De Saint-Louis au port de Tombouktou. Voyage d'une cannonière française

De Saint-Louis au port de Tombouktou. Voyage d'une cannonière française

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Bordeaux - Dakar - Saint-Louis - Bakel - Kayes - Diamou - Mansakolé - Somfalo - Banganoura - Gouina - Dibassouté - Galougo - Malembélé - Cora - Bafoulabé - Kalé - Diaoubéba - Badumbé - Fangalla - Tudora - Goniokory - Kita - Tombokolé - Farangalla - Tambaguina - Guénikoro - Koundou - Delasabakoro - Diago - Bammaka (deux exc. à Manambougou) - Manambougou - Koulikoro - Tafala - Yamina - Sama - Ségou-Sikoro - Somonodougouni - Sansanding - Babougou - Mérou - Diafarabé - Mangané - Koakourou - Mopti (exc. à Bandiagara via Kiévaré, Doundou, Samba-Galadia et Doukoni) - ruines d'Ouaniako - Banandougou - lac Dhéboe - Didhiover - Sa - Koli Koli - Dar Salam - Gunambubu - Koirétago -Tombouktou - Korimé - Koura - Korangoïber - Tindirma - Térézit - Toundoufarmo - Nyafunké - Iowarou - lac Dhéboe - marigot de Diaka - ruines de Gandé Tama - ruines de Kamakha Sébé - Nyasso - Diouki - Gandé-Korbo - Peñhé - Dia - Diafarabé - Mérou - Ké - Kokry - Niaro - Nakkry - Sansanding - Somonodougouni - Siraninkoura - Soumadougouni - Sama - Mignon - Yamina - Kamani - Dinah - Bambara - Koulikoro - Kayou - Manambougou - Bammako - Bafoulabé - Galougo - Kayes - Bakel - Saldé - Saint-Louis - Dakar - Bordeaux

Date: 

du 20 août 1886 au 16 février 1889

Type: 

voyage colonial fait en bateau, en chemin de fer, en pirogue et à cheval

Esthétique: 

«Le but principal de la mission, plus exactement de la reconnaissance que j'ai effectuée, était d'explorer le fleuve jusqu'à Tombouktou, d'étudier l'état politique des populations riveraines, de réunir des données commerciales et scientifiques, afin de permettre d'asseoir une opinion sur la valeur des contrées arrosées par le Niger moyen et sur la politique à l'avenir»(343). «En terminant ces conclusions je ne puis m'empêcher de manifester un certain étonnement de voir des esprits éminents séparer deux choses intimement liées, l'intérêt commercial et la civilisation. Où celle-ci pénètre n'est-on pas assuré de voir arriver la prospérité! Aussi, et j'en ai confiance, la France ne failliera pas plus dans le Soudan qu'ailleurs à sa mission de civilisation»(356).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1892

Editeur: 

Augustin Challamel

Nombre d'exemplaires: 

376 p.

Format: 

in-18

Annexes: 

cartes