Voyage au pôle sud et dans l'Océanie sur les corvettes «L'Astrolabe» et «La Zélée», exécuté par ordre du Roi pendant les années 1837-1838-1839-1840, sous le commandement de M. J. Dumont d'Urville, Capitaine de vaisseau, publié par ordonnance de Sa Majesté

Voyage au pôle sud et dans l'Océanie sur les corvettes «L'Astrolabe» et «La Zélée», exécuté par ordre du Roi pendant les années 1837-1838-1839-1840, sous le commandement de M. J. Dumont d'Urville, Capitaine de vaisseau, publié par ordonnance de Sa Majesté sous la direction supérieure de M. Jacquinot, Capitaine de vaisseau, Commandant de «La Zélée». I. Histoire du voyage, 1842-1846. II. Zoologie, 1846-1854. III. Botanique, 1845-1853. IV. Anthropologie, 1847-1854. V. Géologie, minéralogie et géographie physique du voyage, 1847-1854. VI. Hydrographie, 1843-1851

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Toulon - Ténériffe - Santa-Cruz - Laguna - Santa-Cruz - Rio-Janeiro - détroit de Magellan - Port-Famine - Port-Galant - baie Saint-Nicolas (baie des Français) - hâvre Peckett - Terre de Feu - îles New-South-Orkney - île Weddell - îles Inaccessibles - île Clarence - île Éléphant - île Bridgeman - Terre Louis-Philippe - îles New-South-Shetland - île Livingston - île Déception - île Snow - île Smith - Talcahuano - Concepcion - Talcahuano - Penco - Talcahuano - Valparaiso - L'Almendral - Valparaiso - île Juan-Fernandez - îles Ambroise et Félix - îles Manga-Reva (îles Gambier) - Aka-marou - Ao-Kena - Manga-Reva - Ao-Kena - îles Pomotou - île Minerve - île Serles - îles Nouka-Hiva (îles Marquises) - Taïo-hae (port Anna-Maria) - île Taïti - Matavaï - Papeïti - Matavaï - île Maupelia - île Scilly - archipel Samoa (îles des Navigateurs) - île Opoulou - Apia - Falé-Ata - Apia - îles Hafoulou-Hou - île Vavao - Néi-Afou - îles Hapai - île Lefouga - Kounla - île Tofoua - îles Viti - île Laguemba - île Pao - île Piva - île Pao - île Obalaou - Lebouka - île Vanoua-lebou - Boua - île du Pain de sucre - île Vanikoro - îles Nitendi - îles Salomon - île Saint-Georges - havre de L'Astrolabe - îles Nougouor (îles Monte-Verde, îles Dunkins) - îles Hogoleu - île Tsis - île Gouaham - Umata - Merizo - Kotan - Ahan - Umata - île Gouap - îles Pelew - île Sanguir - île Ternate - Amboine - Batou-Gadja - grotte de Seang-Kang - Amboine - île Banda-Neira - Banda - île Lonthoir - Banda - Nouvelle-Guinée - Nouvelle-Hollande - baie Rafles - port Essington - Victoria-Town - port Essington - îles Arrou - île Wama - havre Dobo - Devidzella - Wanguela - havre Dobo - île Wakan - havre Dobo - Nouvelle-Guinée - havre Dubus - île Noussou-Rourou - havre Dubus - île Céram - Warrou - Célèbes - Makassar - Goa - Makassar - Bornéo - Tanjong-Salatan - Batavia - Buitenzorg - Batavia - île Lucepara - îles Nanka - Sincapour - Bornéo - île Solo - Bewan - Mindanao - Samboangan - Toumanga - Samboangan - îles Pamarong - île Poulo-Laut - Java - Samarang - Sala-Tiga - Samarang - Batavia - Sumatra - Rajah-Bassa - Tchanti - Rajah-Bassa - Tasmanie - Hobart-Town - Terre Adélie - côte Clarie - Hobart-Town - îles Auckland - île Enderby - baie Sarah's-Bosom - île Stewart - Tavaï-Pounamou - port Otago - baie d'Akaroa - baie de Ta-one-Roa - baie des Iles - Korora-Reka - Wai-Tangui - Korora-Reka - îles Loyalty - archipel de la Louisiade - L'Orangerie - détroit de Torrès - île Arroub (île Darnley) - île Toud (île Warior) - île Timor - Coupang - île Bourbon - Saint-Denis - île Sainte-Hélène - James-Town - Toulon

Date: 

du 7 septembre 1837 au 7 novembre 1840

Type: 

voyage d'exploration et de mœurs, fait en bateau, en canot, à cheval, à pied, en char-à-banc et en chaise à porteur

Esthétique: 

