marque-t-elle la naissance de la littérature de voyage ? Non, si l’on considère que les chefs-d’œuvre de la littérature antique, de Gilgamesh à l’Enéide en passant par l’Odyssée utilisent la forme viatique comme modèle de développement. Les romans arthuriens de l’époque médiévale reprennent les mêmes procédés. On pourrait dire paradoxalement que la littérature des voyages est la matrice de la littérature.

Conclusions : Voyages maritimes

Synthèse des séances précédentes. Paradoxalement, la France, pays ouvert sur le large, dont les côtes atlantiques et méditerranéennes communiquent avec le monde entier, n'est pas une nation maritime. Tradition terrienne, dont la physiocratie témoigne à l'âge moderne, politique européenne essentiellement tournée vers le confinement de la politique impériale au moins jusqu'au milieu du XVIIIe siècle : les horizons de la France sont terrestres.

La Sarmatie, territoires incertains et peuples mythiques

La Sarmatie a rapport à l’histoire, à l’archéologie et aux mythes fondateurs. Pour Strabon, il s’agit de « nations innombrables » nomades sur des territoires géographiquement mal définis entre Europe et Asie. L’archéologie a retrouvé des traces de cet « Empire des steppes » (R. Grousset) qui était tout sauf un empire organisé. Contrairement aux Scythes, la littérature antique est pauvre à ce sujet. Il s’agit de peuplades composées de guerriers, auxquels se joignent de commerçants et des artisans experts dans l’art du métal.

Pages

S'abonner à RSS - Du Moyen Âge au XIXe siècle