XIXe siècle

Grand' mère Kall, zam abandonné La Réunion

Présente comme l'esprit d'une revenante, Grand'mère Kall a longtemps été utilisée pour faire peur aux petits enfants ; elle occupe une place de choix dans l'imaginaire du volcan. On se propose d'évoquer ici quelques avatars du personnage dans la littérature réunionnaise ainsi que les différentes versions de sa légende. L'étonnante survie de ce personnage féminin, la pérennité du mythe, mais aussi son évolution traditionnelle, certes, le métissage symbolique de l'univers des croyances à la Réunion, mais aussi la permanence d'une quête de l'âme.

Volcans souffreteux : Flaubert, Corbière, Maupassant, Verne

Cette communication exposera l'envers dérisoire du volcan romantique et de ses mythes (chez Nodier et Sand en particulier) et se focalisera sur le caractère maladif et souffreteux du volcan à la fin du XIXe siècle, à partir d'œuvres de Flaubert, Sand, Corbière, Maupassant et Verne. Devenu un stéréotype, le volcan en perte d'activité est à la fin du XIXe siècle comparable aux clichés qu'il génère.

Proust et Pompéi

L'imaginaire de Proust est marqué par l'univers pompéien lié à des fantasmes d'engloutissement et de résurrection. Dans l'univers parisien de la guerre, Pompéi apparaît comme un exemple de cités maudites au même titre que Sodome et Gomorrhe, dans un Paris cosmopolite devenu une Babylone des temps modernes. L'imaginaire tellurique de la lave et de l'enfouissement est une métaphore du travail de la mémoire et de l'oubli. Le texte proustien peut être mis en relation avec la lecture freudienne de la Gradiva de Jensen et Arria Marcella de Gautier.

Pages

S'abonner à RSS - XIXe siècle