Aller au contenu principal

Mes publications HAL

Aucune publication avec ces critères

Mes conférences

Une humanité inattendue : scènes de premières rencontres sur les côtes méridionales africaines au XVIe siècle

Bibliographie

Sources anciennes
Ailly, Pierre d’, Imago Mundi […], Louvain, Johann de Westphal, 1480. Rééd. : Gembloux, Duculot, 1930. Texte latin et traduction française des quatre traités cosmographiques de d’Ailly et des notes marginales de Christophe Colomb par Edmond Buron, 3 vol.
Aristote, Parva naturalia, cum commentariis Averrois, Patavi, Laurentii Canozii impresse, 1474 ; De Animalibus, Theodori Gazae interprete, Venetiis, per Johannem de Colonia et Johannem Manthem de Gherrezem, 1476.
Barthélemy l'...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

De la relation de voyage au roman-vrai : Guillaume Chenu de Laujardière ou l’Ingénu chez les Cafres

Pendant longtemps, l’Afrique fut un continent vide pour les Européens. La cartographie remplaçait ces espaces blancs par divers monstres et animaux fabuleux, habités par des « barbares », des « sauvages » et des « nègres ».

Le texte de Laujardière dont il va être question est original parce qu’il n’émane pas des voyageurs habituels (des marchands aux missionnaires) et que son héros est l’un des premiers à avoir vécu une durée raisonnable dans l’intérieur de l’Afrique. Jeune huguenot de 14 ans, mis sur les routes de l’Europe et du monde...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Tristes tropiques. Religion et sexualité chez les Cafres et les Hottentots dans les récits de voyage et les livres savants de la fin de l'âge classique (1676-1756)

Les Cafres et les Hottentots, ces populations du Sud de l'Afrique connues par les voyageurs anglais, français, etc. faisant escale sur la route des Indes dans la colonie hollandaise du Cap de Bonne Espérance sont l'humanité la plus déconsidérée de tous les peuples soumis aux regard des Européens depuis l'âge des Grandes Découvertes. L'_Histoire des Indes_ du père Jean-Pierre Maffei (1589) est le premier réci, traduit en français en 1603, qui en fasse largement état. Cafre vient de l'arabe est signifie « infidèle », dénomination vague qui vaut pour plusieurs peuples...

Localisation :
Date et heure :

L'émergence d'une altérité : les représentations des populations des côtes méridionales africaines au XVIe siècle dans les récits de voyage et livres savants.

Sur une page du Liber Cronicarum d'Hartmann Schedel publié par Koberger à Nuremberg en 1493 sont réunies les représentations héritées de la tradition plinienne véhiculées par les chroniqueurs, les compilateurs et les encyclopédistes tout au long du Moyen Age : Blemyes, Sciopodes, Nasamons, Garamantes, Troglodytes, Monoculi forment dans les marges de la page un singulier cortège. Si ces monstres sont assez emblématiques des représentations des populations africaines intégrées par l'imaginaire collectif occidental au tournant des quinzième et seizième siècles, c'est...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Un dispositif rhétorique et iconographique : le placard des "Coutumes, mœurs et habillements des peuples habitant aux environs du Cap de Bonne-Espérance", 1705-1708

Dans la partie consacrée à la description de l'Afrique de l'Atlas de Gueudeville figure un placard des "Coutumes, Mœurs & Habillemens des Peuples qui habitent aux environs du Cap de Bonne Esperance". Tel qu'il est conçu, ce placard est sensé livrer une image concrète des moeurs dehabitants des côtes méridionales africaines via l'assemblage de diverses formes de représentations, carte, images, textes, concrète, c'est-à-dire une image qui donne "corps et consistance" à la réalité de l'autre. A l'instar du placard, la représentation des sauvages est fabriquée. Sur...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

La représentation du Cafre et du Hottentot dans les cultures littéraire et scientifique françaises à l'âge classique.

Inventées avant d'être découvertes, les populations de l'Afrique australe intriguent les voyageurs portugais avec qui elles entrent en contact dès la fin du quinzième siècle. Tout au long du seizième siècle, elles font l'objet de furtives évocations dans les panégyriques, correspondances et relations de voyage. C'est avec les Portugaiz Infortunez de Chrétien des Croix que les Cafres font leur entrée sur la scène littéraire française. Entraperçus d'abord, regardés ensuite, observés enfin, les Sauvages du Cap se voient attribuer des traits généralisants avant de se voir...

Localisation :
Date et heure :

Lettres et images d'ailleurs et d'ici : le Caput Bonae Spei Hodiernum de Peter Kolb - sa rédaction, sa diffusion et sa réception en Europe et au Cap de Bonne Espérance au 18e siècle.

En 1741, le prussien Peter Kolb fait paraître à Amsterdam un volumineux et coûteux in-folio : le Caput Bonae Spei Hodiernum.

Parce que l'auteur a vécu plusieurs années dans cette ville et parce que son enquête est particulièrement détaillée, sa description du Cap fait rapidement autorité en Europe. Traduite, réimprimée, corrigée à plusieurs reprises : elle séduit Voltaire, Banier, Demeunier. Au fil des décades cependant, cette autorité est jugée usurpée. Au Cap puis en Europe, l'ouvrage fait l'objet de vives critiques : rejoignant les...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Jacques Cazotte et le miroir antillais : une relation à part entière

Bourguignon, Cazotte a vécu aux Antilles. Ses œuvres romanesques et sa correspondance en portent indéniablement la marque. Bien qu'il n'ait pas rédigé de relation de voyage, la correspondance qu'il entretient avec ses ministères de tutelle atteste de son intérêt pour l'organisation de l'Etat. Fonctionnant comme un miroir les Antilles lui inspirent une réflexion politique qui n'est pas dénuée d'intérêt. Entre Cazotte et le voyage se noue une relation originale : relation à part entière. Se fondant sur la totalité de son œuvre, cette communication s'attachera à cerner...

Époque :
Localisation :
Date et heure :

Mes articles

DE LA LECTURE A L’ECRITURE (Par )

Paul Morand a été un grand voyageur : il a écumé la planète, doublé les caps, enjambé les continents… C’est à juste titre qu’il pouvait se targuer d’avoir connu tous les mondes : les anciens comme les nouveaux. Il a été un grand écrivain : pas seulement parce qu’il a écrit pas moins de quatre‑vingts ouvrages, pas seulement non plus parce que nombre de ses titres se sont écoulés à des dizaines de milliers d’exemplaires, mais d’abord et surtout parce qu’il a cultivé un...

LE VILLAGE AÉRIEN PAR JULES VERNE (Par )

village.jpgEn entrant dans un roman de Jules Verne, le lecteur s’attend à être entraîné dans une succession de péripéties plus angoissantes les unes que les autres au fur et à mesure de la progression du récit. Or ici, il n’en est rien car le danger qui surgit de partout et de nulle part à la fois dans ce...

UN VOYAGE EXTRAORDINAIRE (Par )

morand.jpgJuillet 1928. Au terme de deux années qui lui ont fait traverser l’Amérique, écumer les Antilles et explorer l’Afrique afin de composer Magie noire, qui vient tout juste de paraître, Paul Morand repart, à l’invite de son ami le constructeur automobile Gabriel Voisin, pour le plus improbable des voyages...