Aller au contenu principal
Conférencier / conférencière :

L'auteur de la Préface mise au récit composite dénommé Madagascar ou le journal de Robert Drury (qu'il s'agisse de Daniel Defoe ou non, l'attribution est toujours controversée) insiste avec lourdeur sur l'authenticité de "l'entretien remarquable avec Deaan Mumanzack où celui-ci tournait en dérision la côte d'Adam, Dieu parlant aux hommes, créant le monde en six jours et se reposant le septième". Mais il avoue, comme en passant, qu'en tant que "copiste" il "est seulement responsable d'avoir mis dans la bouche de l'auteur [i. e. Drury] quelques réflexions". Le problème serait de savoir où commencent et où s'arrêtent ces interpolations. L'insistance à authentifier est suspecte : nous nous proposons d'examiner le récit de cet entretien (et d'autres analogues) afin d'en cerner la "logique" puis d'essayer d'envisager les enjeux d'une telle relation dans le contexte théologique du premier tiers du XVIIIe siècle européen.

Référencé dans la conférence : 14e Colloque international du CRLV : Récit de voyage et religion
Date et heure :
Époque :
Localisation :
Documents :
Fichier audio :
Image :