«Ma façon de voir n'ayant pas changé depuis la publication du premier voyage de l'Astrolabe, cette fois, le style que j'emploierai sera encore simple et modeste; mais aussi clair, aussi précis qu'il me sera possible de le rendre. En effet, il m'a toujours semblé que c'est le seul vraiment approprié à ces sortes de publications; elles doivent être le récit fidèle et sincère des événements qui ont eu lieu dans le cours du voyage: l'exposé consciencieux des observations et des faits recueillis dans l'intérêt de la science. Sans doute, dans les ouvrages d'imagination, le talent de l'auteur, l'éclat du style et l'élégance des expressions en font le charme principal. Mais ces qualités perdent beaucoup de ce mérite dans un ouvrage où le fond doit être tout et la forme presque rien. [...] Dans ce récit je serai néanmoins plus sobre que je ne le fus, il y a douze ans, d'expressions techniques, de descriptions purement nautiques, et je me bornerai aux détails indispensables, et sans lesquels mon œuvre deviendrait presque inutile aux hommes du métier. Car s'il m'est permis de chercher à éviter quelques épines aux hommes du monde, d'un autre côté, mon travail ne doit pas tromper l'attente de mes compagnons d'armes; [...] En outre, [...], au lieu de fondre dans le cours de ma narration les extraits des journaux de mes divers compagnons de voyage, je continuerai de détacher ces divers extraits, pour les rejeter textuellement à la fin de chaque demi-volume en forme d'appendice; tandis que mon propre journal formera seul le fond de l'ouvrage. [...], ces récits deviennent la confirmation ou le contrôle de la relation du commandant qui, malgré tous ses efforts et sa bonne foi, ne peut pas être considéré comme infaillible. [...] Bien que les travaux de nos devanciers nous aient laissé peu de grandes découvertes à faire, les progrès rapides de la civilisation dans les contrées océaniennes ajouteront, j'en suis certain, dans un siècle ou deux, une haute importance à nos travaux, et nos neveux attacheront au récit de nos efforts, un intérêt au moins égal à celui que nous ressentons à la lecture des premiers voyages de découvertes»(I/I-IV). «Pendant notre promenade, il m'avait appris que M. de La Motte-Duportail, l'un des officiers de l'expédition de d'Entrecasteaux, était son père, et qu'il avait entre ses mains le journal manuscrit qu'il avait laissé. [...] Le journal de cet officier est tenu avec une grande propreté, et écrit sous forme de lettres. Son style est simple et sans apprêt; mais attachant, pur et agréable. Il y règne surtout un air de candeur et de bonne foi qui dispose tout-à-fait en faveur de l'auteur. Seulement on y rencontre çà et là quelques compliments un peu fades, qui s'expliquent et s'excusent facilement par la qualité de la personne à laquelle il s'adressait (sa maîtresse), et par le goût du siècle encore tout enclin à la galanterie. Cette manière rappelle celle de Bougainville, et le récit est, à mon avis, aussi amusant quoique plus riche de faits divers. Ce journal, divisé en 4 volumes in-4°, d'une écriture très-propre, d'une orthographe correcte et presque sans ratures, fournirait facilement 2 volumes in-8° en caractères ordinaires d'impression, et de 3 ou 400 pages chacun. Narrateur agréable et léger, il intéresse quand il raconte les événements de la campagne; observateur impartial et judicieux, il intéresse encore davantage quand il nous dépeint les caractères de ses divers compagnons et qu'il nous fait assister à toutes les intrigues qui s'agitent dans les parois resserrées d'un navire, tout aussi bien que sur une scène plus vaste. Il parle avec respect de M. d'Entrecasteaux, comme d'un chef digne, grave et honorable; il fait l'éloge de M. Huon de Kermadec, et réhabilite la mémoire de M. d'Auribeau, si cruellement ternie par certaines personnes. Si ce journal eût été rendu public, il eût certainement excité de violentes récriminations; et il n'eût pas manqué de déplaire à bien des gens. Il paraît que ce fut la raison qui empêcha M. Duportail de le livrer à l'impression, comme quelques amis le lui avaient conseillé; il fut retenu par la crainte de nuire à un de ses frères qui avait embrassé la marine militaire, et auquel il eût pu susciter des ennemis. Quant au père, ayant pris parti pour la cause royale, il resta longtemps en Angleterre, ne revint en France qu'en 1803, vécut loin du monde, et mourut en 1812»(III/101-102).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1842

Editeur: 

[I., VI.:] Gide; [II., III.:] Gide et Cie; [IV., V.:] Gide & J. Baudry

Volume: 

23 vol.

Nombre d'exemplaires: 

[I.:] 10 vol., LXXXVI [LXXXII]-295, IV-367, VIII-453, VI [II]-412, IV-429, IV-345, IV-347, IV-393, IV-362, IV-319 pp.; [II.:] 5 t. en 7 vol., VI-404, VI-384, 166, II-56, II-107, VI-422, VIII-132 pp.; [III.:] 2 vol., XX [XIV]-349, 96 pp.; [IV.:] 264 p.; [V.:] IV-219 p.; [VI.:] 2 vol., VIII [IV]-332, XXXII-240 pp.

Format: 

in-8

Annexes: 

[I.-V.:] atlas; [VI.:] tabl., atlas