Souvenirs d'Italie

Souvenirs d'Italie

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Rome - le Monte-Mario - Storta - Monterosi - Népi - Civita Castellana - Magliano - Narni - Terni (exc. à la cascade de Terni et à Papigno) - Somma - Spolette - Foligno - Spello - Assise - Sainte-Marie-des-Anges - le mont Alverne - Pérouse - lac de Trasimène - Sainte-Marie-des-Anges - Assise - Foligno - Castro-Pales - Casa Nuova - Col Fiorito - Serravalle - Valcimara - Tolentino - Macerata - Fermo - San Severino - Récanati - Lorette - Cirolo - Ancône - Sinigaglia - Fano - Fossombrone - Pesaro - Cattolica - Rimini - Ancône - Trieste - Udine - Pordenone - Sacile - Conegliano - Susigana - Trévise - Mestre - Venise (exc. ds les environs et à l’île de Murano)

Date: 

du 6 mai au 13 juin 1846

Type: 

voyage religieux fait en vetturino, sur le dos de mulet, à pied, en steamer et en gondole

Esthétique: 

«Les souvenirs d’Italie que j’offre au public, sont le résultat des notes que j’ai prises sur les lieux mêmes pendant un voyage que j’eus l’occasion de faire dans ce beau pays. Je me suis attaché à décrire les lieux avec exactitude; aussi n’osant pas toujours me fier à mes propres remarques, je me suis parfois aidé des lumières que pouvaient me fournir ceux qui ont écrit, avant moi, sur le même sujet, afin de rectifier ce qu’il pouvait y avoir d’erroné dans mes annotations et de suppléer à ce qui y manquait. [...] Les mœurs d’un peuple se peignent dans ses actes et dans ses coutumes; c’est pourquoi j’ai cru pouvoir relater dans mon ouvrage, ce que j’avais observé de particulier sous ce rapport. J’ai été saisi d’admiration à la vue des merveilles qui fourmillent sur cette terre, où les arts, les sciences et le génie semblent avoir fixé leur principal séjour. Sur ce sol béni, où la religion étale avec pompe tout l’éclat de sa majesté, où vécurent tant de saints illustres, je me suis agenouillé, j’ai prié et versé des larmes de joie et alors mon âme nageait dans un torrent de volupté céleste et de faveurs spirituelles. Ces divers sentiments qui tour à tour se sont partagé mon cœur, je les ai insérés dans mes Souvenirs avec simplicité. En mettant par écrit mes impressions de voyage, je n’avais d’abord d’autre idée que de composer un manuscrit qui put me rappeler à chaque instant le souvenir de l’Italie; [...] Je ne forme qu’un vœu, c’est que mon livre inspire à ceux, qui le liront, un attachement plus grand à la religion, qui a suscité tant de merveilles et qui seule peut faire le bonheur de tous les hommes»(V-VIII).

Références bibliographiques

Lieu: 

Anvers

Année: 

1849

Editeur: 

Impr. de J. P. Van Dieren & Cie

Nombre d'exemplaires: 

VIII-540 p.

Format: 

in-8