Japon

Titre ouvrage français: 

Ambassades de la Compagnie Hollandaise des Indes d'Orient, vers l'Empereur du Japon, divisée en trois parties ; avec une relation exacte des guerres civiles de ce paîs-là

Titre ouvrage français: 

Ambassades mémorables de la Compagnie des Indes Orientales des Provinces Unies vers les Empereurs du Japon. Contenant plusieurs choses remarquables arrivées pendant le voyage des ambassadeurs ; et de plus, la description des villes, bourgs, châteaux, forteresses, temples et autres bâtiments : des animaux, des plantes, montagnes, rivières, fontaines, des mœurs, coutumes, religions et habillements des Japonais : comme aussi leurs exploits de guerre, et les révolutions tant anciennes que modernes que ces peuples ont essuyées. Le tout enrichi de figures dessinées sur les lieux, et tiré des mémoires des ambassadeurs de la Compagnie.

Jeux interdits sur le volcan : à propos de l'hallucination d'Umezaki Haruo

Il existe au Japon une riche littérature sur le volcan, sur le mont Fuji, sur le mont Asama et aussi sur le pays du feu Kumamoto où se trouvent une dizaine de volcans et qui a suscité une abondante production littéraire. L'Hallucination d'Umezaki en témoigne. Le narrateur est un rescapé de la guerre au cours de laquelle il a vécu dans l'angoisse de la mort imminente, une mort qu'il compare au volcan qui peut à tout moment se manifester. Sa garnison était installée au pied du volcan Sakurajima, qui fait partie de la zone volcanique d'Aso-Kirishima.

Écrire, voyager : croisements phénoménologiques. Réflexion sur l'évolution du voyage au XXe siècle à travers le cas particulier du récit de voyage au Japon

Christian Doumet, professeur à l’Université de Paris VIII, critique reconnu de l’œuvre de Victor Segalen, est également l’auteur d’une œuvre personnelle mêlant poésie, roman et essai. Il nous entretient dans cette conférence de quelques-unes de ses réflexions sur l’écriture et la littérature à travers une phénoménologie de l’écriture dans les transports en commun, puis par l’évocation d’un pèlerinage entrepris en Chine sur les traces de Victor Segalen.

Ukiyo ou l'utopie à la japonaise : du monde flottant à la civilisation perdue

Cette conférence porte sur les représentations japonaises et occidentales du lieu idéal. Partant de l'hypothèse que la projection d’un monde parallèle se manifeste dans la culture japonaise sous la forme de l’ukiyo (le monde flottant), et dans la culture occidentale sous la forme de l’utopie, on explore l’interpénétration de ces deux phénomènes dans une interprétation globale de la projection d’un pays idéal.

La géographie sacrée de la mythologie japonaise - du roseau flottant au pays des racines

Dans la mythologie japonaise, on relève d'abord une structure verticale : Takamagahara, c'est la demeure céleste des dieux. Il y a le pont suspendu comme un balcon du ciel, c'est de là qu'ils observent la terre, ou la mer avant la formation de la terre. Sur la mer, il y avait des roseaux flottants. Quand ils descendent sur la terre, ils choisissent un sommet qui leur convient le mieux, et c'est Takachiho. Quand ils meurent, ils descendent au pays des morts, ou au pays des racines. Nous ne pouvons pas distinguer clairement ces deux pays.

S'abonner à RSS - Japon