Du XIXe au XXe siècle

Dire l'Égypte. Pour un orientalisme dialogique. Evolution des débats critiques et théoriques illustrée d'exemples littéraires des XIXe et XXe siècles

SUITE A UN PROBLEME TECHNIQUE, L'ENREGISTREMENT SONORE DE LA CONFERENCE EST INCOMPLET ET NE COMMENCE QU'A LA FIN DE L'INTERVENTION DE SARGA MOUSSA. AVEC TOUTES NOS EXCUSES.

Prose et poésie dans le récit de voyage en Chine et au Japon. L’influence de la littérature de voyage chinoise et japonaise sur les récits des voyageurs occidentaux en Extrême-Orient

Alors qu'en Occident la littérature de voyage est immédiatement et historiquement associée à la prose, l'Extrême-Orient se distingue en donnant à la poésie la primauté en tant que modèle d'écriture. Ce choix, que Muriel Détrie rappelle dès son introduction, implique différentes conceptions du voyage, différents rapports de l'homme au monde que son intervention s'est efforcée de préciser.

Voyageurs ottomans, tatars et ouïghours sur la Route de la soie ou comment naît un orientalisme oriental

Après avoir rappelé brièvement la thèse défendue par Edward Said dans son livre L’Orientalisme, en avoir souligné le caractère provocateur et les perspectives polémiques, Alexandre Papas s’intéresse au rôle prépondérant de la littérature de voyage dans l’examen critique de cette notion. Il le fait de manière comparatiste en proposant une archéologie de ce savoir orientaliste oriental à travers l’étude de récits de voyage le long de la Route de la Soie, écrits par des voyageurs tatars, ottomans et ouigours.

S'abonner à RSS - Du XIXe au XXe siècle