Aller au contenu principal
Continent :

Le terrible spectacle des captifs chrétiens. Récit d' ambassadeur à Constantinople (XVIe siècle)

Bibliographie

Relation d’une mission de rachat…, Mazarine, 286 C2, int. 3.
Aranda, Emmanuel d', Relation de la captivité… (1662), éd. Latifa Z’Rari, éd. JP Rocher, 1997.
Bratu, Anca, « Du feu purificateur au Purgatoire. Emergence d’une nouvelle image », Terrain, 1992, p. 92-102.
-, Id., « L’ici-bs et l’au-delà en image : formes et représentations de l’image et du temps », Médiévales, XX, 1991, p. 75-90
-, Id., « Du pain pour les âmes du purgatoire, à propos de qq images de la fin du MA », Revue Mabillon,...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Le regard de Paul Lucas sur les diverses religions d’après le Voyage du Levant (1704)

Regards de Paul Lucas sur les religions du Levant (résumé)

Le commerçant Paul Lucas (1664-1737), sujet d’une monarchie où le catholicisme était religion d’État, fit de longs voyages au Levant (1699-1703, 1704-1708, 1714-1717), où il put bien observer le pluralisme religieux. De ses expéditions il rapporta manuscrits, inscriptions, médailles, cartes, plantes, roches, afin d’enrichir les collections royales, tandis que de ses notes furent tirés trois récits, publiés en 1704, 1712 et 1719.
Lucas y donne de fréquentes évaluations du...

Localisation :
Date et heure :

Quelques voyageurs dans l'Empire ottoman entre le XVIIe et XVIIIe siècle

Illustration : Buste de Caylus à la romaine

Des trois récits dont on traite ici, aucun n’était destiné à la publication : le premier, celui de Nointel est un rapport diplomatique ; le second, un mémento de voyageur : Caylus ; le troisième, celui de Fourmont, est une vaste encyclopédie illustrée des vestiges de la Grèce antique ; il n’en sortira qu’une « Relation abrégée du voyage littéraire que l’abbé Fourmont a fait dans le Levant par ordre du Roi dans les années 1729 et 1730 » , hommage officiel de l’Académie des Inscriptions au...

Localisation :
Date et heure :

Emblèmes littéraires et figures auctoriales dans les récits d'écrivains voyageurs en Orient au XIXe siècle

Bibliographie

Corpus
Chateaubriand, François-René (de), Itinéraire de Paris à Jérusalem et de Jérusalem à Paris, en allant par la Grèce, et revenant par l’Egypte, la Barbarie et l’Espagne (1811), introduction de Maurice Regard in Œuvres romanesques et voyages, Paris, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 1969, tome II, Itinéraire de Paris à Jérusalem, édition de Jean-Claude Berchet, Paris, Gallimard, « Folio classique », 2005.
Lamartine, Alphonse (de), Souvenirs, impressions, pensées et paysages pendant un voyage en...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Orientalisme et nomadisme. La figure de l'Arabe nomade dans la Correspondance d'Orient (1833-1835) et dans La Bédouine (1835) de l'historien Joseph Poujoulat

Contre l’idée d’un « discours orientaliste » monolithique (mais Edward Saïd a lui-même évolué sur ce point, en introduisant dans Culture et impérialisme la notion de « résistance » à des modèles occidentaux imposés et en récusant explicitement, par la suite, tout essentialisme identitaire), on voudrait montrer, en prenant pour corpus la Correspondance d’Orient (1833-1835) de Michaud et Poujoulat et le roman La Bédouine (1835) de Poujoulat, que la représentation des Arabes nomades peut être multiple et ambivalente. Si Joseph Michaud hérite d’un savoir ancien, qui...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Images de l’Orient méditerranéen dans les récits de voyage du XVIIIe siècle

L’iconographie viatique dont il est question ici concerne seulement les illustrations insérées dans les relations de voyage imprimées. Il faut noter des éléments pratiques essentiels : l’auteur du dessin n’a pas toujours voyagé ; il confie son dessin au graveur qui réalise la planche gravée, l’améliore à l’occasion, la modifie souvent et opère une sélection de ses sources pour convenir au projet éditorial (la gravures coûte cher à réaliser). Les vues cavalières sont la plupart du temps des reconstitutions. La contrefaçon d’images antérieure est monnaie courante, soit...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Le monde méditerranéen à l’époque moderne et contemporaine

On peut diviser l’histoire moderne et contemporaine de la Méditerranée en trois périodes : la Méditerranée hispano-ottomane de 1553 à 1573 ; la Méditerranée française au XVIIe siècle et la Méditerranée anglaise des XVIIIe et XIXe siècles. La première correspond à l’expansion de l’Empire ottoman à partir de la conquête de Constantinople en 1453, au conflit entre les deux Empires chrétien et musulman (Charles Quint et le Saint-Empire romain-germanique ; Soliman le Magnifique d’autre part) qui contrôlent la Méditerranée. De Rhodes, l’Ordre de Saint-Jean, vestige militaire des Croisades, se...
Localisation :
Date et heure :

La poétique des ruines dans le Voyage en Orient de Lamartine

Nicolas Courtinat (Centre de Recherches révolutionnaires et romantiques, université Blaise-Pascal – Clermont-Ferrand II)

Déjà présente chez Lamartine dans certains poèmes des Méditations comme « La liberté, ou une nuit à Rome », « Le Passé », mais aussi dans le premier Chant des Visions, la thématique des ruines prend, dans son Voyage en Orient (1835), une ampleur particulière. Les ruines d’Orient déclenchent chez cet « écrivain-voyageur » une large gamme d’émotions, allant du simple étonnement devant ces objets insolites à la pure...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Orient, ruines, photographie : contempler le temps qui passe

Ruines Orient Photographie

Cette communication comporte deux volets : une réflexion sur le lien constitutif qui se crée au XIXe siècle entre photographie, ruines et Orient ; suivie de la présentation des photographies d’Egypte de Maxime Du Camp. D’emblée, dès 1840, les photographes s’intéressent aux ruines, et c’est en Orient qu’ils se rendent de prédilection. La photographie va apparaître comme le moyen d’éterniser la ruine, modifiant de la sorte le lien temporel qui lui est constitutif : d’une part, elle va continuer à assurer le lien...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Au carrefour des discours : la poétique des ruines dans l’Itinéraire de Paris à Jérusalem de Chateaubriand

Dans l’Itinéraire de Paris à Jérusalem, la ruine produit et concentre autour d’elle une série de postures énonciatrices, un « feuilleté de discours » de la part de Chateaubriand et, en parallèle, elle induit une interaction avec l’écrivain voyageur. La visite de Sparte, ruine muette, « pratiquement ruine de ruine selon Chateaubriand lui-même », fournit un exemple particulièrement significatif de cette posture et de ce système d’échange. Alain Guyot se propose d’étudier « ce monde détruit » et d’examiner « le rôle du voyageur...

Époque :
Localisation :
Date et heure :