Bretagne et Grande-Bretagne. Italie et Sicile (1879-1883)

Bretagne et Grande-Bretagne. Italie et Sicile (1879-1883)

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

I.: Paris - Rennes - Sainte-Brieuc - Pontivy - Auray (exc. ds les environs) - Carnac - Locmariquer - Quibéron - Auray - Belle-Isle-en-Mer (exc. sur l’île) - Pont-Croix (exc. à la Pointe du Raz) - Audierne - Landivsiau - Saint-Pol - Nantes II.: Paris - Boulogne - Folkstone - Londres - Édimbourg - Callander - Trossachs - Stronachlacher - Inversnaid - Baloch Pier - Glasgow - Carlisle - Liverpool - Londres (exc. ds Sussex) - Paris III.: du 8 juin au 6 juillet 1879 Paris - Lyon - Fourvière - Ambérieu - Aix-les-Bains - Chambéry - Modane - Turin - Milan - Venise - Lorette - Pescara - Naples (exc. à Pompéi, au Vésuve et à San Martino) - Sorrente - Castellamare - Albana (exc. ds les environs) - Rome - Florence - Pise - Gênes - Monaco - Nice - Marseille - Avignon - Lyon - Paris IV.: du 20 mai au 11 juin 1883 Paris - Tours - Bordeaux - Toulouse - Carcassonne - Cette - Marseille - Gênes - Livourne - Empoli - San-Geminiano - Sienne - Orvieto - Rome - Naples - Palerme - Ségestes - Sélinonte - Castel-Vetrano - Palerme - Girgenti - Catane - Naples

Date: 

sans date

Type: 

recueil de quatre voyages d’histoire et de mœurs locales et touristiques, faits en chemin de fer, en diligence, en bateau à vapeur et en voiture

Esthétique: 

«Le long de la ligne ferrée on voit courir souvent la route de la Corniche, qui serait jolie à regarder, si elle n’était pas coupée si souvent par des tunnels trop nombreux; charmants villages et delicieux paysages ...; les forêts de palmiers nous annoncent Monaco, où nous voulons descendre pour voir le casino de San-Carlo et son superbe salon de jeu [...] Nous arrivâmes à Nice pour faire un tour sur la promenade des Anglais, qui nous parut fort laide, avec ses palmiers chauves, et pour prendre un bon bain au milieu des vagues enragées. Nice, quoique en plein été, s’évertuait à donner des concerts un peu partout, et les paysans, gens simples, les paysanens, plus naïves encore, donnaient leur argent avec enthousiasme pour aller entendre des roucoulades de mauvais goût»(195).

Références bibliographiques

Lieu: 

Tours

Année: 

1886

Editeur: 

Alfred Mame & fils

Nombre d'exemplaires: 

240 p.

Format: 

in-8

Autre édition: 

1890. 1893.