Aller au contenu principal
Titre ouvrage original :
Le Tressainct et tresdevot voyage de Jerusalem faict, descript et mis en quatre livres. Ensemble le chemin qu’il faut tenir a la poursuite dudit voyage : aussi les valeurs et diversitez des monnoies qui se despendent.
Auteurs :
FAUQUENBERGHE, J.
Auteur anonyme :
non
Chercheur :
Date du :
12 janvier 1612
Date au :
20 août 1612
Epoque :
Localisation :
Pays traversés :
France, Italie, Palestine, Malte, Sicile, Suisse
Villes traversées :
Venise, Jérusalem, Bethléem, Tripoli, Palerme, Naples, Rome, Lorette, Bologne, Milan, Genève
Voyage résumé :
Fauquenberghe est un prêtre originaire de Lille. Sa mère meurt en juin1611, déliant le pèlerin de l’interdiction qu’elle lui faisait d’accomplir son voyage. Le 12 janvier 1612, il part pour Jérusalem, en compagnie de six autres Lillois, Charles de Rhodes, chapelain de la collégiale de Saint-Pierre, Jean Laurent et son épouse, Roger Prouvost, Boucher, Robert Lortioir et Barthélémy Mouret, tous deux célibataires. Les étapes dévotes débutent dès l’arrivée à Douai et à Notre-Dame de Liesse. Toute étape est prétexte à saluer les reliques locales. Le 14 février, les pèlerins embarquent à Marseille sans avoir visité la Sainte-Baume ; dès le 29, ils abordent le Levant, à Tripoli. Arrivés le 16 mars à Jérusalem, ils sont reçus par les pères franciscains et visitent une grande partie de la ville dès le lendemain. Le 18, ils prennent sans perdre de temps la route de Bethléem, d’où ils rentrent le 20, après la visite de Béthanie. Le 21 au soir, ils entrent au Saint-Sépulcre, où deux Français sont faits chevaliers à l’aube du lendemain. Le 24 février, ils repartent vers Jaffa, puis Tripoli. Un navire marseillais leur propose alors le passage, avec une étape à Malte ou en Sicile. L’embarquement a lieu le 1er avril et la navigation se déroule sans encombre jusqu’à Malte. Les Lillois changent alors de navire pour se rendre en Sicile, où ils visitent Palerme, puis en Calabre et à Naples. C’est encore par la mer que les pèlerins se rendent à Ostie où ils débarquent le 19 juin. Le pèlerinage de Rome est alors accompli avec une fervente minutie et s’achève en apothéose par les festivités de la saint Pierre et saint Paul, le 29 juin.
Le lendemain, la petite troupe fait route vers Lorette, où elle parvient le 6 juillet. Le retour s’amorce ensuite par l’itinéraire habituel qui mène d’Ancône à Bologne puis à Milan, qu’ils atteignent le 17 juillet. Les voyageurs se retrouvent à Genève le 1er août ; ils s’y font discrets et n’essuient que quelques moqueries. La traversée du Jura se déroule ensuite sans difficulté et, le 20 août, les Lillois sont de retour chez eux.
Mots Clefs :
pèlerinage, reliques
Document (date du) :
1612
Format document :
Frontispice :
non
Illustrations :
non
Imprimé / Manuscrit :
manuscrit
Manuscrit
Autographe :
oui
Copie :
inconnu
Foliotage :
oui
Nombre de volumes, de pages ou folios :
190 ff
Pagination :
non
Côte :
III, ms. 817