Océanie

Titre ouvrage français: 

Relation de l'enlèvement du navire le Bounty appartenant au Roi d'Angleterre, et commandé par le Lieutenant Guillaume Bligh ; avec le voyage subséquent de cet officier et d'une partie de son équipage dans sa chaloupe, depuis les Îles des Amis dans la mer du Sud, jusqu'à Timor, établissement hollandais aux îles Moluques.

Titre ouvrage français: 

Voyage à Botany-Bay avec une description du pays, des moeurs, des coutumes et de la religion des natifs par... Trad. de l'angl., sur la troisième édition.

La compilation et l'usage des journaux de bord dans l'histoire des idées et des sciences

Claret de Fleurieu n'a pas attendu le voyage de Marchand, parti de Marseille en décembre 1790 et rentré en août 1792, pour être un savant : c'était lui qui avait préparé le détail du voyage de Lapérouse en 1785. Cependant, lorsqu'il est instruit du voyage du Solide par le capitaine en second, Chanal, et le chirurgien Roblet, il décide d'en utiliser les deux versions pour écrire l'histoire du voyage de Marchand et en tirer des développements moraux et scientifiques.

L’Évêque aux 150 épouses : Transgressions et transformations du catholicisme à Bathurst Island

Après avoir traversé le monde pour joindre la mission de l'Archevêque André Navarre en Nouvelle Guinée, François-Xavier Gsell, se voit envoyer à Port Darwin en 1906, où il établit une paroisse composée d'Australiens d'origine européenne. C'est en 1911 qu'il se tourne vers la conversion des peuples indigènes, visant la population du terrain "presque vierge" de Bathurst Island, les Tiwis. L'arrivée de ce jeune évêque alsacien dans la communauté provoque une série de transgressions et de transformations, chez le missionnaire ainsi que chez les habitants de l'île.

La lettre de découverte dans les voyages océaniques (début XVIe siècle)

C'est par une lettre qu'au retour de Colomb se déchire le rideau sur l'Atlantique au-delà des Açores. D'autres lettres (Vespucci, Pierre Martyr, M. Transilvano) révèleront la clôture progressive de la terre accomplie par les expéditions espagnoles, mais aussi par leurs voisins portugais (Vasco de Gama aux Indes, Cabral au Mexique) ; dans le même temps des lettres encore informent de la prise de possession, parfois conflictuelle, du continent américain (Cortès au Mexique).

Imaginaire et ethnologie : de l'imaginaire du voyage dans les relations des voyageurs des XVIIe et XVIIIe siècles à sa transposition par les Océaniens

L’Océanien – Polynésien ou Mélanésien – voit une mer d’îles reliées par des routes où l’Occidental observe une étendue liquide. Le Pacifique Sud, parcouru par les Européens dès le XVIe siècle, ne fut vraiment connu que par les grandes explorations du XVIIIe siècle. Les premiers récits, dont ceux de Bougainville (1771) ou d’Adalbert von Chamisso (1815), miment la littérature ; on le leur reprochera. La Pérouse a une autre ambition, plus scientifique. La colonisation massive du XIXe siècle amène avec elle la littérature du pittoresque et de l’exotisme.

Les îles et le monde vu du Pacifique

La carte de Tupaia, révélée par Cook, éclaire la vision géographique des îles du Pacifique. Au-delà des mythes de création, peignant les îles comme la pêche du dieu Maui, elle est emblématique d'une représentation globale du système de la Polynésie, centrée sur l'île-mère : le cadre réalisé, matériellement, par des baguettes dont les intersections figurent des îles, permet de référencer les îles les unes par rapport aux autres sans que le concept proprement directionnel soit réellement efficient.

Que découvrir après Cook et Bougainville ? Le voyage scientifique en Océanie au XIXe siècle

Cette conférence concerne les voyages en Océanie entre 1817 et 1840. Il s’agit alors pour les Français de renouveler les grands voyages du XVIIIe siècle. Le regard savant intéresse à la fois le technique, le scientifique et le politique. Il convient d’abord de situer ces voyages ; une dizaine de circumnavigations françaises (de Freycinet à Cécille : voir la bibliographie) qui sont à la fois de grandes expéditions scientifiques, mais dont les savants civils sont absents, contrairement à ce qui se passait au siècle précédent.

Pages

S'abonner à RSS - Océanie