Relations de plusieurs voyages à la côte d'Afrique, au Maroc, au Sénégal, à Gorée, à Galam, etc., avec des détails intéressants pour ceux qui se destinent à la traite des nègres, de l'or, de l'ivoire, etc., tirées des journaux de M. Saugnier qui a été lon

Relations de plusieurs voyages à la côte d'Afrique, au Maroc, au Sénégal, à Gorée, à Galam, etc., avec des détails intéressants pour ceux qui se destinent à la traite des nègres, de l'or, de l'ivoire, etc., tirées des journaux de M. Saugnier qui a été longtemps esclave des Maures et de l'empereur de Maroc

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

I.: du 19 décembre 1783 au 21 octobre 1784 Bordeaux - côte occidentale de l’Afrique - cap de Nun - Glimi - Ste.-Croix de Barbarie (Agader) - Mogodor (Souera) - Maroc - Azimor - Darzbedda - Montforia - Foedal - Rabate - Salé - Tanger - Cadix - Ostende - Dunkerque - Lille - St.-Quentin II.: de la mi-mai 1785 au 23 août 1786 Bordeaux - île de Gorée - Gandiole - île du Sénégal - Fort-Louis - le Sénégal - Portandic - Reims - Berne - Brac - Podor - Donguelle - Saldé - Galam - Tamboucanée - Galam - Cotterat - Baquelle - Saldé - Doumons - Podor - île du Sénégal - Fort-Louis - île de Gorée - Dacar - île du Sénégal - Fort-Louis - L’Orient

Date: 

entre 1783 et 1786

Type: 

recueil de deux voyages commerciaux et de mœurs (en conséquence d’une captivité), faits en bateau, à pied, à cheval et sur le dos de mule

Esthétique: 

«La plus exacte vérité règne dans les relations que l’on va lire. On n’y trouvera point de ces fictions, amusantes à la vérité, mais qui n’instruisent que fort peu ou fort mal le lecteur. L’auteur n’étoit pas assez familier avec les sciences et les arts, et n’avoit pas assez de temps à donner à sa curiosité et à son plaisir, pour profiter de toutes les circonstances où il auroit pu nous enrichir de nouvelles découvertes. La géographie seule y a un peu gagné, [...]»(1799/I). «[...]; les sollicitations de plusieurs de mes amis qui, ayant pris part à ma misère, desiroient connoître plus particulièrement les coutumes des peuples chez lesquels j’ai vécu, m’ont fait prendre le parti de dresser le mémoire des évènemens de ma vie. Il ne sera point difficile de juger de l’impossibilité où je suis de remplir entièrement les vues et l’attente de ceux qui liront cet ouvrage, s’ils daignent faire attention qu’il faut au moins plusieurs années de séjour et d’étude chez un peuple pour en connoître toutes les coutumes. Esclave dans un pays, voyageur intéressé au commerce dans un autre, je n’y restai que peu de temps, manquant absolument de tout ce qui est nécessaire pour y faire des observations justes. Je ne parle donc que de ce que j’ai vu et fait, sans assurer que les coutumes soient générales dans tous les cantons. Si je n’ai pas l’avantage de remplir l’attente de ceux qui liront ce mémoire, au moins ai-je la certitude de n’avancer rien que de vrai, malgré le témoignage de quelques écrivains célèbres qui ont traité du Sénégal et lieux voisins, dont ils donnent des notions fausses; sans doute parce qu’ils ne furent point à la portée de parcourir eux-mêmes le pays»(1799/1-2). «Les diverses digressions qui se trouvent dans ce mémoire ne suffisent pas pour faire naître une idée juste des mœurs et coutumes des pays dont j’ai parlé. J’ai cru qu’il ne seroit pas inutile de donner quelques notions des peuples parmi lesquels j’ai fait quelque séjour»(1799/66).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1791

Editeur: 

Gueffier jeune

Nombre d'exemplaires: 

VIII-341 p.

Format: 

in-8

Annexes: 

carte

Autre édition: 

Paris/Maestricht (J.-P. Roux) 1792, VIII-237 p. in-8

Réédition: 

Relation des voyages de Saugnier à la côte d'Afrique, au Maroc, au Sénégal, à Gorée, à Galam, etc., avec des détails intéressants pour ceux qui se destinent au commerce de l'or, de l'ivoire et autres productions de ces pays, publiée par Laborde, et précédée d'une notice historique sur la vie et les ouvrages de ce littérateur, Paris (Lamy) An VIII [1799], XLVIII [XLIV]-VIII-341 p. in-8