La vie errante

La vie errante

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

I.: Cannes - Port-Maurice - Savone- Gênes - Porto-Fino - Santa-Margherita - Florence - Pise II.: Naples - Palerme [exc. ds les environs: Alcamo - Calatafimi - Lipari] - Voltano - Messine - Catane - Taormine [exc. à Nicolosi, à Syracuse] III.: Alger - Tunis - Kairouan - Hammamet - Bon-Ficha - Enfidaville - Kairouan [exc. ds les environs] - Sousse

Date: 

de l'été au 16 décembre 1889

Type: 

recueil de trois voyages pittoresques faits en bateau, en chemin de fer et en voiture

Esthétique: 

«Notre regard, le regard moderne, sait voir la gamme infinie des nuances. Il distingue toutes les unions de couleurs entre elles, toute les dégradations qu'elles subissent, toutes leurs modifications sous l'influence des voisinages, de la lumière, des ombres, des heures du jour. Et pour dire ces milliers de subtiles colorations, nous avons seulement quelques mots, les mots simples qu'employaient nos pères afin de raconter les rares émotions de leurs yeux naïfs»(1903/240). couleurs orientales:«C'est un défilé de féerie, depuis les teintes les plus évanouies jusqu'aux accents les plus ardents, ceux-ci noyés dans un tel courant de notes discrètes que rien n'est dur, rien n'est criard, rien n'est violent le long des rues, ces couloirs de lumière, qui tournent sans fin, serrés entre les maisons basses, peintes à la chaux»[contexte: descript. de Tunis] (1903/191).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1890

Editeur: 

P. Ollendorf

Nombre d'exemplaires: 

IV-235 p.

Format: 

in-16

Autre édition: 

Paris (E. Flammarion) 1925, 249 p. in-18

Réédition: 

Paris (P. Ollendorf) 1903, 302 p. in-16, grav.