Voyage en Abyssinie, dans le pays des Galla, de Choa et d'Ifat; précédé d'une excursion dans l'Arabie-Heureuse, et accompagné d'une carte de ces diverses contrées, dessinée par M. A. Vuillemin

Voyage en Abyssinie, dans le pays des Galla, de Choa et d'Ifat; précédé d'une excursion dans l'Arabie-Heureuse, et accompagné d'une carte de ces diverses contrées, dessinée par M. A. Vuillemin

Auteur: 

Destination: 

Forme: 

Contenu

Itinéraire: 

Djedda - El-lit - Ghonfouda - Djézan - Ras-Hali - Loheïa - île de Kameran - Hodeïda - Drimi - Beit-el-Fakih - Zébid - Dcherdjé - Has - Mauschid - Charié - Rouas - Iakhtil - Moka - Oum-el-ayous - Oum-el-namous - Dâhlac - Oda - Moudda - Massaouah - Arkéko - vallée de Samhar - vallon de Hamhamo - vallée de Dobara - vallée de Manta Sagla - vallon de Tahtaï-Tobo - vallon de Haïla-Tobo - vallée d'Assauba - Choumfaïtou - mont Taranta - Halaï - Samdi - Deura - Mârda - Mogouscas - Achéra-Damchel - Sêda - Gueurzobo - montagne d'Amni-Ouïo - Emni-Harmas - Zeban-Guila - Mariam-Chaouïtou - Adoua - Mariam-Chaouïtou - Iaha - vallée de Dagassonné - vallée de Sariro - montagne de Dévra-Damô - Magat - Gaghés - Gual-Damô - Farsara - montagne de Dévra-Damô - vallée de Sariro - vallée de Dagassonné - Aougher - Mariam-Chaouïtou - Adoua - Axoum - Adde-Heussa - Dévra-Guennet - Jibagoua - Torzagué - Greubeura - Abbéna - mont Selki - Soana - Nori - Amba-Ras - porte de Sancaber - Daouarik - Doougua - Cantiba - Dabat - Duncas - lac de Dembéa - Iolusguérar - Dérita - Anguot - Goub - Dévra-Tabour - lac de Tana - Mahdèra-Mariam - Dévra-Tabour - Mahdèra-Mariam - Etié-Nécada - Mékan-Iassous - Mécrié - Tararoch - Abba-Boula-Iassous - Oualaké - Galla-Godana - Ioquassa - Ouanzéghié - Gouambel - Malec-Sanka - Tagota - Tajeb - Gouël - Aït - Machella - Oucherrou - Déit - Matter-Houdi - Cobbit - Dhèr - Ouacha - Zémamo - Salla-Denghia - Dembaro - Baressa - Dévra-Véra - Angolala - Atahelt - Ankober - Mottadit - Gouna-Gounet - Leggada - Moutti - Nas - Sassit - Ouguer - Zaro - Zegghi - Débeb - Jal - Arech - Garda - Tamo - Ouari - Zouma - Ombaroch-Amba - Fétra - Coussaï - Derra - Adéré - Anco - Ancaté - Bonéia - Béia - Goumamit - Bichana - Dima - Dévra-Ouerk - Corchi - Kérano - Mouta - Andabit - Chémi - Gota - Mahdèra-Mariam - Dévra-Tabour - Bata - lac de Dembéa - Emfras - Amba-Mariam - Boula - Goul-Caba - Gondar - Kerkos - Massali-Denghia - Cantiba - Doougua - Daouarik - Debbé-Bahar - Coléma - Kouakhia - Maï-Tsabéri - Maï-Aëni - Taboulaqué - Adde-Daga-Chakha - Abba-Gouna - Maï-Chébenni - Guerdat - Touarou - Axoum - Adoua - vallée de Maï-Ségamm - Chahagué - Oukhala - Mongolté - Téramni - vallée de Tsémakha - Guaret - Chikkéti - Bissan - Gouadat - Guodaïf - Asmara - Madet - Ghinda - Dembéhé - Euncoullou - Massaouah - Ghonfouda - El-lit - Djedda - Yambo - Ras-Mohammed - Tor - Souez - Le Caire - Foah - Alexandrie - Rhodes - Malte - Palma - Marseille

Date: 

du 11 février 1835 au 13 mars 1837

Type: 

voyage de mœurs fait à pied, sur le dos de mule, à cheval, sur le dos de chameau, en barque et en navire

Esthétique: 

«Comme les autres voyageurs, nous avons tracé notre itinéraire avec sa variété et son incohérence, et pour lui ôter de sa trop grande rapidité, nous l'avons interrompu ça et là par des vues générales, par des exposés méthodiques qui feront voir une loi, une raison là où les autres n'ont rien aperçu ou rien indiqué. Tandis que la plupart des voyageurs n'ont su livrer que des considérations éparses et des faits sans lien, nous avons voulu les coordonner systématiquement; après avoir quelque temps marché, détaillé, disséqué, nous nous arrêtons pour généraliser, et nous embrassons, dans un aperçu rapide, l'ensemble des travaux accomplis; en un mot, nous procédons tantôt par analyse et tantôt par synthèse»(I/6-7). «Pour nous, libres de toute vieille préoccupation, nous avons soigneusement étudié l'histoire du pays, et après l'avoir longtemps examinée sous toutes ses faces, après avoir attentivement pesé les faits divers qui se sont présentés, nous avons, à notre tour, apprécié et jugé sans prévention aucune et sans être influencés par des théories exclusives et arrêtées»(I/10-11). «Des nombreuses aventures qui se sont multipliées sur notre route, nous avons choisi celles qui pouvaient non seulement présenter le plus grand intérêt, mais qui devaient encore contribuer à faire connaître différents usages établis dans le pays, et qui, par leur bizarrerie, méritaient d'être signalés; nous avons souvent été obligés de parler de nous, et si, dans quelques circonstances, le public croyait pouvoir nous accuser de manque de modestie, pour nous justifier nous nous rejetterions, comme toujours, sur la nécessité d'être vrais»(I/14). «Dans notre appréciation d'usages et de coutumes, dans les diverses explications que nous donnons des faits et des évènements qui se sont passés sous nos yeux, nos lecteurs n'oublieront pas que les jugements que nous portons ne sont pas absolus, et que nous n'avons jamais prétendu généraliser dans leur application;[...]»(I/17). «Pour nous, vivement pénétrés de cette idée que tous les objets ont un double aspect, l'aspect poétique et l'aspect positif, tous deux vrais, existants et incomplets l'un sans l'autre, nous avons cherché à les saisir, à les retracer, à les réunir: les faits extraordinaires qui ont dû naturellement se présenter à chaque instant dans une contrée qui était, sous tous les rapports, l'antipode de la nôtre, avaient par eux-mêmes un intérêt assez puissant pour qu'il ne fût pas nécessaire d'avoir recours au mensonge, à la fiction, pour jeter quelques ornements dans notre œuvre positive»(I/21-22).

Références bibliographiques

Lieu: 

Paris

Année: 

1838

Editeur: 

Louis Desessart

Volume: 

4 vol.

Nombre d'exemplaires: 

IV-367, IV-362, IV-379, IV-383 pp.

Format: 

in-8

Annexes: 

atlas