Journal de voyage du Général Desaix. Suisse et Italie (1797). Publié avec introduction et notes par Arthur Chuquet (Membre de l'Institut)

Journal de voyage du Général Desaix. Suisse et Italie (1797). Publié avec introduction et notes par Arthur Chuquet (Membre de l'Institut)

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Strasbourg - Huningue - Bâle - Dorneck - Sainte-Marguerite - Saint-Jacques - Rheinfelden - Friedlingen - Liestal - Waldenbourg - Olten - Aarbourg - Zofingen - Sursee - Lucerne - Fluelen - Altorf - Amsteg - Pfaffensprung - Wassen - Teufelsbrücke - Urseren - Hospental - hospice du Saint-Gothard - Airolo - Zollhaus - Bellinzona - Locarno - Lugano - Capolago - Como - Milan - Lodi - Pizzighettone - Crémone - Bozzolo - Castellucchio - Mantoue - Saint-Georges - Castellaro - Sanguinetto - Urea - Porto Legnago - Bevilacqua - Montagnana - Este - Monselice - Padoue - La Noventa - Strà - Dolo - Mestre - Venise - Murano - Venise - Mestre - Trévise - Conegliano - Sacile - Pordenone - Valvasone - Codroipo - Passariano - Udine - Nogaredo - Monfalcone - Duino - Santa-Croce - Trieste - Santa-Croce - Monfalcone - Palma-Nova - Udine

Date: 

du 1er thermidor an V (19 juillet 1797) au mois de fructidor an V (septembre 1797)

Type: 

voyage touristique fait en voiture, en bateau et à cheval

Esthétique: 

«Ce journal est conservé aux archives du ministère de la guerre dans un cahier de format inégal, qui compte près de cent cinquante pages. Desaix y retraça ses souvenirs, non pas sur l'instant, non pas le jour même ou le lendemain, mais, ce semble, au bout de plusieurs jours, après être arrivé à Udine. Tantôt, surtout au commencement de sa relation, il développe son sujet avec un certain soin. Tantôt, et principalement vers la fin du cahier, il se hâte, se presse, faisant une sorte de canevas, dressant la table des matières qu'il veut traiter, se rappelant soudain qu'il a omis tel ou tel trait et l'insérant sur-le-champ, dessinant parfois à la marge les choses dont il parle. Toujours il laisse courir sa plume, et de sa fine et presque illisible écriture il griffonne rapidement ses impressions. Aussi serait-ce injuste de lui reprocher des faiblesses de style, des néglicences, des répétitions; son journal n'est que pour lui et il était loin de penser qu'on l'imprimerait cent ans plus tard»(LVII-LVIII).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1907

Editeur: 

Plon, Nourrit & Cie

Nombre d'exemplaires: 

XCI-305 p.

Format: 

in-16

Annexes: 

pl.