Voyage au pays des éléphants

Voyage au pays des éléphants

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Colombo - monts Kotmalès - montagne Samanta-Kounta - plaine de Ratnapour - le Kalloo - Kaltna (exc. ds les environs, à Palambatta et ds la vallée de Kalture) - Wiwellé - le Goundoura - Pointe de Galles - le Giraoué-Paltou - Matoura - Dikwellé - Tangalle - Kahawatté - le Wallevé - Tolawille - Hambanttotté - Mallellé - Paltoopanie - Toenmallé

Date: 

sans date

Type: 

voyage ethnographique fait en voiture, à cheval et à pied

Esthétique: 

«Quant à ceux qui désirent s'initier à la véritable civilisation de l'extrême Orient, aux coutumes réellement curieuses de ses peuples, faire des études intéressantes, et amasser d'impérissables souvenirs, voici les conseils que je me permets de leur donner. Avant de faire aucune excursion, soit à Ceylan, soit dans l'Indoustan, il est de toute nécessité pour le voyageur français d'aller vivre une année à Pondichéry. J'indique cette ville au lieu des autres cités françaises, parce qu'en raison de son importance, de sa population européenne et créole plus compacte, de la présence du Gouverneur et d'un certain nombre de magistrats, officiers et administrateurs de tous grades, la transition entre la vie européenne et celle de l'Inde, sera moins brusque, et l'acclimatation aux mœurs nouvelles et à la chaleur, d'autant plus facile qu'elle ne se compliquera pas de nostalgie. Ce qu'il faut combattre à tout prix, c'est l'ennui des premiers mois, ennui inévitable et qui m'a saisi si fort moi-même, que dans les premiers temps de mon arrivée, chaque jour je formais le projet de rentrer en Europe par le premier steamer. [...] Le but de ce séjour est de s'habituer à la vie de l'Inde, au climat et surtout de se familiariser avec le tamoul vulgaire, qui se parle dans toutes les provinces du sud et à Ceylan. Parler cette langue est d'une telle nécessité, que je n'hésiterai pas à conseiller l'abandon de tout projet de voyage, à quiconque refuserait de s'y soumettre. [...] Les serviteurs indous qui parlent français, sont en général de fort mauvais sujets et habitués à exploiter les Européens qu'ils servent»(1879/8-10).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1876

Editeur: 

E. Dentu

Nombre d'exemplaires: 

351 p.

Format: 

in-18

Réédition: 

Paris (E. Dentu) 1879, 4e éd., 351 p. in-18, ill.